Illimité n°282 novembre 2018
Illimité n°282 novembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°282 de novembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : UGC Ciné Cité

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 154 Mo

  • Dans ce numéro : langue vivante.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 – Décryptage Par Perrine Quennesson Photos DR – Des animaux vraiment fantastiques ? Les petits nouveaux du casting des Animaux fantastiques 2 sont-ils taillés pour le job ? Visite du bestiaire. Johnny Depp, le caméléon il joue qui ? Gellert Grindelwald. Mais vous le savez déjà parce qu’il était là à la toute fin du premier opus des Animaux fantastiques. C’est LE grand vilain de l’histoire et LE grand amour déçu et déchu d’Albus Dumbledore. pourquoi c’est le bon choix ? Il est le vétéran du maquillage dingo, des grimaces de mime sous psychotropes et des démarches bizarres – on reste encore traumatisé par la tecktonik de son Chapelier fou dans le Alice de Tim Burton. Qu’il joue un pirate alcoolique, un barbier pâlot et chantant porté sur le rasage sanglant ou un coiffeur aux doigts d’argent très affûtés, il apporte cette même inquiétante intensité à son look caméléon. degré de malaise  : 99% Surtout qu’en gagnant en âge, il sait de mieux en mieux nous faire flipper. Jude Law, le flegmatique il joue qui ? L’inénarrable Albus Dumbledore, version quarantaine flamboyante. Sage, sympa mais toujours prompt à envoyer quelqu’un d’autre, souvent plus jeune, risquer sa peau à sa place. pourquoi c’est le bon choix ? Il maîtrise le look vintage et l’intelligence ironique comme l’a prouvé son Docteur Watson dans le Sherlock Holmes de Guy Ritchie. Il sait aussi être mystérieux comme l’était son Tony dans le Dr Panassus de Terry Gilliam et il n’a pas peur de la controverse, comme le Pie XIII qu’il jouait dans Claudia Kim, la wannabe elle joue qui ? Nagini, ça vous dit quelque chose ? C’est le fidèle NAC de Voldemort. Mais avant, c’était surtout une jeune femme, Maledictus, capable de se transformer en serpent à volonté. Jusqu’à la mutation de trop qui l’a laissée coincée en python pour de bon. pourquoi c’est le bon choix ? À part un rôle récurrent dans la série Marco Polo, la jeune actrice coréenne encore peu connue s’est plutôt spécialisée dans les blockbusters fantastiques comme Avengers  : Age of Ultron et The Dark Tower. Elle est pile dans le bon créneau. degré de polymorphisme  : 50% Elle a tout à prouver. C’est son moment. You go girl ! The Young Pope. Maintenant, il va falloir être tout ça à la fois. degré de directeur de poudlard  : 67% Il a le bon accent, mais l’absence de longue barbe et de couvre-chef plat à pompon va se faire sentir. Les Animaux fantastiques 2 Sortie le 14 novembre.
Zoé Kravitz, la slasheuse elle joue qui ? Leta Lestrange, celle dont on ne doit pas prononcer le nom devant ce pauvre Norbert Dragonneau, car elle a éparpillé son petit cœur façon puzzle. Elle est aussi la grande-grande-tante de Bellatrix Lestrange, la cintrée fan de Brontis Jodorowski, le fils de la montagne sacrée il joue qui ? Nicolas Flamel. Sa pierre philosophale était au cœur du premier Harry Potter mais, jusqu’à présent, on n’avait jamais vu le minois de l’alchimiste français qui culmine à plus de 600 ans. pourquoi c’est le bon choix ? Si Brontis s’est imposé en tant que comédien de théâtre mais aussi au cinéma, son aura de soufre, de magie, de bizarrerie, il la doit surtout à son patronyme. Car il est le fils du réalisateur, scénariste, mime, poète, performer et chiromancien AlejandroJodorowsky. L’arbre généalogique comme CV. degré de magie  : 36% Il va falloir pas mal de courage pour faire oublier papa. Voldemort vue dans les Harry Potter. pourquoi c’est le bon choix ? Elle est une habituée des personnages versatiles, comme Leta. Son sommet dans le genre ? Angel vue dans X-Men  : Le Commencement, qui oscillait entre les gentils mutants et les rebelles énervés du Club des Damnés. Son 23 charme dangereux qu’elle doit probablement à son papa, fait d’elle une parfaite femme fatale. degré d’instabilité  : 78% Choix presque trop évident qui risque de nuire à l’effet de surprise de ses volte-face. Callum Turner, la tête à claques il joue qui ? Thésée Dragonneau, le grand frère de Norbert. C’est un haut gradé du ministère de la Magie, mais il est surtout le fiancé de Leta Lestrange, l’ex de son frère. Baston de frangins ! pourquoi c’est le bon choix ? Le jeune acteur britannique joue à la perfection les têtes à claques paumées, que ce soit en soldat romantique écrasé par le service militaire dans Queen and Country, en gentil punk poursuivi par des skinheads en furie dans Green Room ou en junkie errant à la frontière canadienne dans Mobile Homes. degré de grand frère chiant  : 71% Il a la tête de l’emploi.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :