IESF Magazine n°2 jui à déc 2018
IESF Magazine n°2 jui à déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de jui à déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ingénieurs et Scientifiques de France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 31,5 Mo

  • Dans ce numéro : refonder la mobilité avec les technologies.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
De plus en plus de membres d’associations d’Alumni ont des difficultés à discerner quel est le retour sur investissement d’une cotisation. Ils préfèrent payer « au coup par coup » les prestations et services qu’ils ont choisis ainsi que les événements auxquels ils souhaitent participer. La notion de cotisation, synonyme de stabilité budgétaire, disparaît donc au profit d’un service à la carte qui doit donc se développer, devenir très attractif et satisfaire au mieux les souhaits des membres. Evoluer pour s’adapter au XXI ème siècle Il faut donc inventer un nouveau modèle d’association d’Alumni. Certaines parlent d’association disruptive, qui ne repose plus sur une base essentiellement financière (produit des cotisations – charges) mais sur une raison d’être mise à jour en fonction des approches, des attentes et des besoins des membres, ainsi que de l’environnement général qui crée des habitudes et des comportements nouveaux. Les prestations et services payants qui en sont le résultat viennent alors compléter les recettes des cotisations. Définir les axes stratégiques de sa raison d’être La raison d’être de l’association peut se traduire en esprit de corps, fierté d’appartenance, solidarité entre les membres (école, étudiants, alumni), services rendus, prise en compte des attentes de toutes les parties NOTRE ANALYSE ASSOCIATION La raison d’être d’une association d’Alumni au XXI ème siècle De nombreuses associations d’Alumni voient leur existence remise en cause année après année. Repli du nombre de cotisants, désaffection grandissante des jeunes diplômés, baisse du nombre de participants aux événements organisés par des bénévoles de moins en moins nombreux, tels sont les symptômes les plus courants. prenantes. Afin de répondre au mieux aux besoins de ses membres et de ses partenaires, il est essentiel que chaque association  : définisse les éléments de sa raison d’être, choisisse une stratégie pour les faire évoluer dans le temps, et en parallèle, adapte sa palette de services, internes et externes. Ces trois phases de travail nécessaires à une évolution positive et fructueuse ont fait l’objet d’un examen approfondi mené par un groupe de travail du comité associations d’IESF. Le résultat de ce travail est consigné dans un document disponible sur le site d’IESF (Associations/Comité Associations/Travaux). 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :