Hockey Express n°36 mar/avr 2008
Hockey Express n°36 mar/avr 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de mar/avr 2008

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Fédération Française de Hockey

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : le club de Campo sur le podium européen.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
N°36 » Adieu Auckland, bonjour Kazan » » Du côté de la F.F.H. « « Mars - Avril 2008 Le mois de mars s’annonce comme une charnière pour le hockey français. Après la déception de la non qualification pour Pékin des garçons, il va nous falloir construire les bases d’une organisation nous permettant à l’avenir de jouer ces compétitions avec une plus grande marge de sécurité. Dans le même temps, les filles se préparent pour le tournoi de Kazan, première étape d’une course de fond de quatre ans devant les conduire à Londres. Arrêtons-nous quelques instants sur la performance des garçons. Entrés troisième au ranking mondial des six nations présentes au tournoi, nous sortons à notre place, la troisième. Rien de désarmant dans ce résultat Et pourtant, la déception est présente, notamment en raison de ce premier match totalement raté contre des Irlandais qui ne nous avaient pas battus en compétition officielle depuis des années. Ce premier résultat a obéré très fortement nos chances d’entrée et la suite a été une succession d’espoirs et de déceptions se terminant par la joie de la revanche sur les Irlandais, préservant notre rang et nous attribuant de précieux points au ranking. Que les joueurs et l’ensemble de l’encadrement et des quelques supporters et officiels présents en soient ici remerciés. Ils ont beaucoup donné pour ce résultat. La manière, elle, est plus critiquable. Nos joueurs n’ayant que rarement donné le sentiment de pratiquer un hockey de niveau suffisant. Fatigue d’une préparation intense parce que courte ? Stress ? Préparation simplement trop courte en raison de la difficulté à trouver un entraîneur ? Probablement tout cela à la fois ou successivement. Mais le sentiment profond repose sur la difficulté à bien jouer sous pression, compétence qui se forge par une pratique régulière de compétitions sous pression. Un travail qui doit démarrer tôt et dans les clubs. Confirmation, si besoin en était, de l’importance de travailler en relation étroite voire en cohérence avec nos clubs. Nous devrons en tirer les conséquences organisationnelles. L’objectif ne peut pas demeurer de créer un exploit pour nous qualifier dans les grandes compétitions internationales de référence, mais doit consister à créer les conditions pour y disputer les premières places à chaque occasion. Cela nécessite une stratégie, de la volonté politique et de la patience. C’est ce que nous tenterons de réaliser avec cette équipe féminine en construction qui part (nouveauté !) pour jouer le coup suivant. Cette objectif soulève des critiques. Elles ont leur sens. Toutefois, on peut aussi considérer, comme je le fais, que la fédération a ouvert des espoirs lorsqu’elle a assumé le choix de ne pas jouer toutes les compétitions comme si nous étions en mesure de les remporter. La réalité est que notre hockey féminin repose sur trop peu de pratiquantes (quatre équipes aux interligues moins de 16 ans !) pour penser jouer les rôles de premier plan. Les premiers contacts avec les filles en préparation confirment ce sentiment. La culture de la pratique de haut niveau, de l’effort, de la mobilisation permanent de son énergie physique et mentale au service du projet sportif sont encore insuffisamment présents. Nous avons quatre années pour le construire. Kazan, puis Johannesburg (Championnats du monde universitaire) présentent des opportunités pour aller se confronter à d’autres pratiques et d’autres organisations du sport. Ce sont ces expériences, c’est notre investissement, celui de chacun d’entre nous (dirigeant, cadre technique, joueur, parent,...), au service d’une volonté de construire les conditions d’une pratique de haut niveau dans le hockey français qui pourront nous conduire au plus haut niveau international, comme l’ont fait d’autres disciplines collectives françaises avant nous. Notre développement, la professionnalisation de l’encadrement, l’engagement des joueurs, des joueuses et de leur environnement sont nécessaires pour aboutir à ce résultat. La direction technique nationale se propose d’organiser et d’accompagner cette dynamique ambitieuse, de longue haleine probablement, mais tellement motivante. Alors prêt à relever le défi : travailler ensemble à ce projet ? Chiche ! Frédéric Delannoy, D.T.N L’équipe de France masculine à Auckland. igormeijer.com 2
I N°36 J.Labbaye – Perrine Roger (Août 2007) » Kazan sur la route de Londres L’équipe de France A dames, composée de 21 femmes, a débuté sa préparation pour le tournoi préolympique de Kazan. Le programme est court et intense : cinq semaines avec treize matchs amicaux. Le premier rassemblement a eu lieu du 7 au 9 mars au CREPS de Châtenay Malabry avec deux matchs amicaux contre l’équipe de St Germain, en préparation de coupe d’Europe. Pendant les quatre week-ends suivants, nous allons jouer onze matchs amicaux : Angleterre A, Espagne, Italie, Irlande, Belgique, Etats-Unis. La sélection des 18 joueuses pour le tournoi se fera après le stage en Angleterre (Cannock) du 15 au 17 mars. Mise à part l’Angleterre, les trois autres nations ont pour objectif de gagner une place pour Pékin dans leur tournoi de qualification respectif. » » Equipes de France « « Pour ce groupe de filles, c’est effectivement un départ pour un travail à long terme. Kazan sera le commencement d’un travail de quatre années avec un nouveau groupe et va donner l’opportunité de progresser et d’acquérir de l’expérience pour les compétitions à venir en 2009 et après. Evidement, nous manquons d’expérience et d’une longue préparation pour ce tournoi, mais j’espère que la motivation sera là et que nous jouerons chaque rencontre en donnant le meilleur de nous-même. I Mars - Avril 2008 Tout est possible avec un bon esprit et un travail collectif et progressif jusqu’à Kazan. Durant la compétition, chaque équipe défendra sa chance d’aller aux JO avec beaucoup de passion et d’engagement. C’est une belle aventure qui nous attend et une belle expérience pour préparer une équipe pour l’avenir. Steven Colledge Entraîneur France A Dames Calendrier de préparation équipe de France A Dames Date Préparation Lieu 15 au 17 mars Stage + matchs contre l ‘Angleterre Cannock (Angleterre) 21 au 24 mars Stage + matchs contre l’Espagne Barcelone (Espagne) 28 au 30 mars Stage + matchs contre l’Italie CREPS Châtenay 03 au 06 avril Stage + matchs contre l’Irlande Dublin (Irlande) 19 au 27 avril Tournoi Pré-Olympique Kazan (Russie) 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :