IESF Magazine n°2 jui à déc 2018
IESF Magazine n°2 jui à déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de jui à déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ingénieurs et Scientifiques de France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 31,5 Mo

  • Dans ce numéro : refonder la mobilité avec les technologies.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
DOSSIER Comment les plus petites entreprises et organisations se positionnement par rapport à ce besoin d’information ? Quelle est leur pratique de l’intelligence économique ? Les PME, TPE, mais aussi les startup, n’ont pas les moyens financiers nécessaires pour acquérir des outils qui permettent de collecter et d’analyser l’information. Consciente de cette réalité, j’invite les entités que j’accompagne à privilégier les sources ouvertes et à pallier à ce manque par l’humain. Elles peuvent capitaliser notamment sur les réseaux sociaux pour identifier et entrer en contact avec des experts qui pourront leur apporter des compétences et des expertises. Plus que jamais, elles doivent privilégier le renseignement humain en développant et consolidant des réseaux qui vont leur permettre de rester à jour et en veille malgré des moyens qui restent très limités. Plus particulièrement, qu’en est-il pour les start-up ? Les start-up ont la particularité d’être des structures très innovantes, technologiquement ou sur l’expérience client  : elles disruptent donc des secteurs d’activités établis. Elles doivent aller très vite, être toujours plus agiles et réactives. Ce sont leurs atouts majeurs face à des concurrents qui ont, très souvent, plus de moyens à allouer à l’innovation. Elles ont donc besoin d’informations toujours plus pertinentes et ciblées qu’elles exploiteront et mettront au service de leur développement. Elles optent donc souvent pour une approche et une 50 INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE " Il ne s’agit pas d’acquérir de l’information ou de mettre en place une veille continue sans avoir au préalable déterminé ce que l’on sait déjà, ce que l’on ne sait pas et ce que l’on a besoin de savoir." pratique en interne de l’intelligence économique. En parallèle, certaines start-up font le choix de rester ouvertes sur leur environnement et marché en observant les autres acteurs, notamment les plus grosses entreprises, pour voir quelles sont les opportunités de marché qui émergent et adapter ainsi leurs axes de développement. Récemment, la jeune entreprise QuiToque, à peine âgée de 3 ans, qui propose des kits de repas, a été rachetée par Carrefour. Les clients de QuiToque ne sont traditionnellement pas ceux de Carrefour. Urbains, ils n’ont généralement pas le temps de faire des courses et très souvent ils ne savent pas cuisiner. Néanmoins développer une telle offre pour Carrefour est un investissement coûteux et un pari, car ce n’est pas leur cœur de métier. Très naturellement, Carrefour a opté pour le rachat de cette start-up qui a validé le potentiel d’innovation avec succès. Ce modèle dans le cadre duquel Bio Express Ingénieur de formation, diplômée de l’École de Guerre économique, Julie Rouzaud a fondé CentVingtSix, une agence d’innovation pour accompagner les porteurs de projets, les startup et les PME dans l’accélération de leur innovation. Elle met à leur service ses compétences en stratégie et intelligence économique pour leur permettre de mieux analyser leur marché et ses évolutions, et d’élaborer un business modèle cohérent et percutant. un grand groupe va racheter une start-up est de plus en plus répandu. On le retrouve, d’ailleurs, beaucoup dans l’industrie pharmaceutique qui préfère racheter des start-up qui ont réussi à transformer une molécule, par exemple, car il s’agit d’un processus qui peut s’étendre sur plus de 10 ans. Ainsi, elle ne supporte pas elle-même le risque. Quels sont les enjeux de cette démarche ? La démarche d’intelligence économique doit être orientée vers l’action de l’entreprise. Il ne s’agit pas d’acquérir de l’information ou de mettre en place une veille continue sans avoir au préalable déterminé ce que l’on sait déjà, ce que l’on ne sait pas et ce que l’on a besoin de savoir.
1365 LE CLOS DES LAMBRAYS 1593 CHÂTEAU D’YQUEM 1668 DOM PÉRIGNON 1729 RUINART 1743 MOËT & CHANDON 1765 HENNESSY 1772 VEUVE CLICQUOT 1780 CHAUMET 1815 ARDBEG 1817 COVA 1828 GUERLAIN 1832 CHÂTEAU CHEVAL BLANC 1843 KRUG 1843 GLENMORANGIE 1846 LOEWE 1849 ROYAL VAN LENT 1849 MOYNAT 1852 LE BON MARCHÉ 1854 LOUIS VUITTON 1858 MERCIER 1860 TAG HEUER 1860 JARDIN D’ACCLIMATATION 1865 ZENITH 1870 LA SAMARITAINE 1884 BVLGARI 1895 BERLUTI 1898 RIMOWA 1908 LES ÉCHOS 1916 ACQUA DI PARMA 1924 LORO PIANA 1925 FENDI 1936 FRED 1944 LE PARISIEN 1945 CÉLINE 1947 DIOR 1947 EMILIO PUCCI 1947 PARFUMS CHRISTIAN DIOR 1952 GIVENCHY 1957 PARFUMS GIVENCHY 1958 STARBOARD CRUISE SERVICES 1959 CHANDON 1960 DFS 1969 SEPHORA 1970 CAPE MENTELLE 1970 KENZO 1972 PERFUMES LOEWE 1976 BENEFIT COSMETICS 197 7 NEWTON VINEYARD 1980 HUBLOT 1984 THOMAS PINK 1984 MARC JACOBS 1984 MAKE UP FOR EVER 198 5 CLOUDY BAY 1988 KENZO PARFUMS 1991 FRESH 1992 COLGIN CELLARS 1993 BELVEDERE 1998 BODEGA NUMANTHIA 1999 CHEVAL DES ANDES 1999 TERRAZAS DE LOS ANDES 2004 NICHOLAS KIRKWOOD 2005 EDUN 2006 HÔTELS CHEVAL BLANC 2008 KAT VON D 2009 MAISON FRANCIS KURKDJIAN 2010 WOODINVILLE 2013 AO YUN 2017 CLOS19 2017 FENTY BEAUTY BY RIHANNA 2017 VOLCAN DE MI TIERRA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :