Idées Japon n°22 mar à aoû 2019
Idées Japon n°22 mar à aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de mar à aoû 2019

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Association Jipango

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : diversité de la musique japonaise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
En direct du Jap n Les dernières tendances 1. ALIMENTATION Dessert IA ! L’ancien chef pâtissier du Palace Hotel de Paris, Christophe Michalak, connu pour ses desserts personnalisés Kosmik, s’adapte à la clientèle japonaise en créant une application pour Smartphone  : MyKosmik. Grâce à l’intelligence artificielle, les gourmets pourront désormais concevoir en ligne le dessert qui régalera leurs papilles. Ils sont assistés par un avatar qui sonde leur humeur et leurs goûts grâce à des questions interactives pertinentes. Le délice se récupère ensuite à la boutique en scannant le QR-Code. Bon appétit ! - N.P. https://michalak.jp/2. ART EDOCCO L’illustre sanctuaire shinto de Tokyo, Kanda-Myojin, a inauguré en son sein un centre culturel high-tech baptisé EDOCCO. Véritable passerelle entre les mondes profane et sacré, le centre invite à découvrir la culture traditionnelle japonaise et met en scène l’esthétique raffinée du « monde flottant » de l’époque Edo, le iki. Le bâtiment de 4 étages se compose d’une salle de spectacle, d’un studio dédié aux arts traditionnels, d’un café, d’une terrasse lounge, sans oublier l’incontournable boutique de souvenirs. Une première qui ne manquera pas d’attiser la curiosité ! - N.P. https://edocco.kandamyoujin.or.jp/en/Idées Japon │ 4 3. BOUTIQUE TORAYA Toraya fait sa petite révolution à Tokyo. L’illustre pâtisserie traditionnelle, fournisseur officiel de la cour impériale depuis le xvi e siècle, vient d’achever la rénovation de son emblématique boutique d’Akasaka. L’ancien immeuble de 9 étages fait place à une construction de 3 étages à l’architecture moderne et épurée. Les matériaux sont naturels, comme le cyprès odorant hinoki et un magnifique mur intérieur en shikkui met à l’honneur la maçonnerie traditionnelle. Un style moderne et chaleureux, qui tranche agréablement avec la course à la verticalisation qui sévit actuellement à Tokyo ! - N.P. https://global.toraya-group.co.jp/pages/akasaka-shop 4. FILM Tonde Saitama Sorti en février, « Voler à Saitama » a engrangé plus de 1,5 milliard de yens de recettes et reçu plus d’un million de spectateurs en moins d’un mois, bien que traitant de la persécution des habitants de Saitama. La préfecture de Saitama souffre d’une image d’infériorité par rapport à Tokyo et à Kanagawa, et « disuru » est le mot clé du film, signifiant « se moquer ». Adaptation d’un manga parodique de Mineo Maya paru en 1982, ce film d’Hideki Takeuchi (connu aussi pour l’adaptation de Thermae Romae) inclut des personnages comiques joués par le chanteur Gackt et l’actrice Fumi Nikaido, un charme qui a contribué à sa popularité. – N.T. www.tondesaitama.com/5. MODE Fukushima et Junko Koshino Lors de la Fashion Week à Tokyo en mars, Junko Koshino, connue depuis sa première participation à la Paris Collection en 1978, a présenté une collection tout particulièrement créative utilisant des spécialités de la région de Fukushima. Jupes et bustiers fabriqués à partir de vigne des montagnes, robes en soie de Kawamata... Depuis la catastrophe de 2011, la styliste participe au projet Fukushima Crafts and People et collabore avec des artisans de diverses spécialités  : laque, porcelaine, bois de cyprès, papier... Elle contribue également à la préservation de techniques traditionnelles ancestrales. – N.T. 6. PHÉNOMÈNE Robes de moine Récemment, un moine bouddhiste a été verbalisé par la police pour conduite en robe (de moine), « potentiellement dangereuse ». Refusant de payer, le religieux est soutenu par sa communauté, qui depuis a créé le hashtag « Je peux le faire en robe de moine » et alimente les réseaux sociaux en vidéos de moines jonglant, sautant à la corde, roulant en skateboard… en habit de moine, bien sûr. Le but  : démontrer aux autorités que l’habit n’entrave pas leur
dextérité et donc que conduire en robe de moine n’est pas dangereux. – N.T. www.youtube.com/watch ? v=1rjYGzOGIOs 7. RESTAURANT Cuisine en copartage Une cuisine partagée pour satisfaire le besoin d’éclectisme des clients et permettre à de jeunes chefs de se former, tel est le défi original du restaurant re:Dine GINZA de Tokyo. Le concept ? Une cuisine mise à la disposition de 5 chefs « en résidence » temporaire, qui concoctent indépendamment leurs spécialités  : soupe ramen, cuisine chinoise, française, etc. Ce restaurant novateur propose un voyage gustatif à travers des cuisines très variées, et permet surtout aux jeunes chefs de se perfectionner et se confronter à la clientèle, avant de voler de leurs propres ailes. Sachant que 80% des nouveaux restaurants de Tokyo ne dépassent pas 3 années d’activité ! - N.P. https://ginza.redine.jp/8. TOURISME La renaissance du château de Nagoya Bâti au xvii e siècle grâce à un 2 3 4 5 8-1 8-2 savoir-faire d’avant-garde, le château de Nagoya, aux intérieurs somptueusement décorés par les meilleurs peintres de l’école Kano, a longtemps été l’un des fleurons du Japon féodal. La rénovation de son magnifique palais, le Honmaru Goten, étalée sur 10 ans, est arrivée à son terme et offre aux visiteurs la découverte des intérieurs luxueux de jadis  : bas-reliefs magnifiquement sculptés et panneaux peints à la feuille d’or. L’un des plus beaux châteaux restaurés du Japon, à (re)découvrir en attendant la reconstruction de l’ancienne tour principale en 2022 ! - N.P. www.nagoya-info.jp/en/hommaru/9. TRANSPORT Bonnes manières à l'affiche Seibu Dentetsu a lancé avec succès une série d'affiches présentant les bonnes manières à observer dans les trains. Utilisation du Smartphone sur les quais, valises trop grandes…, accompagnés de beaux visuels de style ukiyo-e, les messages sur les incivilités passent mieux ! - N.T. www.seiburailway.jp/fan/manner/9 EN DIRECT DU JAPON 10. VOYAGE Toilettes de luxe M. Nagato, 84 ans et patron des restaurants Minemoto à Kamakura, a visité plus de 200 sites du patrimoine mondial de l’UNESCO. L’un des objectifs importants à chaque fois  : trouver des toilettes ! Ce qui l’a conduit à vouloir proposer à Kamakura, l’ancienne capitale des samouraïs (1185-1333), « les toilettes les plus belles du monde », pour satisfaire la demande de ses nombreux touristes (2 millions par an). Cet espace est également agrémenté d’un mini jardin de mousse qui vaut le détour (payant, 100 yens/80cts). Au rez-de-chaussée du même bâtiment, l’on peut apercevoir des ruines de l’époque Kamakura et une boutique propose des objets de la vie des samouraïs. – N.T. www.msark-kamakura.com/Réalisé par Nicolas Pouzet et Naoko Tsunoi Crédits photographiques  : 2. EDOCCO 3. Toraya Akasaka. 4. Film Tonde Saitama. 5. [Fukushima Pride by Junko Koshino] 2019 AW Tokyo Collection. 8. Château Nagoya-jyo. 9. Seibu Railway. 10. Toilettes au M's Ark Kamakura. 10 Idées Japon │ 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :