Illimité n°285 février 2019
Illimité n°285 février 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°285 de février 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : UGC Ciné Cité

  • Format : (197 x 285) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 111 Mo

  • Dans ce numéro : bienvenue dans leur famille...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
40 LA CHUTE DE L’EMPIRE AMÉRICAIN 02h07 Réalisé par Denys Arcand. Avec Alexandre Landry, Maripier Morin, Rémy Girard… Origine Québec Comédie Pierre se retrouve en plein milieu d’un hold-up qui tourne mal. Résultat  : deux sacs d’argent dans les mains et une vie chamboulée ! Denys Arcand offre une suite thématique à son fameux diptyque composé du Déclin de l’empire américain et des Invasions barbares. GRÂCE À DIEU 02h17 Réalisé par François Ozon. Avec Melvil Poupaud, Denis Ménochet, SwannArlaud… Origines France, Belgique Drame Père de famille comblé, Alexandre se retrouve confronté à un spectre du passé  : il a retrouvé la trace du prêtre qui a abusé de lui lorsqu’il était enfant. Il va alors rallier à sa cause d’autres victimes et tenter de faire éclater le scandale au grand jour, non sans difficulté. DESTROYER 02h01 Réalisé par Karyn Kusama. Avec Nicole Kidman, Toby Kebbell, Tatiana Maslany… Origine États-Unis Policier, thriller La réalisatrice du terrifiant The Invitation dirige une Nicole Kidman transformée comme jamais dans un thriller rugueux, où elle endosse la défroque d’une détective rattrapée par son passé d’infiltrée. Une métamorphose garantie 0% glamour mais 100% Oscar. Sorties du 27 février SANTIAGO ITALIA 01h20 Réalisé par Nanni Moretti. Avec Nanni Moretti… Origine Italie Documentaire Quatre ans après le splendide Mia Madre, Moretti opère son retour via la case docu. Son nouveau film ausculte la diaspora chilienne débarquée dans l’Italie des 70’s après le coup d’état de Pinochet. Bouleversant. CELLE QUE VOUS CROYEZ 01h41 Réalisé par Safy Nebbou. Avec Juliette Binoche, François Civil, Guillaume Gouix… Origine France ESCAPE GAME 01h39 Réalisé par Adam Robitel. Avec Taylor Russell McKenzie, Logan Miller, Deborah AnnWoll… Origine États-Unis Thriller Un groupe de six individus est réuni pour un escape game. Fun ? Pas vraiment, puisque les énigmes et les pièges plantés çà et là sont autant de chances de réussir… que de mourir. En 2019, les rejetons de Cube ou de Saw n’ont visiblement pas dit leur dernier mot. SANG FROID 01h58 Réalisé par Hans Petter Moland. Avec Liam Neeson, Emmy Rossum, Laura Dern… Origines France, États-Unis Policier Vite, un nouvel avatar de Taken pour Liam Neeson ! Le bougre venge ici la mort de son fils, alors dégommé par un cartel sans pitié, cette fois dans la poudreuse histoire de changer d’air. Le tout emballé par le réalisateur de Refroidis. Un polar lui aussi sorti du congélo. Drame Celle que vous croyez Claire se crée un faux profil sur les réseaux sociaux pour espionner son petit ami. Elle devient alors Clara, une femme beaucoup plus jeune qu’elle. Une réflexion ultra contemporaine sur le réel, le virtuel et la confusion que cela peut engendrer. JUSQU’ICI TOUT VA BIEN 01h40 Réalisé par MohamedHamidi. Avec Gilles Lellouche, Malik Bentalha… Origine France Drame Touché par un sévère contrôle fiscal, l’agence de communication très « in » de l’ambitieux Fred doit déménager dans les cités de La Courneuve. Une cohabitation improbable qui trouvera alors une aide précieuse en la personne de Samy, un jeune garçon du coin. MARIE STUART, REINE D’ECOSSE 02h04 Réalisé par Josie Rourke. Avec Saoirse Ronan, Margot Robbie, Jack Lowden… Origines Royaume-Uni Historique, biopic XVI e siècle  : la reine Marie Stuart voit son règne écourté après la mort de son mari et retourne dans son Écosse natale avec l’espoir d’y retrouver sa couronne. Mais sa rivalité avec sa cousine Elizabeth va la précipiter dans un duel féroce pour le trône. APPRENTIS PARENTS 01h58 Réalisé par Sean Anders. Avec Mark Wahlberg, Rose Byrne, Isabela Moner… Origine États-Unis Comédie, drame En adoptant la jeune Lizzie, Pete & Ellie ne s’attendaient pas vraiment à accueillir également ses deux frères et sœurs. Entre l’ado rebelle et les deux petits monstres, le couple va en voir de toutes les couleurs, aussi bien pour le meilleur que pour le pire.
*Tarif valable sur présentation d’une carte UGC+ activée au Club Easy UGC, sur ugc.fr et aux caisses des cinémas participant à l’opération. **Invitation à retirer aux caisses de votre cinéma sur présentation de votre carte UGC Illimité, dans la limite des places disponibles. Paul Grelet Jean-Pierre « Two Lovers » LE JOURNALISTE CINÉPHILE JEAN-PIERRE LAVOIGNAT NOUS LIVRE SA NOUVELLE SALVE DE GRANDS CLASSIQUES, PROJETÉS EN FÉVRIER DANS LES CINÉMAS UGC. LA STRADA (1954) Jeudi(s) 21 et/ou 28 février 2019 Réalisé par Federico Fellini. Avec Anthony Quinn, Giulietta Masina, Richard Basehart… Drame Une fable poétique, lyrique et bouleversante, sur le manque d’amour, sur l’innocence trahie, mais aussi sur l’espérance, qui lança la réputation de Fellini et imposa le personnage de Gelsomina incarnée par une Giulietta Masina exceptionnelle, comme une figure iconique. Pour ne pas succomber à la composition exceptionnelle de cette dernière, capable d’exprimer l’émerveillement et la tristesse et de susciter quasiment en même temps la compassion et le rire. Pour ne pas être ému par cette rencontre improbable entre cette petite bonne femme qui ne croit qu’au bien et cet homme rustre et brutal qui refuse de montrer ses sentiments. Au fond, comme le disait joliment le critique André Bazin, père spirituel de Truffaut et de la Nouvelle Vague. TWO LOVERS (2008) Jeudi(s) 7 et/ou 14 février 2019 Réalisé par James Gray. Avec Joaquin Phoenix, Gwyneth Paltrow, Vinessa Shaw… Drame Le réalisateur de La Nuit nous appartient change de genre mais pas de registre, toujours prêt à traquer la force des émotions. Rarement cinéaste aura en effet exploré les intermittences du cœur avec autant d’élégance et de subtilité, avec autant d’acuité et d’intensité. Porté par un Joaquin Phoenix exceptionnel et bouleversant, un film magnifique sur le renoncement et dont la beauté déchirante vous hantera longtemps, comme on se souvient d’une ancienne blessure. Two Lovers est le quatrième film de James Gray. Il marque un virage dans l’œuvre de ce metteur en scène qui s’était imposé comme un maître du polar. Des polars aussi brillants et sombres que des tragédies grecques. Aux tarifs habituels pour tous 5 ¤ pour les membres du Club Easy UGC* Abonnés UGC Illimité, invitez la personne de votre choix à une séance Culte** Et aussi, les jeudis dans vos salles… Viva l’Opéra ! Le lac des cygnes de Piotr Ilitch Tchaïkovski Jeudi 21 février 2019 en direct de l’Opéra Bastille TCHAÏKOVSKI ET NOUREEV ONT ENGAGÉ, CHACUN À SA FAÇON ET EN SON TEMPS, UN RUDE COMBAT CONTRE LES PRÉJUGÉS, POUR QUE LE LAC DES CYGNES NE PRENNE PAS UNE RIDE. 41 À Nikolaï Rimsky-Korsakov qui lui reproche de créer un ballet indigne de son talent de symphoniste, Tchaïkovski réplique  : « Il n’y a pas de genre inférieur en musique, il n’y a que de petits musiciens ! » Compositeur ultra sensible, homosexuel, cible de préjugés aveugles et sourds, Tchaïkovski place au cœur de sa musique la lutte de l’homme contre son destin et répond aux épreuves vécues par des œuvres lumineuses. À Noureev, dont le nom s’achève par « rêve », les plus grandes scènes du monde doivent une version modernisée du Lac des cygnes, loin du romantisme des récits russes. Les années 60 libèrent Noureev de son destin d’enfermement en Russie et il relit le célèbre ballet national à la lumière de la psychanalyse. Sa vision introspective du Lac des cygnes devient une référence  : « Le Lac des cygnes, dit-il, est pour moi une longue rêverie du prince Siegfried. Ce Prince, nourri de lectures romantiques qui ont exalté son désir d’infini, refuse la réalité du pouvoir et du mariage imposés par son précepteur et sa mère. Pour échapper au destin qu’on lui prépare, Siegfried fait entrer dans sa vie la vision du lac, « ailleurs » auquel il aspire. Un amour idéalisé naît dans sa tête, avec l’interdit qu’il représente. Le cygne blanc est la femme intouchable, le cygne noir en est le miroir inversé. Le bouffon est supprimé au profit de Wolfgang, précepteur du prince. Il éclaire le rôle de l’inconscient dans l’œuvre de Tchaïkovski et donne la mesure du drame intime que vit le compositeur dans son homosexualité. La constante opposition entre imaginaire et réel, jeu de miroirs identitaires qui s’affrontent, débouche inexorablement sur la folie. Aussi, quand le rêve s’évanouit, la raison du prince ne saurait y survivre. » texte  : Françoise Gallo LE LAC DES CYGNES de Piotr Ilitch Tchaïkovski Chorégraphie de Rudolf Noureev, d’après Marius Petipa. DIRECTION MUSICALE  : Valery Ovsyanikov Les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet Orchestre de l’Opéra National de Paris. EN MARS OTELLO de Giuseppe Verdi Les 7 et 14 mars ROYAL OPERA HOUSE – LONDRES Infos & réservations sur VIVALOPERA.FR JENŮFA de Leoš Janáček Les 21 et 28 mars DEUTSCHE OPER BERLIN EN PARTENARIAT AVEC  : Elena Bauer



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :