Illimité n°274 février 2018
Illimité n°274 février 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°274 de février 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : UGC Ciné Cité

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 56,5 Mo

  • Dans ce numéro : le mois des tous les émois...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Les Lapins  : TONTONS FLINGUEURS À l’instar de Pixar qui sème des Pizza Planet, des A113 et des ballons avec une étoile dans chacun de ses films pour rappeler ses origines, Aardman dissémine à tout va dans ses productions des petits lapins. Aussi victimes que bourreaux, les rongeurs sont avant tout un autre lien avec l’Angleterre, mère patrie et principale inspiration du studio, où ils peuvent circuler librement. Et ici, il y en a vraiment PARTOUT. Le Lapin- Garou  : COUSIN MACHIN Né du croisement entre un lapin et Wallace (sic), le lapin -garou est une sorte de parodie des Universal Monsters des années 30 en même temps qu’un probable hommage au lapin carnivore dans le Sacré Graal des Monty Python. Un peu comme la créature de Frankenstein, c’est un être sensible, incompris et pourchassé par les humains – alors que, dans le fond, seuls les légumes devrait paniquer en sa présence. – L’Arbre Aardmanologique Aardman, le plus grand studio d’animation en stop-motion nous livre sa cuvée 2018 avec le très rigolo et très compilatoire Cro Man, qui synthétise toutes ses obsessions depuis plus de 35 ans. Trombinoscope d’une grande famille de pâte à modeler. Wallace  : VIEUX GARÇON Très tête en l’air et accro au duo fromagecrackers, Wallace est l’archétype du Britannique moyen des petites villes du Royaume-Uni. Créé par Nick Park en 1989, peu de temps après son arrivée chez Aardman, il incarne un humour ultra-référencé basé sur le verbe qui donnera le ton du studio. Les créations « presque utiles » de cet inventeur génial mais maladroit sont directement inspirées des dessins de William Heath Robinson et Rube Goldberg, dont la spécialité était de dessiner des machines très compliquées pour accomplir des tâches très simples. Un principe très anglais, indeed. Ginger  : TATA POULE Elle est l’héroïne du premier long-métrage d’Aardman, coréalisé par Nick Park et Peter Lord, Chicken Run (2000) qui est encore maintenant le film en stop motion ayant rapporté le plus de dollars au monde – 224 millions pour être précis. C’est aussi à travers cette poule que le studio a dévoilé son obsession de la parodie  : Chicken Run est ainsi une relecture aux accents féministes de La Grande Évasion de John Sturges croisé avec La Ferme des animaux de George Orwell. Capitaine Pirate  : FILS PRODIGUE Roddy  : HONTE DE LA FAMILLE Dans Souris City en 2006, Roddy est le premier personnage entièrement en animation 3D conçu par les rois de la pâte à modeler. Il reprend néanmoins les traits des héros Aardman  : les yeux ronds comme des billes, la bouche large et pleine de dents et le visage en poire. La transition n’a pas pris puisque Dreamworks, suite aux résultats du film, a préféré stoppé net le contrat qui le liait à Aardman. Une décision qui empêchera le studio de réaliser la comédie préhistorique Les Croods. Retour à la stop-motion en 2012 avec Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout après deux longs-métrages en animation 3D (Souris City et le très oubliable Mission  : Noël). Un retour aux sources qui régénère complètement un studio alors en pleine errance artistique et industrielle. Cette libre adaptation du roman éponyme de Gideon Defoe ne s’envisage que sous l’angle de la prouesse (technique, comique, épique). Chef-d’œuvre.
Créé en 1972, ce n’est qu’au début des années 80 qu’Aardman a réellement déployé ses ailes. Notamment grâce à Morph. Un petit personnage plutôt rudimentaire en pâte à modeler qui est aussi le premier véritable héros du studio. Grand naïf généreux, il vit des aventures Gromit  : CHIEN FOU Inséparable de Wallace, le chien Gromit est aussi son garde du corps, son majordome et probablement son assurance-vie, vu la maladresse du bonhomme. Ce beagle muet et méfiant a été conçu comme un hommage canin à Buster Keaton et à son sens de la poésie burlesque. Ses expressions faciales, son sens du timing comique et son impassibilité naturelle face à la gaucherie de son propriétaire en font le parfait Hardy de son Laurel. Cro Man Sortie le 7 février. Dug  : LE MILLENIAL Morph  : DOYEN Faute d’avoir pu réaliser Les Croods lors du contrat qui le liait à Dreamworks, Aardman recycle son idée de grande comédie préhistorique avec ce Cro Man. Croisement entre un film de sport et La Guerre du feu, réinterprétation du mythe de David contre Goliath, hommage à l’art de Ray Harryhausen et bourré de références contemporaines (dont une, tordante, à Donald Trump), Cro Man est avant tout la somme de l’univers Aardman. Il reprend les principales caractéristiques esthétiques et comiques des précédents films, à l’instar de Dug et de son « crochon » Hognob qui rejouent à la perfection la dynamique Wallace et Gromit  : Aardman, la compil’. Album photo Par Perrine Quennesson Photos DR – 11 aux côté de l’artiste Tony Hart dans une émission de la BBC à destination des tout-petits. Surtout, Morph peut se targuer d’une apparition dans l’inoubliable clip de « Sledgehammer », de Peter Gabriel, premier chef-d’œuvre estampillé Aardman. Les Chiens  : TONTONS GÂTEAUX « Nous sommes une Nation d’amoureux des chiens, précise Nick Park. Les miens me regardent comme Gromit. » Comme les lapins, les canins pullulent dans l’univers Aardman. Meilleurs amis des humains, ils sont souvent moins bêtes que ces derniers et ce sont eux, finalement, qui apportent la véritable dimension humaniste des usines Aardman. Shaun  : COUSIN MUTIQUE Introduit en 1995 dans le court-métrage Wallace et Gromit  : Rasé de près, Shaun, le mouton muet, curieux et malicieux, a immédiatement fait forte impression. Il symbolise le moment où Aardman va s’abandonner aux joies de la franchise. Après sa première apparition, Shaun deviendra ainsi le héros d’une série en 2007, puis aura droit à son propre film en 2015. Le tournage du deuxième opus a d’ailleurs commencé en janvier 2017.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :