IESF Magazine n°2 jui à déc 2018
IESF Magazine n°2 jui à déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de jui à déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ingénieurs et Scientifiques de France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 31,5 Mo

  • Dans ce numéro : refonder la mobilité avec les technologies.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
ASSOCIATION Cinq éléments de la raison d’être ont été retenus  : 1 - Promouvoir la marque, en France et dans le monde L’entretien et la croissance du rayonnement et de la notoriété d’une école ne sont pas seulement le fait de sa direction. L’association et chacun de ses membres doivent témoigner des compétences et des valeurs acquises pendant les études. Ceci s’exprime par le sentiment d’appartenance et la fierté du diplôme portés par chacun des alumni auprès des entreprises, des étudiants et des lycéens. 2 - Témoigner des valeurs Il s’agit de porter les valeurs de l’association  : échanges entre pairs, convivialité, solidarité, entraide, reconnaissance, respect des différences et de continuer à témoigner des valeurs de l’école, qu’elles soient humaines, sociales ou entrepreneuriales. 3 - Créer du lien au sein de l’association La satisfaction des attentes de ses membres reste l’objectif essentiel d’une association. Elles sont spécifiques pour un étudiant, un jeune diplômé, un ingénieur confirmé ou un retraité. Une réponse unique serait irréaliste. Les réponses aux attentes doivent être segmentées, sous peine d’incompréhension puis de désaffection. Trois maîtres mots complémentaires à la nécessaire segmentation  : une cohésion de l’ensemble des alumni, indispensable avant d’entreprendre tout projet ou tout type d’action regroupant les générations 16 NOTRE ANALYSE (ou les promos), les lieux de résidence (régions françaises ou pays étrangers), ou les secteurs professionnels ; au sein du réseau ainsi constitué doit se développer un esprit de solidarité qui peut prendre des formes multiples (recherche emploi, développement commercial, contacts privilégiés…) ; l’entretien des liens ne peut être assuré sans traditions, rites, rencontres périodiques récurrentes. Les célébrations d’anniversaire de promotion, les congrès ou autres journées à thème, le Gala annuel de l’école, les soirées locales ou régionales de type afterwork, tout ceci doit concourir à mieux souder entre eux les membres de l’association. 4 - Développer et entretenir un esprit de communauté Par communauté on pourra entendre  : un ensemble constitué des alumni, de l’école et des étudiants, si une Fondation existe, un ensemble constitué des alumni, de la Fondation et du campus (école, étudiants). Pour l’association, l’esprit de communauté se traduit par  : l’entretien de relations actives (et pas seulement « de bonne compagnie ») avec l’école, la participation à la vie étudiante parce que c’est un devoir que d’ouvrir l’horizon aux nouvelles générations. 5 - Développer les marques de reconnaissance envers l’école Une proportion significative d’anciens élèves sont conscients de ce qu’ils pensent devoir à leur école  : leur formation tout d’abord, les valeurs transmises, l’esprit de camaraderie (ou d’équipe), la convivialité. Développer des marques de reconnaissance envers son école d’origine, c’est d’abord adhérer à l’esprit de communauté. C’est aussi participer financièrement à son développement et à son rayonnement à travers sa Fondation, si elle existe. Très répandue dans les pays anglo-saxons, cette idée se développe en France. La plupart des grandes écoles d’ingénieurs ont une Fondation vivante. Ce n’est pas encore le cas général. Des actions stratégiques pour pérenniser l’association Dès qu’une association a défini les éléments de sa raison d’être, il s’agit de les transformer en actions de progrès qui pourront ensuite se traduire par des nouveaux services ou, s’ils existent déjà, les améliorer au bénéfice des membres de l’association ou des autres entités de la communauté. Un long parcours en perspective si l’on souhaite aboutir à une vision nouvelle de l’association. Daniel Gatie Vice-président du comité Associations d’IESF
LA REVUE INSA ALUMNI - N°132 77



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :