In Vivo n°18 sep à déc 2019
In Vivo n°18 sep à déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de sep à déc 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre Hospitalier Universitaire Vaudois

  • Format : (170 x 230) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : plongée au coeur d'un essai clinique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
48 Mais qu’est-ce qui se cache derrière l’acronyme NASH ? Issu de l’anglais « nonalcoholic steatohepatitis » pour « stéatohépatite non alcoolique », ce terme regroupe les cas où le foie est chroniquement enflammé et en souffrance. Face à ces agressions répétées, les cellules de l’organe tentent de se réparer, entraînant la formation d’un tissu cicatriciel appelé fibrose. Quand cette dernière se trouve à un stade avancé, les conséquences peuvent se révéler graves. « Plus la NASH est avancée, plus les risques de cirrhose ou de cancer du foie sont élevés, précise le Prof. Darius Moradpour, chef du Service de gastro-entérologie et d’hépatologie du CHUV. La première cause de mortalité chez les patients atteints de ce syndrome est cardiovasculaire. » Véritable fléau aux États-Unis, la maladie pourrait même y devenir la première cause de cirrhose, avant l’alcool. TEXTE  : BLANDINE GUIGNIER ILLUSTRATION  : OLA JASIONOWSKA POUR IN VIVO LA MALADIE NASH* GAGNE LA SUISSE DEUXIÈME CAUSE DE CIRRHOSE AUX ÉTATS-UNIS, APRÈS L’ALCOOL ET AVANT L’HÉPATITE C CHRONIQUE, CETTE PATHOLOGIE DEVIENT ÉGALEMENT UN PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE SUR NOTRE TERRITOIRE. AU POINT QU’UNE FONDATION QUI LUI EST CONSACRÉE VIENT DE VOIR LE JOUR À BERNE. CORPORE SANO Environ un quart des habitants de l’Union européenne souffrirait d’une accumulation de graisse dans leur foie, selon l’European Association for the Study of the Liver (EASL). En cause  : l’obésité, le syndrome métabolique qui se manifeste par une combinaison de symptômes comme l’embonpoint abdominal, l’hypertension, le mauvais cholestérol, une glycémie élevée, etc. Les aliments transformés par une industrie en quête d’additifs bon marché et les boissons aux taux élevés de sucres ajoutés constituent les autres grands responsables de cette affection. Il convient néanmoins de rappeler qu’un foie gras ou « stéatosique », qu’on nomme ainsi dès que la masse de graisse dépasse les 5% dans le foie, n’évolue pas forcément vers une NASH. « Cela survient dans 5 à 20% des cas et ne concerne donc que 1 à 6% de la population en Europe », estime le Prof. Darius Moradpour. Bien que la prévalence en Suisse ne soit pas connue pour l’instant, elle devrait être similaire aux estimations européennes. Pour alerter le corps médical et le grand public sur cette affection, le Prof. Jean-François Dufour, de l’Université de Berne, vient donc de créer, avec d’autres partenaires, la première fondation helvétique sur le sujet, baptisée « Swiss NASH Foundation ». Selon Darius Moradpour, une meilleure hygiène de vie peut freiner l’évolution de la NASH. * Acronyme pour « nonalcoholic steatohepatitis » (« stéatohépatite non alcoolique » en français) ERIC DÉROZE
49 Due notamment aux boissons sucrées, la maladie pourrait devenir la première cause de cirrhose aux États-Unis avant l’alcool. « SANS CETTE APPENDICITE, JE NE SERAIS CERTAINEMENT PLUS LÀ AUJOURD’HUI. » La NASH est d’autant plus grave que ses symptômes sont quasiment indolores. Pierre-Alain Besson n’a repéré aucun signe avant-coureur. « J’ai été admis à l’hôpital pour une simple appendicite en janvier 2017, explique ce CORPORE SANO PROSPECTION retraité vaudois de 64 ans. On m’a alors détecté une stéatohépatite non alcoolique et une tumeur au foie de 4 centimètres déjà. Je n’avais ressenti ni douleur ni fatigue. Sans cette appendicite, je ne serais certainement plus là aujourd’hui. » La tumeur a pu être ôtée un mois plus tard au CHUV. « Heureusement, je ne présentais aucune métastase ailleurs dans le corps. » En juillet de la même année, des nodules cancéreux ont été détectés puis éliminés par radiofréquence. « Mon foie pouvait encore fonctionner, mais compte tenu du risque de récidive très élevé et du fait que le cancer ne s’était pas propagé, nous avons décidé avec l’équipe médicale de



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 1In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 2-3In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 4-5In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 6-7In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 8-9In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 10-11In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 12-13In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 14-15In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 16-17In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 18-19In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 20-21In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 22-23In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 24-25In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 26-27In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 28-29In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 30-31In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 32-33In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 34-35In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 36-37In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 38-39In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 40-41In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 42-43In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 44-45In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 46-47In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 48-49In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 50-51In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 52-53In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 54-55In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 56-57In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 58-59In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 60-61In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 62-63In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 64-65In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 66-67In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 68-69In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 70-71In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 72-73In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 74-75In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 76-77In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 78-79In Vivo numéro 18 sep à déc 2019 Page 80