IGN Magazine n°94 avr/mai/jun 2019
IGN Magazine n°94 avr/mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°94 de avr/mai/jun 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : IGN

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 17,0 Mo

  • Dans ce numéro : la géographie au service du progrès.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
L E DOSSIER Christian Favier Président du Conseil départemental du Val-de-Marne C’est une grande fierté de savoir que l’IGN a consacré le numéro 94 de son magazine à notre département. Je ne peux qu’en féliciter Daniel Bursaux, directeur général de l’IGN. Ce numéro spécial épouse parfaitement les réalités et les actualités de la géographie du Val-de-Marne  : département de l’eau qui a su en saisir les atouts en lançant son « Plan Bleu » en 2008 et investir notamment dans la lutte contre les inondations ; département attaché à la biodiversité, comme peut l’incarner la renaturation des berges de l’Yerres, et engagé depuis 2009 pour répondre, à son échelle, au défi du changement climatique ; et enfin un département très urbain mais aussi département vert, comme peut en témoigner l’article concernant le massif de l’Arc boisé. 10/IGN MAGAZINE/PRINTEMPS 2019 Ce numéro spécial démontre bien à quel point l’installation et le développement de l’IGN à Saint-Mandé représentent une chance pour notre département. Il témoigne de l’utilité des missions de cet opérateur pour l’ensemble des élus, décideurs et techniciens du Val-de-Marne. Peut-être permettra-t-il aux Val-de-Marnaises et Val-de-Marnais de mieux connaître leur département. Surtout, il leur fera redécouvrir un institut de pointe et d’excellence qui, face à la révolution des usages numériques, ne cesse d’évoluer et d’innover avec une organisation nouvelle. Enfin, ce numéro présente l’installation du futur siège social de l’ONF à Maisons-Alfort. Installation qui constitue une formidable nouvelle. Avec 1000 emplois sur place, un incubateur de start-up et un statut d’opérateur d’État reconnu à l’international, l’IGN demeure un atout essentiel qui, avec la Vallée scientifique de la Bièvre ou des entreprises privées comme Sodern, fait du Val-de-Marne un département de l’innovation. L’IGN à Saint-Mandé, une chance pour notre département. Dès les années 1980 et les changements structurels entraînés par la désindustrialisation, nous nous sommes engagés dans une restructuration économique du territoire en développant des partenariats et des politiques volontaristes de soutien à destination de ces actrices et acteurs de la recherche, de l’innovation et de l’enseignement supérieur. EPT Grand Orly Seine Bièvre Parmi ces partenariats, le travail commun avec l’IGN autour de Géo.valdemarne.fr est particulièrement dynamique. Ce portail, lancé en 2014 à l’initiative du Département, propose un outil d’accès aux données géographiques du Val-de-Marne à disposition des élus et techniciens du territoire. Une grande partie de ces données proviennent directement de l’IGN, si bien que ce dispositif ne pourrait exister sans le concours de l’Institut. On constate ainsi à quel point les décideurs publics, à l’échelle locale et nationale, mais aussi les entreprises, ont besoin d’innovation, de recherche et d’idées nouvelles. Dans un pays qui souffre d’une crise sociale et économique sans précédent, et dont le rebond ne pourra être amorcé sans une stratégie de long terme, globale et ambitieuse, la recherche et l’innovation demeurent, en effet, un levier essentiel pour développer des solutions d’avenir. Dans ce sens et alors que la géographie constitue un enjeu majeur dans les domaines de la défense, de la sécurité, de la santé, de la mobilité ou de la prévention des risques, la continuité et la croissance des missions de l’IGN représentent une excellente opportunité pour notre pays. Les actrices et acteurs qui composent l’IGN pourront compter sur le Conseil départemental comme un soutien fidèle et actif de leur institut. »
L’équipe du service SIG de l’EPT Grand-Orly Seine Bièvre. « Géo.valdemarne.fr est le média idéal pour diffuser plus facilement les informations et leurs mises à jour. » Partager les principales données géographiques du Val-de-Marne et les rendre accessibles en quelques clics aux collectivités qui les utilisent tous les jours, c’est l’objectif de la plateforme Géo.valdemarne.fr ouverte en 2014 par le Département. Ce portail collaboratif répond aux exigences européennes de la directive « Inspire » de mars 2007  : assurer l’interopérabilité entre les bases de données et faciliter la diffusion et l’utilisation de l’information géographique. « Les collectivités adhérentes peuvent télécharger les données dans de nombreux formats et les exploiter ensuite avec différents logiciels  : nous sommes ainsi très proches des attentes de la directive », détaille Catherine Bonnadier, chef de projet Géo.valdemarne.fr au Conseil départemental. De la L E DOSSIER protection des espaces verts aux équipements publics, en passant par l’assainissement, la plateforme recense l’ensemble des données réclamées par la directive européenne. Venant en appui à ce service, l’IGN met à disposition les données de référence  : fonds ortho-photographique, plans, données RGE (Référentiel à grande échelle), BD Topo, BD Adresse… « Notre pari était de faciliter l’accès à l’information, en un lieu unique d’échange. Aujourd’hui, c’est chose faite », reprend Catherine Bonnadier. Actuellement, 137 organismes partenaires sont inscrits sur la plateforme, ce qui correspond à 435 adhérents. Un exemple concret d’utilisation  : « La plateforme a été un bon moyen de fédérer la gestion du cadastre de nos 47 communes, souligne Jean-Michel Dziubich, chef du service Information géographique et cartographie au Conseil départemental. Ce lieu unique est le média idéal pour diffuser plus facilement les informations et leurs mises à jour, comme cela a été le cas pour le Plan cadastral informatisé et les fichiers fonciers. » La majorité des utilisateurs de la plateforme vient du Val-de- Marne, mais de plus en plus de bureaux d’études ou d’étudiants hors du département s’y inscrivent. « Une visibilité nouvelle » En avril 2018, fort de ce partenariat bien ancré, l’IGN a proposé au Département du Val-de-Marne ainsi qu’à trois établissements publics territoriaux (EPT) de co-financer la réalisation d’une ortho-photo d’une résolution de 5 cm. L’établissement public territorial Grand-Orly Seine-Bièvre a pu en bénéficier. « Ces images de très haute résolution nous donnent une visibilité nouvelle sur notre territoire  : il est désormais possible de repérer non seulement les chaussées mais aussi les candélabres, les trottoirs, les armoires électriques  : la précision de ces visuels va nous être très utile dans la construction de notre Plan de corps de rue simplifié (PCRS) », indique Daniel Théry, directeur du service SIG de l’EPT Grand-Orly Seine-Bièvre. Car, comme le rappelle le Conseil national de l’information géographique depuis décembre 2015, le standard PCRS « concerne désormais tous les ouvrages, en toutes localisations ». Pour répondre à cette exigence, les collectivités sont tenues de produire ce fond de plan. Or une ortho-photo de résolution 5 cm est, pour le directeur du service SIG de l’EPT Grand-Orly Seine-Bièvre, « un excellent support pour produire un PCRS en localisant les éléments de voirie afin de les numériser au format vectoriel, de mieux gérer nos données géographiques et d’optimiser par conséquent la gestion des réseaux ». Un exemple d’application  : « Nous nous sommes appuyés récemment sur ces nouvelles images dans notre plan de conception de voirie pour calculer les rayons de giration des camions sur les chaussées. » L’objectif de l’établissement à travers ces nouvelles données  : connaître de mieux en mieux le territoire, et le faire connaître. « Nous souhaitons que cette donnée serve à la collectivité autant qu’à ses habitants », conclut Daniel Théry. PRINTEMPS 2019/IGN MAGAZINE/11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :