IESF Magazine n°4 avr à sep 2019
IESF Magazine n°4 avr à sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de avr à sep 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ingénieurs et Scientifiques de France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : face aux enjeux incontournable de l'innovation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
DOSSIER La robotique au service de la santé Quelques mots sur votre parcours ? Je suis ingénieur de formation. J’ai réalisé une partie de mes études en France au sein de l’INSA Lyon avant de compléter mon cursus au Royaume-Uni où j’ai obtenu un Master en Robotique. C’est dans le cadre d’un projet de fin d’études à l’INSA Lyon que j’ai eu l’occasion de découvrir comment la technologie pouvait être appliquée à la santé et au domaine médical. Cette étape a été un véritable déclic et j’ai découvert ma vocation. J’ai donc su très tôt que je voulais consacrer ma carrière professionnelle à ce secteur. Rapidement après l’obtention de mon 40 RÉGION Ingénieur de formation et serial entrepreneur, Bertin Nahum développe des solutions de robotique pour le monde de la santé et plus précisément le domaine chirurgical. Aujourd’hui, Président fondateur de l'entreprise Quantum Surgical, il revient sur son parcours, la vocation des entreprises qu’il a fondées et sa vision de la robotique. diplôme, j’ai intégré une société qui opérait dans un domaine similaire. Au fil des expériences professionnelles, j’ai fini par lancer Medtech en 2002, ma première société. Quelle vision portez-vous sur le domaine de la robotique ? Je ne me définis pas comme un roboticien. Je suis un ingénieur qui essaie de mettre au point des technologies pour aider les praticiens à traiter leurs patients de manière plus efficace. En l’occurrence, un de ces moyens est la robotique. En effet, à travers elle, nous apportons une assistance manuelle à un acte "J’ai toujours été animé par la volonté d’aller au bout des choses que j’entreprends et auxquelles je crois" chirurgical. Cette assistance passe par un robot, c'est-à-dire une solution mécanique, motorisée et reliée à un ordinateur. La robotique a un rôle majeur à jouer dans les années à venir. Elle offre aux praticiens une
aide pour réaliser des opérations plus fiables, notamment dans les approches dites mini-invasives. Que retenez-vous de Medtech ? C’est dans le cadre de cette première structure que nous avons développé le premier robot, Brigit, dont l’ensemble du portefeuille brevet a été racheté par un grand groupe en 2006. Dès 2007, je me suis lancé dans un nouveau programme de développement, au terme duquel a vu le jour le robot Rosa pour la neurochirurgie crânienne. Petit à petit, nous avons étendu l’utilisation de Rosa à la chirurgie de la colonne vertébrale. En parallèle, nous avons obtenu des certifications réglementaires sur différents marchés. Les robots Brigit et Rosa ont été commercialisés dans le monde entier, notamment aux États-Unis, qui représentait alors notre principal marché. S’en est suivie l’introduction en bourse en 2013. En 2016, la société a été rachetée par un grand groupe américain. Après avoir accompagné la transition, je me suis lancé dans une nouvelle aventure entrepreneuriale, Quantum Surgical. Avec une équipe de 50 personnes, je continue à développer des solutions qui mettent encore en œuvre des robots pour le traitement du cancer du foie. Quels sont les axes stratégiques de Quantum Surgical ? Sa mission est de développer une plateforme qui a pour vocation d'assister les praticiens dans le traitement mini-invasif du cancer du foie, un cancer malheureusement extrêmement courant. Plus de 800 000 nouveaux cas dans le monde sont recensés chaque année, dont 8 000 en France. Plus de 50% des cas sont "La robotique a un rôle majeur à jouer dans les années à venir. Elle offre aux praticiens une aide pour réaliser des opérations plus fiables, notamment dans les approches dites mini-invasives" décelés en Chine. Notre objectif est d'aider les praticiens à développer un nouveau type de traitement qui a déjà démontré son efficacité et ses bénéfices pour les patients. Votre parcours est décrit comme une success story. Quel conseil donneriez-vous aux ingénieurs qui nous lisent ? Suivre leur instinct et leurs envies. Personnellement, j’ai toujours été RÉGION DOSSIER L'équipe de Quantum Surgical à Montpellier rassemble 50 personnes. À propos de Quantum Surgical Co-fondée en 2017 à Montpellier par Bertin Nahum, Quantum Surgical est une entreprise innovante de robotique médicale. Elle développe une solution unique dédiée au traitement mini-invasif du cancer du foie. Cette plateforme alliant robotique, traitement d’images et intelligence artificielle permettra aux médecins de mieux planifier, traiter et évaluer leurs interventions. Plus d’informations disponibles sur https://quantumsurgical.com animé par la volonté d’aller au bout des choses que j’entreprends et auxquelles je crois. Je pense aussi qu’il est très important d’aimer, voire d’être passionné par ce que l’on fait ! 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :