Illimité n°281 octobre 2018
Illimité n°281 octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°281 de octobre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : UGC Ciné Cité

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 113 Mo

  • Dans ce numéro : un grand pas pour le cinéma.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 – Généalogie Par Alex Vandevorst Photo DR – Haut comme quatre hommes La force de Capharnaüm tient d’abord à celle de son héros, Zain, un réfugié de 12 ans en révolte contre ses parents  : un véritable adulte miniature, à travers lequel revivent moult martyrs de l’imaginaire classique. Et dont voici l’ADN. 18% Dante Capharnaüm est d’abord l’histoire d’un périple  : celui de Zain, jeune réfugié syrien qui attaque ses parents en justice (chef d’accusation  : ils l’ont mis au monde) après une longue fugue à travers Beyrouth. S’opposant à son père, qui a marié ses sœurs à peine adolescentes soidisant pour leur donner une vie meilleure, Zain fuit le cloaque qui lui sert de foyer et affronte seul les bas-fonds urbains. La réalisatrice Nadine Labaki adopte alors la structure du conte de Dante Alighieri  : comme dans L’Enfer, la ville est stratifiée en plusieurs « cercles », ou plutôt en plusieurs couches sociales que le jeune héros traverse, de la plus haute (les marginaux rencontrés aux abords d’un parc forain) à la plus basse (d’autres réfugiés en détresse). Quelle meilleure façon de dénoncer le calvaire des migrants qu’à travers la peinture d’une descente aux enfers ? 30% Jean Valjean Zain est forcé de ruser et d’offrir ses services pour son propre salut, mais aussi pour celui d’un bébé  : le fils de Rahil, migrante éthiopienne renvoyée par son employeur pour être tombée enceinte. Prenant le garçonnet sous son aile, le fugueur s’improvise homme de la « maison », capable de voler du pain pour nourrir sa famille de substitution – à l’instar de Jean Valjean. Comme le héros des Misérables, Zain digère mal le rejet et l’injustice qui le font se changer parfois en personnage haineux, voire fautif, injuriant copieusement le Liban, « pays de merde » n’ayant que l’indifférence à lui offrir. Mais, à l’instar de Valjean, le garçon évolue et s’impose comme l’une des rares âmes justes dans la galerie de laissés-pour-compte brossée par Labaki. 37% Pip Comme Oliver Twist et d’autres personnages de Dickens, Philip Pirrip (alias Pip), le héros des Grandes Espérances, est transformé en adulte trop tôt par la rue et la misère. C’est ce qu’on observe aussi dans Capharnaüm  : la croissance express d’un enfant embarqué dans des manigances financières en pleine rue. Après avoir cherché du travail sans succès, Zain se lance sur le marché noir et se transforme en mini-businessman. Une expérience loin d’être épanouissante, que Labaki filme comme un rapt  : on a dérobé son enfance à ce vagabond, qui rappelle aussi les souffredouleur de chez Dickens par sa trajectoire à la fois géographique et existentielle, décrivant rigoureusement l’inverse d’une ascension sociale. Capharnaüm Sortie le 17 octobre. 15% Œdipe Le calvaire urbain ne doit pas faire oublier que le film raconte aussi une rébellion. L’héroïsme du personnage vient de ce qu’il se dresse contre ses propres parents, et surtout contre son papa, maître du destin de ses enfants. Il y a beaucoup d’Œdipe en Zain  : le fils de Laïos s’était non seulement révolté contre son père, mais s’était aussi rendu coupable d’inceste (son parricide ayant pour but d’obtenir la main de sa mère). En filigrane, Capharnaüm raconte pareillement la place prise par le jeune Syrien auprès de Rahil, sa maman éthiopienne de substitution qu’il protège comme s’il était son chevalier servant. Manière implicite de rappeler que, au milieu de ces ruines, subsiste encore un peu d’amour – même immature et maladroit.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :