IGN Magazine n°1 septembre 2000
IGN Magazine n°1 septembre 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de septembre 2000

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : IGN

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 1,2 Mo

  • Dans ce numéro : Les bases de données à La Réunion

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12  |  Aller à la page   OK
12
Portrait Portrait Franck Charel/Altitude « La Terre vue du ciel » YANN ARTHUS-BERTRAND Chaque image raconte une histoire. Cette épave rouillée au milieu du désert témoigne de la plus grande catas- YANN ARTHUS-BERTRAND I l y a vingt ans, lorsqu’il mais il n’est en mesure d’influer sur son environnement Je joue sur le « très loin » à 5 mètres comme à 6 000. était pilote de montgolfière, YannArthus- que depuis cinquante ans. et sur le « très près. Bertrand organisait des safaris-photos, au Kenya. Aujourd’hui, reconnu comme C’est pourquoi chaque photo est repérée par un point GPS, de manière à ce qu’un Et le « très près », pour lui, c’est l’homme. l’un des plus grands photographes aériens du venir, dans quelques années, On peut se faire plaisir autre photographe puisse moment, il expose ses œuvres constater l’évolution du site. « avec un beau cliché, mais dans le monde entier. Depuis le mois de mai, les Parisiens se précipitent pour admirer ses grands formats, accrochés en plein air, autour du L’IGN participe à l’exposition, à travers un planisphère au sol de 10 mètres nordsud sur 20 mètres est-ouest, une bonne photo est une photo qui parle de l’homme, qui ramène à un problème Sénat. « La Terre vue du ciel » remporte un tel succès que son auteur en est profondément ému. qui permet de situer géographiquement chaque cliché. Une collaboration logique pour YannArthustrophe écologique du siècle : l’assèchement de la mer d’Aral. Et cette ville, presque en noir et blanc, pourquoi semble-t-elle si étrange ? Bertrand : « Je suis fou de joie de l’intérêt et de l’émotion que les gens ressentent devant mes photos. L’acuité des questions qu’ils me posent me conforte dans ma démarche : les aider à prendre conscience que nous sommes tous responsables de la planète. Je suis un photographe. Je ne porte pas de jugements, je montre. Car on ne protège bien que ce que l’on connaît bien. Il y a six millions d’années que l’homme marche sur la terre, « Il y a un vrai rapport entre ce que nous faisons. La différence réside dans le fait que les avions de l’IGN prennent un cap et s’y tiennent, tandis que moi, en hélicoptère, je monte, je descends, je tourne autour du sujet jusqu’à ce que j’aie trouvé le point fort et le graphisme idéal. Je peux évoluer YannArthus- Bertrand à bord d’un l’hélicoptère, son outil de travail favori. « concret. Par exemple, j’ai photographié beaucoup de gens en train de moissonner, dans le monde entier. C’est ainsi que j’ai réalisé que seules les femmes moissonnent et que ces photoslà, souvent très graphiques, parlaient du travail des femmes. « « YannArthus-Bertrand/Altitude « LA MÊME PASSION YAB ou IGN, trois lettres pour la même passion : la Terre vue du ciel. Après Genève en 1999 et Paris en l’an 2000, le partenariat se poursuit en Belgique, au Grand-Hornu (Mons), et jusqu’en décembre 2001, à Liège. C’est Pripiat, près de Tchernobyl, elle est vide, précise YannArthus-Bertrand, lorsque l’homme oublie la nature et fait n’importe quoi, il disparaît. Magazine de l’Institut géographique national, 136 bis, rue de Grenelle, 75700 Paris 07 SP. Tél. : 01 43 98 00 00. Publication bimestrielle, dépôt légal en cours. Directeur de la publication : Jean Poulit, rédacteur en chef : René Picot, coordinatrice de rédaction : Marie-Laure Fauquet. Comité de rédaction : Michel Bacchus, Bernard Bèzes, Pierre Billotey, Jean-Marc Bornarel, Olivier Bouiri, Daniel Burette, Jean Chezaubernard, Jean-Paul Darteyre, Anne-Catherine Ferrari, Jacques Giralt, Philippe Guhur, François Lecordix, Martine Lutrot, Laurence Morel, Roger Serre, Catherine Wojtowicz. Création : Alain Cadinot. Conception éditoriale et graphique : Éditions Taitbout Communication. Photos : IGN, et Menet/IGN. « « L’agriculture, en photographie aérienne, c’est toujours très spectaculaire. Différences de plantations, de reliefs, de couleurs : le travail des paysans, c’est un grand pinceau sur la terre. » YannArthus-Bertrand Devant le Sénat, l’IGN a installé le plus grand planisphère du monde. Chacune des photos y est géographiquement située. L’exposition est prolongée jusqu’au 30 octobre. @www.ign.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :