Jardin Magazine n°33 aoû/sep/oct 2010
Jardin Magazine n°33 aoû/sep/oct 2010
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°33 de aoû/sep/oct 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (150 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 56,5 Mo

  • Dans ce numéro : jardiner de A à Z.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
Un abri de verdure et de verdure Le printemps s'est enfin installé... au loin, l'été pointe le bout de son nez. Il est grand temps de s'aménager un petit coin ombragé et verdoyant dans le jardin. Quelles que soient sa taille et son exposition, il est toujours possible d'improviser un espace fraîcheur aux couleurs mentholées... A vant de commencer quoi que ce soit, déambulez, observez, imaginez... À chacun son abri. Grands ou petits, les jardins sont par essence des espaces de détente, de repos et de bien-être. Agencé selon vos envies, votre personnalité et vos activités, votre abri de verdure doit aussi respecter les impératifs du climat et du sol. Une fois les éléments de volume, de stabilité et de longévité pris en compte, à vous de la jouer... design, camouflage, romantique, convivial.. Planté ou non dans un environnement urbain, le jardin a lui aussi droit à son petit bout d'intimité. Pour ce faire, les haies sont vos alliées. Elles rendent les limites du jardin invisibles en les faisant disparaître. Elles isolent du bruit, des lumières et des regards indiscrets. Pour ne pas se sentir enfenmé pour autant, le mieux est de créer un effet brouillard, en laissant passer la lumière du soleil, juste ce qu'il faut. Pour les adeptes du naturel, les haies végétales sont un 86 88 ● Jardin magazine n°25n°33 écran solaire idéal. Mais, elles ont automatiquement une incidence sur l'ensoleillement du jardin. À moyen terme, elles forment une ombre portée sur les plantes au sol. Tenez compte de ce facteur dans le choix de vos couvresol. Méfiez-vous des conifères, ils ne laissent aucune autre plante pousser à leurs pieds. Leurs racines très étalées colonisent les premiers centimètres du sol et sont de véritables assoiffées. Dirigez-vous vers les espèces à pousse lente. Le laurier Herbergii (Prunus laurocerasus Herbergii), contrairement à son cousin le laurier palme classique (Prunus laurocerus) pouvant atteindre 6 m si on l'écoute, s'arrête tout seul aux alentours des 2,50m. Par la suite, il exige moins de taille. Encore plus simple parce que sans entretien, les lianes et grimpantes au feuillage dense, telle lierre vert en toute saison, grimpent sur tous les supports. Les opportunités de façonner sont donc nombreuses. Calculer et prévoir vos installations n'a pas pour seul et unique objectif la création d'un endroit aux formes strictes. Si le style romantique est associé à l'idée d'une nature laissée entièrement libre, cene sensation résulte d'un tracé sous-jacent formel et géométrique, bien pensé. Sous le flou végétal... le treillis ! Ce dernier se doit d'être masqué par la légèreté et les caprices des grimpantes. Une fois accrochées à leur support, elles ondulent, gonflent ou retombent. C'est dans leur nature. Tonnelles, pergolas et treillis s'intègrent facilement et modèlent les décors de verdure. Ils donnent du relief aux aménagements paysagers en se
fondant à la végétation ambiante. L'essentiel est de bien choisir les matériaux et de respecter les proportions. Lorsqu'il n'y a pas d'arbres en place, ces constructions vous permettent de créer la décoration végétale de votre abri. L'ombrage tout doux qu'elles apportent, c'est un peu cela l'intimité. Le choix est large et il est aisé de n'en faire qu'à sa tête. Certains modèles aussi pratiques que stables font double emploi. En plus d'être des supports végétaux, ils font aussi bien bac à plantes que sièges ou banc. Afin de pouvoir circuler sans avoir la tête dans les feuilles, prévoyez une hauteur de 2,20 m minimum. Les montants, qui doivent mesurer 2,75 m dont 45 cm sous terre, fixent solidement votre construction. Pour une stabilité maximale, il est possible de les sceller dans un ciment. La largeur minimale d'un abri de verdure doit permettre les croisements et la marche côte à côte : soit environ 2m. Si vous installez une table et des chaises, un espace d'au moins 3 m sur 3 mest à prévoir. Les marques et enseignes spécialisées proposent des matériaux résistants aux intempéries. Le bois s'adapte à peu près partout parce qu'il supporte de rester dehors en toute saison. Sous l'abri, 1111 dilemme se pose : pelouse, pierres, dalles, gravie1 :.. La première renforce le concept de l'abri naturel, mais les sols durs assurent une meilleure stabilité au mobilier de jardin. Heureusement, le mariage des delL\est possible. Un chemin de dalles peut mener à l'abri de verdure. Dans 1111 coin sombre et humide, les joints des pavés peuvent être recouverts d'he/xi ne ou d'zme fine mousse qui donne du cachet à l'endroit. Le bois, sous forme de caillebotis, de dalles de bois exotique ou de pin autoclavé de différentes tailles, doit surtout être sécurisé par un traitement a lili glissade. Quels que soiemles matérimLt d'ailleurs ! Posez\'OS dalles sur wzlit de sable et détendez-vous. Suivez le chemin de pelouse boldé de massifs ou d'artJres pour atteindre votre abri de veldure. Le feuillage des artJres vous pllrmet d'alterner entre soleil chaleuzeux et fzaîcheur ombrngée. Son seul point faible réside dans le système d'assemblage des pièces. Les sections fines sont élégantes, certes, mais aussi fragiles. Le fer forgé pallie cette lacune de robustesse. Traité antirouille, il ne tâche pas les éventuels revêtement de sol. Vous le trouvez décliné sous toutes les formes, dans tous les styles. Le zinc et les mélanges zinc/bois, zinc/ardoise ne nécessitent aucun entretien mais sont un peu plus chers. La résine et le plastique ont de belles formes mais vieillissent un peu mal. Vous pouvez fabriquer vos propres structures à partir de tuteurs naturels. Utilisez la souplesse de l'osier Salix viminalis. Une fois planté, modelez-le. Sur une bordure basse de tiges verticales, fixez horizontalement des rameaux secs. Les tiges verticales, prises dans leur longueur, peuvent être recourbées en haut en une série d'arches. L'osier peut se travailler à l'infini de votre imagination. Improvisez une tonnelle par une "- Jardin Jardin magazine n°33 n°25 ● 87 89



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 1Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 2-3Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 4-5Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 6-7Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 8-9Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 10-11Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 12-13Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 14-15Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 16-17Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 18-19Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 20-21Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 22-23Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 24-25Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 26-27Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 28-29Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 30-31Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 32-33Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 34-35Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 36-37Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 38-39Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 40-41Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 42-43Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 44-45Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 46-47Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 48-49Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 50-51Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 52-53Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 54-55Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 56-57Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 58-59Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 60-61Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 62-63Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 64-65Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 66-67Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 68-69Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 70-71Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 72-73Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 74-75Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 76-77Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 78-79Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 80-81Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 82-83Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 84-85Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 86-87Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 88-89Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 90-91Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 92-93Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 94-95Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 96-97Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 98-99Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 100-101Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 102-103Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 104-105Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 106-107Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 108-109Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 110-111Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 112-113Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 114-115Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 116-117Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 118-119Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 120-121Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 122-123Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 124-125Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 126-127Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 128-129Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 130-131Jardin Magazine numéro 33 aoû/sep/oct 2010 Page 132