Illimité n°272 décembre 2017
Illimité n°272 décembre 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°272 de décembre 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : UGC Ciné Cité

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 140 Mo

  • Dans ce numéro : des étoiles plein les yeux...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
UGC CINE CITE – RCS de Nanterre 347.806.002 MACBETH DE GIUSEPPE VERDI LES JEUDIS 11 ET 18 JANVIER À 19H30 DANS LES CINÉMAS UGC Direction artistique pour Viva l’Opéra !  : Alain Duault Info et résa sur vivalopera.fr
Le grand bain… – L’envol de Nemo chers parents, je voooooole… ». Vous connaissez la chanson ? Depuis que Louane Emera l’a entonnée dans « Mes La Famille Bélier, l’hymne de Sardou millésime 1978 est devenu un symbole d’émancipation, d’ailes qui se déploient. Un symbole, aussi, d’envies de cinéma pour les stars de télé-crochet. Pas étonnant donc que Nemo Schiffman la chante à son tour (sur la compile Sardou et nous). Nemo Schiffman ? Selon vos centres d’intérêt, vous avez aperçu sa belle bouille de jeune premier quelque part, dans l’émission The Voice Kids (finaliste en 2014) ou alors dans le hit Art et Essai Elle s’en va, où le jeune homme était filmé à la fois par sa maman (l’actrice et réalisatrice Emmanuelle Bercot) et son papa (le directeur de la photo Guillaume Schiffman, l’homme qui a shooté The Artist). Apprenti chanteur, apprenti acteur, « fils de », Nemo Schiffman fait décoller sa carrière dans La Promesse de l’aube, où il incarne la version teen de Pierre Niney. Texte Raphaël Smith Photo Romain Cole Nemo, 13 ans à l’époque, y donnait la réplique à Catherine Deneuve et récoltait une nomination au César du meilleur espoir masculin. D’émancipation, d’envol – et de mère très aimante –, il est justement beaucoup question dans La Promesse de l’aube, adaptation du roman autobiographique de Romain Gary dans laquelle Nemo incarne l’avatar ado de l’écrivain. Il ne fait que passer, avant que Pierre Niney s’en aille survoler l’Afrique en guerre dans son avion des Forces françaises libres, mais il a droit aux séquences les plus primesautières, les moments d’éclosion adolescente, où l’on s’envoie en l’air autrement (avec une femme de ménage, par exemple, lors d’un dépucelage anthologique). Une poignée de scènes, mais suffisamment pour imprimer sa présence légère, insouciante, hum… aérienne ? C’est le mot, oui. 9 La Promesse de l’aube Sortie le 20 décembre.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :