IGN Magazine n°94 avr/mai/jun 2019
IGN Magazine n°94 avr/mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°94 de avr/mai/jun 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : IGN

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 17,0 Mo

  • Dans ce numéro : la géographie au service du progrès.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
É C L A I R A G E État du bâti en 2014 avant cession de la moitié du terrain. T out commence en 1939. Le service géographique des armées (SGA) est alors dispersé sur une quinzaine de sites dans Paris. Son responsable, le colonel Hurault, lance un grand projet de regroupement à Saint-Mandé, sur un parc à fourrage de 3 hectares, dédié aux écuries du régiment d’artillerie de Vincennes. C’est alors que la guerre éclate. Le SGA devient civil, prend le nom d’IGN et le projet est retardé. C’est finalement à partir de la fin de la guerre que les bâtiments de l’IGN vont progressivement sortir de terre jusqu’à l’arrivée de l’École nationale des sciences géographiques (ENSG), en 1957. « Plusieurs constructions datant du parc à fourrage étaient encore utilisées dans les années 1980, se souvient Jean-Claude Leblanc, président de l’association des retraités de l’IGN. Le site a toujours évolué au fil du temps et les locaux des années 1950, eux, gardaient de l’allure tout en accusant leur âge. Le béton vieillit mal, sans parler de l’isolation, qui était loin d’être aux normes actuelles avec ses fenêtres simple vitrage par exemple. » 30 000 m² en construction Au milieu des années 2000, la réflexion autour d’une refonte en profondeur est lancée. La commune de Saint-Mandé, 28/IGN MAGAZINE/PRINTEMPS 2019 confinée dans 92 hectares seulement, suit de près le projet susceptible de libérer du foncier constructible. En 2007, une première partie du terrain est cédée pour construire 50 logements sociaux et 100 logements étudiants. L’État construit sur la parcelle un nouveau bâtiment de 7 étages à haute qualité environnementale (HQE) et chauffé par géothermie pour Façade sud du pôle Géosciences avec pare-soleil en mélèze. Arnaud Bouissou - Terra IGN
accueillir également le siège social de Météo France. Le pôle Géosciences est créé et inauguré en 2012. « Le bâtiment, qui abrite l’imprimerie, fait ensuite l’objet d’une rénovation lourde, poursuit Patrick Leboeuf, secrétaire général adjoint chargé de la logistique et des bâtiments, puisqu’il est rehaussé et passe de 4 à 7 niveaux ». Depuis 2014, le bâtiment B abrite aussi le Géoroom, nouvel espace d’accueil et de service au public de l’IGN (librairie, cartothèque, exposition, etc.). En 2016, avec ce deuxième bâtiment et d’autres travaux d’importance (création d’un datacenter, déménagement de la photothèque nationale, espace sécurisé Défense…), l’État est en mesure de libérer la moitié sud des terrains de l’IGN. La ville s’en porte acquéreur en juin 2017, se réserve un terrain pour construire un nouvel équipement municipal et rétrocède le reste au promoteur Européquipements. Fin 2017, les locaux historiques de l’IGN sur cette partie de parcelle sont détruits, pour ériger un vaste ensemble de 30 000 m² de locaux d’activités, actuellement en construction. Il comportera un auditorium, un incubateur d’entreprise et des bureaux associatifs. Le site de l’IGN Saint-Mandé, qui abritait 1 200 personnes sur 3 hectares, en abrite désormais 1 400 sur une surface deux fois plus petite et la libération du foncier a donné au secteur une nouvelle dynamique. Patrick Beaudoin Maire de Saint-Mandé, vice-président de la métropole du Grand Paris La relation qui unit la ville de Saint-Mandé et l’IGN a démarré en 1945 lorsque l’IGN est venu s’implanter sur un terrain qui était en partie militaire et destiné aux fourrages. Depuis des années, l’IGN est devenu un partenaire majeur que l’excellence, connue et reconnue de tous, a rendu incontournable. Le futur pôle d’activité de la ville de Saint-Mandé, sur les anciens terrains de l’IGN. L’IGN est la référence nationale en termes d’informations géographiques comme en témoignent ses dernières grandes réalisations, tel le Référentiel à grande échelle ou le Géoportail. La ville de Saint-Mandé et l’IGN ont toujours été proches. Ainsi, notre commune a été PAR O L E D’É L U É C L A I R A G E « Le site a toujours évolué au fil du temps. » constamment vigilante quant au devenir de cet établissement de renommée mondiale. Pleinement installé dans la révolution numérique, l’IGN apporte aujourd’hui des solutions de très haute technicité. La récente mutation de la parcelle immobilière de l’Institut a permis une évolution extrêmement moderne. Avec Météo France, le Service hydrographique et océanographique de la marine (SHOM) et l’Inventaire forestier avec lequel il a fusionné, a été créé le pôle Géosciences, l’un des pôles géomatiques les plus performants d’Europe. L’IGN est également un lieu de hautes technologies et de recherches, comme en témoigne l’incubateur de start-up qu’elle a installé en son sein  : IGNfab. Ainsi, la ville de Saint-Mandé a bénéficié pleinement de cet environnement, par exemple en travaillant avec la start-up In Sun We Trust, qui a permis la création du premier cadastre solaire d’une ville dense. Pour valoriser cette richesse, l’IGN et Saint-Mandé ont créé en 2018 le premier Festival des cartes « Tours et Détours » afin de célébrer l’art de la cartographie, le goût de la découverte et du voyage. Longue vie à l’Institut national de l’information géographique et forestière ! PRINTEMPS 2019/IGN MAGAZINE/29 Europequipements



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :