IESF Magazine n°4 avr à sep 2019
IESF Magazine n°4 avr à sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de avr à sep 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ingénieurs et Scientifiques de France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : face aux enjeux incontournable de l'innovation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
DOSSIER IBM, un acteur engagé en ENVIRONNEMENT Son engagement systématique en faveur de l’environnemental fait d'IBM l'une des entreprises les plus soucieuses de la protection de l'environnement au monde. Sa politique environnementale, publiée pour la première fois en 1971, s'appuie sur un système mondial de management de l'environnement et garantit sa vigilance dans la protection de l'environnement de sa conception au management de la fin de vie de ses produits et services dans toutes ses opérations, à travers le monde. IBM 375000 employés. est représentée dans plus de 140 pays avec IBM a fêté ses cent ans en 2014. Sa longévité est liée à son engagement historique en développement durable. Face à tous ses changements, IBM a axé son potentiel économique sur la recherche, publiant 9100 brevets en 2018, faisant d’elle le leader mondial en dépôts de brevets, 26 ans d’affilée, récemment sur l’intelligence artificielle et l’ordinateur quantique. Le premier pôle d’excellence de 42 RÉGION calcul quantique d’IBM en France, baptisé « IBM Q Hub » est implanté à Montpellier en partenariat avec l’université des Sciences de Montpellier et le soutien de la Région Occitanie, faisant de la filière quantique un des axes stratégiques de l’innovation régionale. Ce pôle contribue à préparer les nouveaux challenges de demain notamment sur la lutte contre le réchauffement climatique. A ce titre, depuis 1971, IBM s’est engagée dans la protection de l’environnement avec l’édition de la première politique environnementale de son président Tom Watson Jr dans les termes suivants  : « IBM veut porter une attention continue aux nuisances portées à l’environnement. Cet effort doit porter une attention constante, non seulement sur les incidents liés aux déchets issus de la fabrication des produits mais aussi aux conséquences des procédés mis en place pour développer ces produits. » L’économie d’énergie est bien ancrée dans les gênes d’IBM dès 1974. IBM ne cherche pas le « zéro car-
Ordinateur quantique  : L’initiative IBM Q, vise à concevoir des systèmes informatiques quantiques universels commercialisables pour des applications dans le domaine industriel ou scientifique. bone » mais se concentre plutôt sur des actions ayant un effet immédiat sur la protection du climat. A ce titre, IBM a orienté sa stratégie sur 5 axes principaux  : 1. Des Data centres dans des bâtiments faibles consommateurs d’énergie 2. Des produits Eco-conçus performant en énergie avec 12 nouveaux produits certifiés « Energy Star » en 218 3. L’achat d’énergie renouvelable, avec en 2017, 22,9% d’achat d’électricité renouvelable, et 41% si on ajoute les énergies renouvelables des réseaux nationaux 4. Le télétravail et les outils collaboratifs, vidéo-conférences… 5. L’optimisation de la logistique et les emballages La Commission Européenne a récompensé IBM deux fois. D’abord en 2012 pour l’efficacité énergétique Reconditionnement d’un serveur IBM d’occasion. de ses 27 data centres (dont celui de Montpellier) répartis dans 15 pays européens, puis en 2018, gratifiant ses 10 ans d’engagement à réduire et publier ses économies d’énergie avec ses 38 Data Centres, dans 18 pays européens. IBM est la première entreprise à recevoir cette distinction avec le plus large portfolio de data centres pour une seule entreprise. De 1990 à 2017, IBM a mondialement économisé 7,4 millions MWh d’électricité évitant ainsi l’émission de 4,4 millions de tonnes de CO 2. La boucle de recyclage, en place à Montpellier depuis 1995, anticipe de 10 ans la directive européenne sur les Déchets Électriques et Électroniques active en 2005. IBM a mis en place à Montpellier sa structure européenne de revente de serveurs d’occasions, pièces et composants pour donner une deuxième vie à nos produits, intégrant également l’économie sociale et solidaire depuis 1999. Cet engagement historique en environnement a abouti à la certification ISO 14001 depuis 1997, et plus récemment ISO 50001 pour le management de l’énergie avec Montpellier et Grabels. Au-delà de ces challenges qu’IBM a durablement relevés, l’humain est au cœur de cette technologie en permanente mutation. Le savoir aujourd’hui, ne peut que se partager, et les nombreuses collaborations renforcent l’importance de ces compétences transverses indispensables. Les facteurs de succès passent par une intense collaboration, le travail d’équipe, mais aussi la mise en place de la pleine conscience ou « mindfulness ». La Pleine Conscience consiste à porter intentionnellement attention aux expériences internes (émotions, pensées, ressentis corporels) "La boucle de recyclage, en place à Montpellier depuis 1995, anticipe de 10 ans la directive européenne sur les Déchets Électriques et Électroniques active en 2005" RÉGION DOSSIER À propos d’IBM fait de la protection de IBM l’environnement une priorité, notamment sur l’énergie sur les actions ayant un effet immédiat sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. IBM est engagé globalement à publier les résultats environnementaux, en intégrant notamment le programme de réduction d’émission de gaz à effet. IBM publie un rapport mondial intitulé IBM et l’Environnement depuis 1990. ou externes du moment présent, sans attente particulière et sans porter de jugement de valeur. Nous l’avons entrepris dès 2016 à Montpellier dans le souci de prendre soin de notre « écologie personnelle » et faire face efficacement aux challenges qui nous attendent avec les technologies innovantes, les nouveaux métiers, l’écoute active de nos clients. IBM avec son engagement historique sur la protection de l’environnement contribue à mettre à profit ses talents et sa technologie, établis et reconnus par les instances européennes. De beaux challenges humains et technologiques, à relever pour la lutte contre le réchauffement climatique. Michel Pochitaloff-Huvale Responsable de l’Environnement IBM France, Afrique & Pays Méditerranéens Bio Express IBM Corporate Environmental Affairs Program Manager France, Afrique, Pays Méditerranéens 15 ans d’enseignement en environnement et développement durable à l'Université des Sciences de Montpellier Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier (ENSCM) Institut Européen des Membranes de Montpellier (Erasmus Mondus) 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :