Illimité n°271 novembre 2017
Illimité n°271 novembre 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°271 de novembre 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : UGC Ciné Cité

  • Format : (200 x 285) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 138 Mo

  • Dans ce numéro : Nawell Madani rafle sa mise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 – Table ronde Par Yerim Sar Photos Norman Jean Roy & DR – La Justice League en mode détente Derrière les masques de vengeurs intergalactiques (les super-héros), se cachent de grands enfants (les acteurs). On est allés boulotter des pizzas avec le cast de Justice League à San Diego. YOLO. Les interviews promo des blockbusters ressemblent souvent à un gros robinet d’eau tiède qui n’amuse ni les « talents », ni les journalistes – et encore moins les lecteurs. Cet après-midi-là pourtant, les cinq membres de la Justice League avaient décidé de nous (vous) en donner pour votre argent. On les retrouve sur une terrasse de San Diego, les filles de Jason Momoa nous courent tout autour, il y a de la bière et des pizzas sur la table et la cigarette d’Ezra Miller laisse échapper une odeur assez inattendue… La vanne supersonique est-elle un superpouvoir comme les autres ? 1 Ezra Miller est… LE FLASH Barry Allen est l’homme le plus rapide du monde, d’où son débit épileptique et ses punchlines mitraillettes (c’est une image, hein, pas un gadget). Vous avez pu voir le film terminé ? Ben Affleck. On en a vu à peu près autant que les journalistes. Ça part mal, on n’a rien vu ou presque. Ray Fisher. Alors il faut parler à Ezra, c’est le Flash, il a couru jusqu’au futur, il a vu le film et il est revenu. Ezra Miller. Spoiler alert  : ça tue. Je décrirais ça comme « brutalement génial ». Ben Affleck. Un ton plutôt badass. Ezra Miller. Voilà, un truc comme ça [il chantonne]  : « Huuuuwuuu. » C’est un ton badass. Ben et Gal, vous étiez déjà dans Batman V Superman… Gal Gadot. Celui-ci n’est pas aussi sombre. Ezra Miller. Je suis obligé d’intervenir sur un truc  : on était TOUS dans Batman V Superman. [Rire général.] Ray Fisher. J’étais là ! Jason Momoa. Moi aussi ! Ça ne compte pas vraiment. Vous apparaissiez en photo… 2 Gal Gadot est… WONDER WOMAN Doyenne de l’équipe (sic), Diana Prince est la seule à avoir déjà fait la guerre, la vraie. Ce qui peut toujours être utile quand la fin du monde approche. Jason Momoa. Mais si ! D’où tu sors, mec ? [Il jette une croûte de pizza en l’air en rigolant.] D’ailleurs quels sont les pouvoirs d’Aquaman exactement ? Jason Momoa. Toi, tu veux savoir s’il parle aux poissons ! Je veux surtout savoir s’il peut créer une tempête de requins à la Sharknado. Jason Momoa. En théorie, si Aquaman est sérieusement bourré, il peut être à l’origine de trucs comme ça, mais ça n’arrivera pas. Enfin, pas dans ce film. [Rires.] Ok, et qui est le plus badass ? Ben Affleck. Wonder Woman. 5
3 Ben Affleck est… BATMAN Chef d’équipe, beaucoup plus grincheux que ses camarades, Bruce Wayne n’a pas de superpouvoir mais il hausse beaucoup mieux la voix que tous les autres réunis. Ezra Miller. Wonder Woman. Ray Fisher. Ça dépend de ce qu’on appelle badass mais… Ezra Miller. Réponds juste Wonder Woman ! Gal Gadot. [Rires.] On est complémentaires. Ezra Miller. Tu vois, la personne qui répond « tout le monde est fort », c’est toujours la plus badass  : elle a pas besoin de se vanter. Donc, pour toi, personne dans l’équipe ne peut la battre. Ray Fisher. Si Cyborg est dans un mauvais jour, il peut pirater des bases militaires et retourner des missiles nucléaires contre tout le monde. Aquaman a juste à te traîner tout au fond de l’océan et te laisser suffoquer comme une merde, le Flash peut aller dans le passé et te tabasser quand t’es encore bébé… Ezra Miller  : M’en parle pas… Comment s’intègre chacun dans l’équipe ? Ezra Miller. Moi, je ralentis tout le monde, c’est connu. Ben Affleck. Diana et Bruce doivent convaincre les autres, c’est un peu les mamans et papas du groupe. Particulièrement avec Flash. Ezra Miller. Merci papa. Ray Fisher. Cyborg a un rôle un peu spécial dans le sens où il est « né » de la manipulation d’une motherbox issue de la dimension d’où viennent les ennemis, donc il a des connaissances utiles à partager. Ezra Miller. Et Aquaman amène les bières. Jason Momoa. Un rôle essentiel ! Gal, tu es LA présence féminine du casting. On peut en parler ? Gal Gadot. J’ai dû subir toutes leurs vannes de mauvais goût. [Rires.] Non, c’était cool, j’ai adoré. Comme tu sais, j’ai débuté dans Fast & Furious, où j’étais entourée de mecs grands et forts. Ezra Miller. Ah bah merci… Gal Gadot. Toi aussi Ezra, toi aussi bébé. On a beaucoup mis en avant ton côté symbolique, la figure de femme forte. Gal Gadot. Je suis très contente que les gens le voient comme ça mais ce que je préfère, c’est voir des garçons et des hommes adultes en costume de Wonder Woman… Aahaha… [Petit silence de Gal Gadot qui était très sérieuse et, après recherche, il existe bel et bien des cosplayers déguisés en Wonder Woman…] Gal Gadot. … Dans le sens où elle casse des barrières, par-delà les genres. Passer de Zack Snyder [qui a dû quitter le tournage après un drame familial, NDLR] à Joss Whedon, en termes de réal, vous l’avez vécu comment ? Gal Gadot. Alterner les réalisateurs sur un même film, c’est un exercice particulier. On ne peut que se montrer solidaires de Zack. Ezra Miller  : C’était une situation à la Crisis on Infinite Earths [nom d’un crossover où la quasi-intégralité des héros DC de différentes réalités doit s’unir pour empêcher la fin de leur monde, NDLR]. Dans le sens où c’était beau de voir toute l’équipe s’unir pour se supporter les uns les autres dans cette période difficile. Ironiquement, c’est aussi en partie l’intrigue du film  : devant une situation de crise inédite, tu te retrousses les manches et tu bosses avec tes partenaires plus que jamais. 4 Jason Momoa est… AQUAMAN Représentant du royaume aquatique d’Atlantis, d’où ses yeux de merlan frit, Arthur Curry, comme son nom l’indique, est la personnalité la plus épicée du crew. Ben, c’est la seconde fois que tu enfiles le costume iconique de Batman. Quel effet ça fait ? Ben Affleck. J’étais plus à l’aise avec le personnage vu que j’avais déjà fait certains choix quant à ma manière de le jouer, sur ma vision… J’étais plus confiant. Mais curieusement, le costume en lui-même était moins confortable sur ce film ! La cape, c’est 18 kg de cuir… Ray Fisher. Alors que moi, je pouvais danser tranquille en pyjama, vu que le costume de Cyborg est en CGI. À l’inverse, quand on tournait en extérieur et qu’il faisait froid, j’étais pas bien. « Bah alors Ray, t’as les tétons qui pointent, qu’est-ce qu’il se passe ? » Ezra Miller. C’est ce que je lui disais chaque matin. C’est ma façon de dire bonjour. Gal Gadot. Au-delà des costumes, ce sont surtout des personnes aux capacités surhumaines qui se réunissent pour stopper une menace, avec des séquences d’action incroyables. Justice League Sortie le 15 novembre. 23 Tu parles de Justice League ou de Fast & Furious, là ? Gal Gadot. Hmmm… c’est vrai que ça se rejoint. [Rires.] Ray Fisher. Il y a aussi un côté utopique  : tu es content de voir les gentils gagner. Parce que franchement, dans le monde réel, c’est pas du tout le cas. C’est même l’inverse. Flash est-il le sidekick rigolo de l’équipe ? Ezra Miller. Chaque personnage a sa manière d’être drôle. Moi, par exemple, je trouve que la mort est hilarante. On est tous là avec nos soucis quotidiens mais un beau jour on va… [Il imite un râle de mourant.] C’est franchement poilant quand on y pense. On peut parler du rôle de Superman ? Ray Fisher. Qui ? Ezra Miller. Je pense qu’il parle du concept de Nietzsche, l’Übermensch. Ray Fisher. On peut dire que l’équipe a besoin de lui, désespérément, à tous les niveaux  : physique, idéologique… Ezra Miller. … sexuel… Ray Fisher. … niveau superpouvoirs,… Ezra Miller. … c’est-à-dire le sexe. Ray Fisher. Bref, on a besoin de ses connaissances. Et aussi au niveau sexuel. Ezra Miller. Merci Ray. Dans les comics, Wonder Woman a plusieurs liaisons  : Superman, Batman, même Flash… Ezra Miller. Pourquoi « même Flash » ? ! Gal Gadot. C’est une sacrée petite coquine… Elle ne se les tape pas en même temps non plus. Gal Gadot. [Rires.] Dans ce film, l’ennemi est trop dangereux pour qu’on ait de la place pour ça. Ben Affleck. Il y a peut-être le début de quelque chose entre elle et Bruce mais c’est tout. Gal Gadot. Ça reste subtil. Et Batman reste le lover, donc… Ben Affleck. Évidemment. 5 Ray Fisher est… CYBORG Mi-humain mi-robot, armurerie high-tech ambulante, Victor Stone est aussi le gars le plus intelligent de la bande. Ne jamais se fier aux apparences, non.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :