Info Jardin n°3 jui/aoû/sep 2016
Info Jardin n°3 jui/aoû/sep 2016
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°3 de jui/aoû/sep 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 45,6 Mo

  • Dans ce numéro : des fleurs qui s'épanouissent sans eau.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Rubrique Guy Lainé Créations s Rien de tel qu’une végétation luxuriante et fleurie autour du bassin pour que le s Flâner autour et sur votre bassin grâce aux caillebotis. L’effet rendu est très jardin se transforme en petit éden. naturel et le jardin devient source d’apaisement. que de votre envie et, accessoirement, de la taille de votre jardin. Bien sûr, il vous est impossible d’empiéter sur le terrain de votre voisin, aussi aurez-vous la contrainte d’aménager la pièce La flore du bassin Attendez au moins deux semaines pour commencer à peupler votre bassin d’espèce animale ou végétale, l’eau doit «se faire». Commencez par des plantes oxygénantes. Très utiles aux poissons, elles favorisent la bonne tenue de l’eau en évitant l’arrivée d’algues. Élodée, myriophylle, potamot, pesse d'eau, renoncule d'eau sont les meilleures espèces. La plupart pousse sans terre, il suffit de lester la touffe et de la jeter dans l’eau. Comptez 1 à 3 touffes par mètre carré. Le nénuphar est indispensable pour apporter une petite touche de couleur. Comme il existe plusieurs espèces, renseignez-vous avant votre achat de la 24 - Info 30jardin l’EssentielduJardin uniquement à l’intérieur de vos frontières. Sachez simplement que plus le bassin est petit, plus difficile est son entretien. À vous donc de trouver les bonnes proportions. Côté profondeur, profondeur nécessaire à chacune d’entre elles. Elles n’aiment pas l’eau trop agitée donc placez-les loin des jets d’eau. Les plantes flottantes se déplacent au gré du vent, comme la laitue d'eau, la jacinthe d'eau ou la châtaigne d'eau. Très décoratives, elles ont en revanche un léger inconvénient  : elles ne supportent pas l’hiver et vous allez devoir les rentrer pour mieux les retrouver aux prochains beaux jours. Sur les berges, vous avez le choix  : typhas, iris japonais, jonc fleuri, souci des marais, houttuynia, sagittaire... Toutes ces espèces vous offrent des fleurs sublimes aux coloris chantants. encore une fois, ne creusez seulement ce qui est nécessaire. Si vous souhaitez juste remplir le bassin d’eau et y laisser flotter quelques nénuphars, pas la peine d’envisager des efforts inutiles. En revanche, si vous comptez y mettre de la vie avec des poissons et des plantes aquatiques, un minimum de 60 cm, voire 80 cm, est conseillé. Il faut savoir que plus votre bassin est profond, plus vos poissons s’y sentent bien. En été, les brusques écarts de températures ne se font pas sentir, et en hiver, les espèces peuvent se réfugier au fond pour ne pas subir les conséquences de gel. Vous pouvez bien évidemment varier les profondeurs pour avoir des zones proches de la surface et d’autres plus éloignées. Si vous possédez des tortues d’eau, elles vont adorer venir se dorer la carapace au soleil tout en gardant les pattes dans l’eau. A faire soi-même ou prêt à l’emploi Guy Lainé Créations Si creuser un trou ne vous fait pas peur, n’hésitez pas à construire vous-même votre bassin. Peut-être faites-vous partie
s Surface souvent désœuvrée, le fond du jardin peut pourtant être aménagé joliment. Ici, l’imbrication de trois bassins... pour un «foullis» organisé. de ces chanceux qui possède un terrain imperméable. Si ce n’est pas le cas, veillez à l’étanchéité de votre œuvre. Le ciment et les parpaings réagissent particulièrement aux mouvements des terrains et aux changements climatiques. Aussi, vous avez le choix entre le liner ou le bassin préformé pour vous garantir de ces déconvenues. = Le bassin préformé. Il est incontestablement le plus facile à installer. Il offre des formes géométriques diverses et variées, les contours sont irréguliers et parfois originaux. Sa capacité en volume d’eau dépasse souvent les 5.000 litres. En fibre de verre ou en PVC, il se décline en plusieurs coloris, allant du bleu à l’ocre en passant par le noir ou le vert. Ne faites pas de fantaisie et privilégiez les couleurs sombres qui donnent un aspect de profondeur plus important. Ce type de bassin est loin d’être parfait  : il est peu profond et sa surface est limitée. Quant au matériau, il n’est pas très esthétique même si vous le dissimulez sous les plantes. s Quand l’eau est bien équilibrée, les nénuphars y trouvent tout leur bien-être pour laisser éclater leur beauté. = Le liner. Il offre beaucoup plus de souplesse autant sur les formes que sur la profondeur. La mise en place est certes plus longue et plus compliquée mais le résultat en vaut largement la peine. Ce revêtement est en PVC ou en polyéthylène et est présenté sous forme de rouleau à la découpe. Il est tout à fait possible de souder les morceaux ensembles ou même de les coller pour le cas d’un bassin de grande dimension. Robuste et résistant, il est en général garanti 10 ans par le fabricant. Jeux d’eau Une fois le bassin construit, il est nécessaire de l’agrémenter de quelques accessoires pour qu’il ne garde pas son aspect «trou d’eau». Une eau sans mouvement a tendance à croupir. Vous êtes donc dans l’obligation d’installer un système de brassage alimenté par une Déloger les pucerons Gardena Les colonies de pucerons apprécient particulièrement les nénuphars. Peut-être ont-ils compris que vous ne pouviez pas utiliser d’insecticides qui risqueraient de polluer votre bassin. Tout n’est pas perdu, un geste simple suffit pour mettre fin à leur œuvre de destruction. Projetez un jet d’eau puissant sur les feuilles des nénuphars. Les pucerons tombent à l’eau et font le régal des poissons. Victoire ! l’EssentielduJardin Info Jardin 31 - 25 Guy Lainé Créations



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 1Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 2-3Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 4-5Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 6-7Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 8-9Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 10-11Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 12-13Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 14-15Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 16-17Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 18-19Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 20-21Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 22-23Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 24-25Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 26-27Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 28-29Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 30-31Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 32-33Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 34-35Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 36-37Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 38-39Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 40-41Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 42-43Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 44-45Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 46-47Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 48-49Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 50-51Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 52-53Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 54-55Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 56-57Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 58-59Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 60-61Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 62-63Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 64-65Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 66-67Info Jardin numéro 3 jui/aoû/sep 2016 Page 68