Jardin Magazine n°32 mai/jun/jui 2010
Jardin Magazine n°32 mai/jun/jui 2010
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°32 de mai/jun/jui 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (150 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 56 Mo

  • Dans ce numéro : réussir toutes ses fleurs.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Azalée Azalees caduques, Portrait express le parfum des cou eurs Nom : Azalée à feuilles caduques Famille : Éricacées Catégorie : Vivace Type : Arbuste Silhouette : Buissonnante, légèrement arrondie, souvent ébouriffée. Période de floraison : Printemps Couleurs des fleurs : Jaune, rose, rouge Exposition : Mi-ombre Type de sol : Terre de bruyère, sol frais Utilisation : Massif de plantes de terre de bmyère, isolé ou pot Rusticité : Rustique Hauteur : De 1,50 à 3 m Plantation, rempotage : Printemps Multiplication : Bouturage à l'automne 4 ● Jardin magazine n°32 M oins connues que les azalées persistantes, les azalées caduques méritent cependant d'être distinguées. Au printemps, elles offrent une étonnante palette de coloris aux tons chauds et lumineux, d'incroyables nuances de blanc, jaune, rose, orange ou rouge. Et certaines variétés sont délicieusement parfumées. À l'automne, les petites feuilles prennent les belles couleurs de l'été indien, touche de lumière alors précieuse au jardin. Avec ces plaisirs variés au rythme des saisons, ces petits rhododendrons se rendent indispensables, au jardin comme au balcon ! Pour jardins tendance La palette de couleurs des azalées caduques est sans doute l'une des plus riches que vous pourrez trouver. Des coloris aux tonalités chaleureuses et lumineuses, élégamment mises en valeur par le feuillage, plus clair et plus décoratif que celui des azalées persistantes. Du blanc pur au rouge vif, toutes les subtiles nuances de jaune, orange ou rose. Un vrai régal de coloriste ! De nombreuses variétés sont également parfumées, avec subtilité, parfois avec vigueur. Fragrances sensuelles aux notes fruitées et épicées qui rappellent parfois le jasmin, souvent le chèvrefeuille. Bien que très spectaculaires, les azalées caduques paraissent beaucoup moins sophistiquées que leurs cousines à feuillage persistant. Leur silhouette légère, élégante et naturelle convient aux nouvelles tendances du jardin, plus naturelles. La forme buissonnante et ramifiée peut même prendre parfois des allures un peu échevelées. À l'automne, les couleurs chaudes et intenses du feuillage donnent à cette plante un regain d'intérêt. Facile à vivre avec quelques exigences Comme toutes les plantes à feuillage caduc, les azalées caduques résistent parfaitement aux hivers rigoureux. Au soleil, elles tiennent même beaucoup mieux que leurs cousines à feuillage persistant. Comme les autres rhododendrons, il est impératif de les cultiver dans un sol très acide et humifère, ce qui nécessite le cas échéant des aménagements particuliers au moment de la plantation. Au balcon, il suffit de prévoir le mélange adapté. Scènes de jardin... Les azalées caduques se plantent surtout dans les massifs de terre de bruyère ou de plantes acidophiles. Placez-les en compagnie des rhododendrons, piéris, hydrangéas et camélias, en deuxième rang de plantation, le premier plan et les bordures étant assurés par des azalées persistantes, des Vaccinium, des Skimmia et des bruyères. Il est bon aussi d'associer aux azalées caduques hosta, astilbe, anémone du Japon, épimédium, pulmonaire et fougères pour apporter un maximum de légèreté et de fantaisie au massif.
Associez les azalées caduques de préférence à un groupe d'au moins trois sujets de variétés différentes, à épanouissement échelonné, afin de profiter le plus longtemps possible de leur magnifique floraison. Plantez quelques plantes couvre-sol au pied de vos azalées caduques. Elles résisteront davantage aux chaleurs estivales et à la sécheresse. Attention, ceci ne vous dispensera pas cependant d'arroser régulièrement ! Autre avantage, le pied des azalées est toujours joliment habillé de végétation au lieu de paraître dégarni. et de balcon Les azalées réussissent souvent mieux en pot qu'en pleine terre car elles sont sûres d'y être à l'abri du calcaire (à condition de ne pas utiliser d'eau de ville pour l'arrosage). Un contenant de 30 cm de côté au minimum convient bien. Pour les azalées en pot, apportez un engrais liquide deux fois par mois. Utilisez des pots bien drainés (avec un lit de 3 cm de tessons de poterie ou de billes d'argile au fond). Rempotez tous les deux ans afin d'éviter que le substrat ne se tasse et asphyxie les racines. Dans les grands bacs, surfacez chaque automne avec de la terre de bruyère neuve. Une plantation réussie Plantez des sujets proposés en motte ou en conteneur entre octobre et mars. La reprise est très bonne, mais n'enterrez pas les azalées trop profondément, l'enracinement étant toujours superficiel. Plantez les azalées dans un sol humifère, acide, bien drainé, Atouts séduction 1 Des floraisons lumineuses et chaleureuses. 1 Parfois délicieusement pwfiunées.• Un magnifique feuillage d'automne.• Une bonne tenue au soleil.• Une silhouette naturelle et élégante. fibreux, notamment dans une terre de bruyère pure ou une terre "dite" de bruyère mélangée à du terreau d'écorce. Les azalées prospèrent à l'ombre légèrement tamisée, ou dans un lieu partiellement ombragé durant la journée. Si elles sont abritées du soleil très fort du midi, elles tolèrent un emplacement plus dégagé, mais à l'abri des vents froids et secs. Espacez les azalées caduques de 80 cm à 1rn selon la densité souhaitée dans le massif. Enfin, la taille est généralement inutile sur les azalées dont le développement est harmonieux et bien régulier. Laura Deltramino Jardin magazine n°32 ● 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 1Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 2-3Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 4-5Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 6-7Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 8-9Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 10-11Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 12-13Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 14-15Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 16-17Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 18-19Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 20-21Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 22-23Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 24-25Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 26-27Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 28-29Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 30-31Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 32-33Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 34-35Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 36-37Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 38-39Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 40-41Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 42-43Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 44-45Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 46-47Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 48-49Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 50-51Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 52-53Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 54-55Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 56-57Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 58-59Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 60-61Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 62-63Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 64-65Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 66-67Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 68-69Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 70-71Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 72-73Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 74-75Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 76-77Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 78-79Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 80-81Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 82-83Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 84-85Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 86-87Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 88-89Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 90-91Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 92-93Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 94-95Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 96-97Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 98-99Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 100-101Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 102-103Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 104-105Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 106-107Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 108-109Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 110-111Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 112-113Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 114-115Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 116-117Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 118-119Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 120-121Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 122-123Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 124-125Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 126-127Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 128-129Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 130-131Jardin Magazine numéro 32 mai/jun/jui 2010 Page 132