Illimité n°273 janvier 2018
Illimité n°273 janvier 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°273 de janvier 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : UGC Ciné Cité

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 142 Mo

  • Dans ce numéro : demandez le journal !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 – Rencontre Par Christophe Eriamel Photos RC & DR – Une famille formidable Dans La Monnaie de leur pièce, Anne Le Ny a réuni deux générations d’acteurs pour une comédie de mœurs sur les rapports filiaux, l’héritage et le pouvoir de l’argent. Miou-Miou, Julia Piaton et Baptiste Lecaplain nous répondent cash.
La Monnaie de leur pièce Sortie le 10 janvier. Avez-vous discuté de vos parcours familiaux respectifs avec Anne Le Ny, la réalisatrice ? — ENSEMBLE. Non, non pas du tout. — BAPTISTE LECAPLAIN. On a mis du temps à réunir la famille. Mais dès qu’elle s’est formée, on est tout de suite passé au travail. Par contre, on a beaucoup questionné Anne pour essayer de lui gratter des infos. Histoire de savoir si son scénario rejoignait son propre parcours. Et alors ? — B.L. Elle ne nous a pas dit grand-chose… — MIOU-MIOU. Moi, comme je viens d’une famille d’ouvriers, j’ai une certaine familiarité avec mon personnage. Connaissiez-vous le travail des uns et des autres avant de vous rencontrer ? — JULIA PIATON. Ah ben Miou-Miou, quand même, quoi ! F… comme Fairbanks ! Ça, c’est drôle parce que c’est un film assez méconnu. Je pensais que vous alliez directement me répondre Les Valseuses ! — J.P. J’adore F… comme Fairbanks. D’autant que ça rejoint aussi un peu La Monnaie de leur pièce… Un mec au chômage, Patrick Dewaere, qui survit dans la France profonde avec des problèmes d’argent… Génial. Comment s’est passée la rencontre entre vous, qui avez eu des parcours différents  : Miou-Miou le Café de la gare, Baptiste le stand-up et Julia les cours de théâtre ? — M.-M. Avec Baptiste et Julia – mais aussi Yannik Landrein et Margot Bancilhon, qui jouent le frère et la sœur de Baptiste –, il y avait une vraie fraternité qui passait entre nous avec beaucoup d’estime réciproque. Et une bienveillance rigolarde constante entre les prises. — B.L. Aucun souci générationnel sur le plateau ! D’autant qu’on a tous un immense respect pour Miou. Elle est vraiment ultra-cool ! — J. P.J’ai des souvenirs de Miou nous regardant en levant le pouce après une scène qu’on venait de tourner… — B.L. … Mais elle nous vannait aussi, hein ! Par exemple lorsque, après une répète, elle me regardait d’un air un peu déstabilisant en disant d’un air faussement innocent  : « Ah ? Mais tu vas vraiment la jouer comme ça ? » ▶ ▶



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :