Illimité n°273 janvier 2018
Illimité n°273 janvier 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°273 de janvier 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : UGC Ciné Cité

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 142 Mo

  • Dans ce numéro : demandez le journal !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
UGC Ciné Cité - RCS Nanterre 347 806 002 - 24 avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly sur Seine Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve Visages, villages de Agnès Varda et jr Moi, moche et méchant 3 de Pierre Coffin & Kyle Balda Au revoir là-haut de Albert Dupontel il a déjà tes yeux DE Lucien Jean-Baptiste Patients de Grand Corps Malade ValÉrian et la cité des mille planètes Numéro Une de Tonie Marshall The Square de Ruben Östlund de Hubert Charuel La La Land de D a m i en C h a z e l l e Infos et résa sur ugc.fr et l’appli UGC Direct Le sens de la fête de Olivier Nakache & Eric Toledano Et les mistrals gagnants de Anne-Dauphine Julliand de Christopher Nolan Faute d’Amour de Andrey Zvyagintsev de Michel Hazanavicius LA PLACE POUR TOUS Barbara de Mathieu Amalric 120 battements par minute de Robin Campillo ôtez-moi d’un doute de Carine Tardieu L’intelligence des arbres de Julia Dordel & Guido Tölke Le Caire confidentiel de Tarik Saleh Moonlight de Barry Jenkins de Kathryn Bigelow Rejoignez-nous sur Facebook www.facebook.com/ugc
Le grand bain… – Théo de 5 à 19 À l’affiche des Tuche 3 en janvier et de Gaston Lagaffe en avril, Théo Fernandez fait rimer 2018 avec hits et météorite. Par Malek Ashley Photo Romain Cole Il veut faire du cinéma depuis ses 5 ans, mais n’est en orbite que depuis ses 11, c’est-à-dire dès 2010, où il fût casté dans le rôle du cadet pour Les Tuche, premier du nom. À l’époque, Coin-coin (son surnom dans le film), le petit surdoué incompris, est un troisième rôle tellement attachant qu’il prend un peu tout le monde au dépourvu. Cinq ans après, Olivier Baroux lui rend justice en lui offrant le rôle pivot du second volet et Les Tuche en Amérique devient le carton français de 2016. Le petit surdoué s’y révèle traîtreusement honteux de sa famille. Même si le troisième volet est assuré d’être un hit, Coin-coin n’était pas sûr de retrouver Théo, à moins que ce soit l’inverse  : « J’aurais été embêté d’être là si le personnage n’avait pas évolué. Heureusement, maintenant il est complètement névrosé », nous avoue-t-il en jogging à fleurs et sweat Wasted. Une panoplie hippie punk qui cadre bien avec ses 19 ans, cette période où l’on ne s’oblige à rien. Soucieux d’évoluer dans ses choix de films, – il a aussi goûté au tournage d’un Desplechin, Trois souvenirs de ma jeunesse – le jeune garçon tient par-dessus tout à éviter les cases auxquelles on aime bien cantonner les babystars. « De ce point de vue, je suis heureux qu’on ne m’ait jamais proposé de série télé pour ados. » C’est donc grâce à une série télé pour adultes, Irresponsable, que Pef le repère pour le rôle titre du futur Gaston Lagaffe. Jusquelà furtif, Théo devrait connaître grâce à l’inventeur hippie lymphatique un gigantesque dévergondage de notoriété. M’enfin, il était temps, non ? 7 Les Tuche 3 Sortie le 31 janvier.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :