Illimité n°284 janvier 2019
Illimité n°284 janvier 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°284 de janvier 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : UGC Ciné Cité

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 106 Mo

  • Dans ce numéro : famille, je vous (h)aime.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 – Décryptage Par Alex Vandevorst Photos DR M. NIGHT SHYAMALAN Glass Sortie le 16 janvier. – De quoi Glass est-il la suite ? Emboîtant le pas de Split, lui-même un vrai-faux spin-off d’Incassable, le dernier coup de génie de M. Night Shyamalan, Glass, est forcément un curieux spécimen. Une suite peut-elle avoir deux prologues différents ? Le maître éclaire notre lanterne. Est-ce la suite de « Split » … Sous la forme d’un thriller psychologique comme on les aime au studio Blumhouse – maison mère de l’horreur moderne où Shyamalan a pris ses quartiers –, Split nous réservait in fine une surprise  : le récit ouvrait une brèche vers Incassable et ses super-héros barrés. « Faire intervenir le personnage d’un autre de mes films, à savoir le David Dunnjoué par Bruce Willis, m’amusait beaucoup. Mais Disney détenait les droits du personnage et Split était une petite production. Je leur ai donc demandé gentiment de me laisser l’utiliser sans frais. Disney a accepté à condition de récupérer les droits en cas de suite. Je l’ai joyeusement annoncé chez Blumhouse où on m’a répondu  : "Attends une minute, on est en train de démarrer une franchise pour le compte d’un autre studio ? " Mais en fin de compte, Glass s’est fait en coproduction avec Disney et renforce le pont entre Split et Incassable… » Pas vraiment une suite de Split, donc, mais plutôt un compromis hybride, peut-être inédit dans l’histoire d’Hollywood. … la suite d’« Incassable » … Avec Bruce Willis mais aussi SamuelL. Jackson au casting, Glass a plutôt l’air de renouer avec l’humeur d’Incassable. Mais c’est plus complexe. « Le projet d’une suite planait depuis le début des années 2000. Je ne pouvais plus croiser Sam Jackson en voiture sans qu’il baisse sa vitre et me lance : » quand est-ce qu’on fait cette suite, motherf***er ? » Glass est l’occasion de retrouver Bruce et Sam, mais dans un contexte différent  : un asile pour personnes convaincues d’être des super-héros, où se trouve le James McAvoy de Split. Pour moi, c’est plus proche de Vol au-dessus d’un nid de coucou que d’une suite de franchise superhéroïque… » … ou un électron libre et inc(l)assable ? Après tout, un film doit-il forcément s’ancrer dans un prolongement logique ? « Travailler avec des budgets moyens me permet d’expérimenter. Avec Glass, j’ai pris le pari que les gens en avaient marre des sagas prévisibles, avec des liens trop évidents entre chaque épisode. Le succès de Split et de sa référence à Incassable a prouvé qu’ils sont friands d’une manière différente de dérouler les mythologies. Bon, ayant hypothéqué ma maison pour faire Glass, j’ai plutôt intérêt à réussir mon pari ! » … un 3 e volet, tout simplement… « Non, je n’ai pas conçu Incassable et Split comme les deux premiers volets d’une trilogie. Je le vois plus comme un crossover, à la façon des comics mais situé dans ma propre filmographie. Le public est habitué à des croisements entre différents univers, alors pourquoi pas entre les films d’un réalisateur ? »
Audrey LAMY Sarah SUCO Corinne MASIERO ELEMIAH PRÉSENTE & Noémie LVOVSKY un film de LOUIS-JULIEN PETIT LE 9 JANVIER Déborah LUKUMUENA Pablo PAULY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :