Hug n°32 octobre 2019
Hug n°32 octobre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de octobre 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Post-Hit

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 17 Mo

  • Dans ce numéro : les terres affricaines...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
C ette république, ancienne colonie portugaise où jadis Vasco de Gama venait ravitailler ses navires, et dernier comptoir avant d’atteindre les côtes de l’Inde, connaît aujourd’hui un timide attrait touristique, mais peut s’avérer une parfaite extension balnéaire à la suite d’un safari. Maputo, sa capitale, n’est qu’à deux heures de la frontière avec l’Afrique du Sud et le parc Kruger. Malgré un visa coûteux, et un passage de frontière parfois long, Maputo est étonnante, et mérite que l’on s’y arrête. Le premier constat, Maputo est une ville incroyablement propre. Siège du gouvernement, elle doit être à la hauteur des ambitions de celui-ci. Les moyens sont donc mis pour en faire une capitale accueillante. Vous prendrez un certain plaisir à vous promener dans ses rues- là où fut tourné le film « Blood diamond » avec Leonardo di Caprio – où des bâtiments coloniaux du XIXe siècle se saluent. La Gare Centrale a été élue parmi les 24 plus belles du monde, la Poste est dans son jus, son fort marque la présence de la marine portugaise, et la cathédrale Notre-Dame de Fatima, construite en 1944, est d’une grande blancheur. Une promenade au marché central s’impose. Mille couleurs sur les étals, où les produits sont si joliment présentés  : fruits exotiques, légumes, poissons et la fameuse crevette du Mozambique, mais aussi des arachides, piments et épices qui viennent relever les plats afroportugais. La Casa de Ferro, une bâtisse constituée de plaques de fer, est une curiosité. Selon la légende locale, c’est Gustave Eiffel lui-même, l’ingénieur et constructeur français, qui aurait dessiné la maison à la fin du XIXe siècle. Le génie du fer répondait au désir du gouvernement colonial portugais de faire un cadeau à Rafael Jacome de Andrade, gouverneur général du Mozambique, qui se devait d’avoir une résidence digne de ce nom à Maputo, à cette époque dénommée Lourenço Marques. En 1892, après un long acheminement des plaques les unes après les autres depuis l’Europe, la bâtisse est terminée. Mais elle révèle une grosse anomalie  : impossible d’y habiter, tellement la température est élevée à l’intérieur. Implantée près d’un marais infesté de moustiques, elle aura du mal à occuper une fonction pérenne. Aujourd’hui propriété du ministère du HUG MAGAZINE 75 tourisme et de la culture, elle finira même par être déplacée, en 1972, à deux pas du parc central. Le nouvel aéroport de Maputo n’est pas bien grand, mais son architecture contemporaine fait de lui, un bel aéroport. Ethiopian Airlines l’a déjà investi, relie Maputo à Addis Abeba, et propose des vols intérieurs pour découvrir le nord et un archipel paradisiaque. Nul besoin de prendre l’avion pour s’offrir une extension balnéaire après un safari dans le Kruger. Au départ d’un embarcadère privé, une vedette rapide vous conduit vers la réserve privée de Machangulo, éponyme du lodge où vous vous rendrez. Vous débarquant sur la plage à l’extrême pointe de la péninsule, créant avec l’île Inhaca une embouchure, où au gré des marées, la mer est aussi paisible que dangereuse. Sur la plage ocre, des femmes Macuas accueillent les voyageurs par des chants traditionnels, avant de prendre vos valises à bout de bras et en équilibre sur la tête, gravissant l’escalier de bois, unique accès aux 9 chambres, posées à flanc de colline dans une végétation abondante.
À COUPER LE SOUFFLE R ejoindre votre chambre n’est pas une mince affaire, mais si votre souffle doit être coupé, ce sera certainement par la vue exceptionnelle sur l’embouchure, face à l’île d’Inhaca et ses immenses dunes de sable léchées par une mer aux eaux turquoise. Spacieuse et inondée de lumière par l’immense baie vitrée, votre chambre est bâtie en partie de toile de tente, et en dur pour la salle de douche. Un lit à baldaquin laisse tomber sur le parquet une moustiquaire trop grande, et le mobilier en bois africain se marie parfaitement avec d’autres meubles plus contemporains. La décoration a fait l’objet de tous les soins par l’épouse du propriétaire, un Sud-africain ayant réussi dans les affaires. Les coussins de wax aux couleurs chatoyantes, les poissons en granit, ou les tapis en pagne tissé, un ensemble décoratif qui est d’une grande harmonie. Vous ne tarderez pas à explorer les espaces communs du Machangulo Lodge, avec des points de vues différents, son restaurant et bar, où les clients partagent leurs expériences du jour, alors qu’un coucher de soleil traverse l’espace. On y sert une cuisine saine et créative, sur une base de produits locaux d’une grande fraîcheur. A quelques marches de la plage, une piscine et des bains de soleil, mais aussi un bar dans une pirogue, des salons en osier, une boutique de souvenirs, et un spa minimaliste, mais tellement couru qu’il faut réserver sans tarder. De longues promenades s’imposent sur les plages de cette réserve. Par la droite, vous pouvez rejoindre un premier village, d’où sont natifs la plupart des membres du personnel, à pied ou avec un boutre traditionnel. À gauche, une infinité de plages, où seul au monde, vous poserez votre serviette face aux vagues de l’océan. Pensif, face à la force de la nature, vous avez envie d’explorer les alentours ? Le lodge inclut dans le forfait en pension-complète, des expériences comme le snorkeling sur un récif corallien, du canoé dans la mangrove, ou même la rencontre des villageois. Confidentiel ? Assurément. Luxueux ? Sans aucun doute car mille étoiles scintillent à la nuit venue. Le Machangulo lodge est la réalisation d’un rêve, celui de son propriétaire sud-africain, mais il peut aussi être celui dont vous rêviez, loin du monde, celui d’une nouvelle aventure après un safari, douceur et bien-être avant de rentrer chez vous.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Hug numéro 32 octobre 2019 Page 1Hug numéro 32 octobre 2019 Page 2-3Hug numéro 32 octobre 2019 Page 4-5Hug numéro 32 octobre 2019 Page 6-7Hug numéro 32 octobre 2019 Page 8-9Hug numéro 32 octobre 2019 Page 10-11Hug numéro 32 octobre 2019 Page 12-13Hug numéro 32 octobre 2019 Page 14-15Hug numéro 32 octobre 2019 Page 16-17Hug numéro 32 octobre 2019 Page 18-19Hug numéro 32 octobre 2019 Page 20-21Hug numéro 32 octobre 2019 Page 22-23Hug numéro 32 octobre 2019 Page 24-25Hug numéro 32 octobre 2019 Page 26-27Hug numéro 32 octobre 2019 Page 28-29Hug numéro 32 octobre 2019 Page 30-31Hug numéro 32 octobre 2019 Page 32-33Hug numéro 32 octobre 2019 Page 34-35Hug numéro 32 octobre 2019 Page 36-37Hug numéro 32 octobre 2019 Page 38-39Hug numéro 32 octobre 2019 Page 40-41Hug numéro 32 octobre 2019 Page 42-43Hug numéro 32 octobre 2019 Page 44-45Hug numéro 32 octobre 2019 Page 46-47Hug numéro 32 octobre 2019 Page 48-49Hug numéro 32 octobre 2019 Page 50-51Hug numéro 32 octobre 2019 Page 52-53Hug numéro 32 octobre 2019 Page 54-55Hug numéro 32 octobre 2019 Page 56-57Hug numéro 32 octobre 2019 Page 58-59Hug numéro 32 octobre 2019 Page 60-61Hug numéro 32 octobre 2019 Page 62-63Hug numéro 32 octobre 2019 Page 64-65Hug numéro 32 octobre 2019 Page 66-67Hug numéro 32 octobre 2019 Page 68-69Hug numéro 32 octobre 2019 Page 70-71Hug numéro 32 octobre 2019 Page 72-73Hug numéro 32 octobre 2019 Page 74-75Hug numéro 32 octobre 2019 Page 76-77Hug numéro 32 octobre 2019 Page 78-79Hug numéro 32 octobre 2019 Page 80-81Hug numéro 32 octobre 2019 Page 82-83Hug numéro 32 octobre 2019 Page 84-85Hug numéro 32 octobre 2019 Page 86-87Hug numéro 32 octobre 2019 Page 88-89Hug numéro 32 octobre 2019 Page 90-91Hug numéro 32 octobre 2019 Page 92-93Hug numéro 32 octobre 2019 Page 94-95Hug numéro 32 octobre 2019 Page 96-97Hug numéro 32 octobre 2019 Page 98-99Hug numéro 32 octobre 2019 Page 100-101Hug numéro 32 octobre 2019 Page 102-103Hug numéro 32 octobre 2019 Page 104-105Hug numéro 32 octobre 2019 Page 106-107Hug numéro 32 octobre 2019 Page 108-109Hug numéro 32 octobre 2019 Page 110-111Hug numéro 32 octobre 2019 Page 112-113Hug numéro 32 octobre 2019 Page 114-115Hug numéro 32 octobre 2019 Page 116-117Hug numéro 32 octobre 2019 Page 118-119Hug numéro 32 octobre 2019 Page 120-121Hug numéro 32 octobre 2019 Page 122-123Hug numéro 32 octobre 2019 Page 124-125Hug numéro 32 octobre 2019 Page 126-127Hug numéro 32 octobre 2019 Page 128-129Hug numéro 32 octobre 2019 Page 130-131Hug numéro 32 octobre 2019 Page 132