IGN Magazine n°80 oct/nov/déc 2015
IGN Magazine n°80 oct/nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°80 de oct/nov/déc 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : IGN

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : l'open innovation en marche à l'IGN.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Forêts SUPERFICIE DE LA GUYANE FRANÇAISE 8 406 427 ha dont  : forêt  : plus de 8 millions d’ha, zones humides  : 270 000 ha, cultures  : 53 000 ha, infrastructures dont orpaillage  : 45 000 ha, prairies  : 13 000 ha. ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE (GES) 1 hectare de forêt primaire coupée équivaut à 200 à 300 tonnes de carbone émis dans l’atmosphère ; 10% à 15% des émissions mondiales de GES ont pour origine la déforestation. ABSORPTION DES GES Les forêts se comportent comme des puits de carbone en compensant 19% des émissions anthropiques annuelles de GES. * Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (MEDDE). **Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt (MAAF). 18 OCTOBRE NOVEMBRE DÉCEMBRE 2015/N°80/IGN MAGAZINE GUYANE FRANÇAISE  : L’ÉVOLUTION DE L’OCCUPATION DES SOLS
93 000 hectares en moins, soit une diminution de 1% de la surface forestière entre 1990 et 2012. C’est le bilan de l’étude sur le suivi de l’occupation du sol en Guyane française, menée par l’IGN en partenariat avec l’ONF Guyane, à la demande conjointe des ministères de l’écologie* et de l’agriculture**. Ce rapport, rendu en décembre 2014, répond aux exigences du protocole de Kyoto. État signataire, la France s’est en effet engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre et à fournir périodiquement des informations sur l’occupation du sol et les flux afférents sur l’ensemble de son territoire. « Le protocole de Kyoto comporte un ensemble d’obligations auxquelles la France a souscrit en le paraphant. Son application nécessite la production de statistiques d’utilisation des terres et des changements d’utilisation afin de comptabiliser les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées au déboisement et au reboisement. Ce suivi des GES est primordial en Guyane française. Ce département est, en effet, le plus grand de France (84 064 km 2) et le plus boisé avec environ 8 millions d’hectares de forêt tropicale, soit 96% de sa superficie et un tiers des forêts françaises. Notre objectif était de dresser un bilan sur la première période d’engagement du protocole de Kyoto, soit 2008-2012 » explique Frédérique Millard, chargée de mission inventaire de gaz à effet de serre, projections et méthodologies au ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (MEDDE). L’étude conduite en 2013 et 2014 fait suite à un précédent état des lieux sur la période 1990- 2006. Ces travaux d’évaluation ont permis à l’IGN et à l’ONF Guyane de tester et de valider la méthode de quantification de l’état et de l’évolution du sol guyanais. L’inaccessibilité de nombreuses zones rendant l’enquête terrain difficile, la télédétection par images satellitaires s’est révélée l’outil le plus approprié à l’inventaire forestier. Forêts IGN MAGAZINE/OCTOBRE NOVEMBRE DÉCEMBRE 2015/N°80 19 M. TALBOT/PAG



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :