Contact n°25 22 jun 2013
Contact n°25 22 jun 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de 22 jun 2013

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Carrefour Proximité

  • Format : (168 x 241) mm

  • Nombre de pages : 26

  • Taille du fichier PDF : 14,7 Mo

  • Dans ce numéro : jobs d'été... tous au rendez-vous !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Remontez le temps avec les souvenirs de nos invités. « Rougail, beignets et… glace à la pistache ! » « Je l’avoue, je suis un très grand gourmand. Surtout si vous me proposez des saveurs exotiques. Je fonds, par exemple, devant les beignets à la banane, à la fois moelleux et croustillants. Leur odeur me fait « Par Sébastien Folin Je maîtrise très bien la recette du rougail boucané, spécialité de la Réunion, à base de tomates, d’épices et de piments verts. Instants• du 22 au 28 juin 2013 immédiatement replonger en enfance. J’en mangeais à Madagascar lorsque j’étais petit. Je ne résiste pas non plus à la mangue verte au piment sec. C’est acide et très piquant. Ce goût me remémore mon enfance réunionnaise. D’ailleurs, je suis fier de pouvoir dire que je maîtrise très bien la recette du rougail boucané. C’est une spécialité de la Réunion à base de poitrine de porc fumée, de grosses tomates, d’oignons, d’épices, d’herbes et bien évidemment de piments verts. Pourtant, il m’est arrivé une fois de rater totalement ce plat. J’avais bien pris de la viande fumée mais il faut savoir qu’il faut nécessairement la faire dessaler. Et justement, j’ai oublié cette étape. Ma recette était donc immangeable. Ça s’est terminé par une soirée pizzas ! Pourtant, je passe souvent derrière les fourneaux. J’adore cuisiner, c’est un moment de détente et d’évasion où je me vide la tête. En plus, c’est un bon moyen de découvrir d’autres cultures. Je suis à la fois gastronome et curieux, c’est pourquoi j’aime tester des saveurs comme celles de la cuisine indienne, sénégalaise, chinoise et japonaise. Mais je sais aussi apprécier des mets plus simple. Tendez-moi une bonne glace à la pistache et vous ferez un heureux à coup sûr ! » • Il anime « Harry », un jeu basé sur la langue française et la culture générale sur France 3, du lundi au vendredi à 16 h 50. Il est également sur FranceÔ dans un talk-show culturel « Le Lab.Ô », le dimanche à 19 h 50 et anime « Acoustic », une émission musicale hebdomadaire sur TV5monde. « Thinkstock
Jason Bryant On s’évade avant d’aller travailler. Glastonbury, terre musicale C’est dans le Somerset, le « pays des gens d’été » au sud-ouest de l’Angleterre, qu’il faut être du 26 au 30 juin : Glastonbury accueille le plus grand festival au monde de musique et d’art du spectacle. 7 h 30 : terre de légendes, de mythes et de mystères, Glastonbury s’éveille. Avant Artic Monkeys ou les Rolling Stones, cap sur les vieilles pierres. 8 h : départ pour l’énigmatique Glastonbury Tor, colline escarpée coiffée d’une tour où se trouvent les ruines d’une étrange église. Est-ce une forteresse, un monastère du haut Moyen Âge ? Mystère. 9 h 30 : lorsque la brume se lève, la vue embrasse les trois comtés alentours : le Somerset, le Dorset et le Wiltshire. Il est temps d’aller boire un thé en ville. 10 h : le mystère s’étend jusqu’à Glastonbury : des légendes l’associent au Saint Graal, au roi Arthur. C’est d’ailleurs dans l’abbaye que se trouve sa sépulture. Glastonbury est située à 45 km au sud de Bristol. Paris, Nice ou Toulouse sont reliés à Bristol par EasyJet et Air France. On peut aussi arriver par Londres et prendre le bus (www.nationalexpress.com). Hundred Monkeys, High Street. Un incontournable, de 12 à 23 €. Pour trouver un hébergement, du cheddar ou du cidre millésimé, Glastonbury Tourist Information Centre, 9, High Street (www.glastonburytic.co.uk). 12 h : n’ayant trouvé ni le Graal, ni Gwyn apNudd, roi du monde des fées pourtant un habitué du coin, un dernier salut aux chênes Gog et Magog qui veillent sur les vestiges d’une avenue druidique, et pause du côté de Market Cross, au centre-ville. 15 h : après le déjeuner dans un pub, un petit tour dans High Street, au cœur de cette cité colorée, rue animée et bordée de magasins follement british. 16 h 30 : le Millennium Trail croise High Street, joli parcours historique qui mène tout droit au passé. 18 h : avant le soir, un détour par Chalice Well, l’un des puits les plus anciens de Grande-Bretagne, entouré de magnifiques jardins et considéré comme un lieu sacré.• Rural ou loufoque ? D’un côté, un joli Musée de la vie rurale, typique, pur et doux (gratuit). De l’autre, de l’ésotérique, du nébuleux avec Gothic Image Publications et ses secrets ou Stone Age et ses pendules magiques. Instants• du 22 au 28 juin 2013 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :