HD Magazine n°5 nov-déc 06/jan 2007
HD Magazine n°5 nov-déc 06/jan 2007
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°5 de nov-déc 06/jan 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Les Éditeurs Luxembourgeois

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 25,2 Mo

  • Dans ce numéro : Optoma HD81, test vérité du premier projecteur DLP 1080p.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
TEST 44• HD magazine n°5 Camescope HDV Canon HV10 en HDV et convertir ensuite à la volée le signal en DV. Cette option permet par exemple de filmer en HDV, conserver tous ses rushes en haute définition, mais effectuer le montage en résolution standard, en attendant d’être équipé en haute définition. L’entrée DV/HDV est activée sur ce modèle et vous pouvez donc sauvegarder vos montages dans ces formats. On apprécie également la présence d’une entrée analogique permettant de convertir vos vieilles cassettes en numérique. Cette opération est toutefois limitée au format DV. Inutile donc d’espérer pouvoir transformer vos VHS en HD ! Le mode photo permet d’enregistrer des images fixes sur une carte mini SD (mais aucune carte n’est fournie en standard). La qualité des prises de vues réalisées par le caméscope est honnête, sans plus, ne pouvant rivaliser avec celle d’un appareil photo dédié. Plusieurs résolutions d’images sont disponibles. Au format 4/3, la résolution maximale est de 2048 x 1536 points (3,1 megapixels). Les autres formats offrent une résolution de 1440 x 1080 points et 640 x 480 points, en 4/3 ; 1920 x 1080 points en rapport d’aspect 16/9e. Dans ce dernier cas, les photos peuvent être enregistrées alors même que vous êtes en train de filmer, ou lorsque vous relisez votre bande vidéo tournée en HDV. Les photos sont transférées via le port USB 2.0 du caméscope et peuvent être imprimées directement grâce à la fonction PictBridge. Des opérations de recadrage et de retouche basique peuvent dans ce cas être effectuées directement sur l’écran LCD du caméscope. Le flash dispose d’un mode antiyeux rouges. Pas de réglage audio En HDV, le son est également compressé. Cette compression, de type Mpeg1 Layer II à 384 kHz, n’est toutefois pas réellement gênante pour l’enregistrement de dialogues. Les niveaux audio ne peuvent pas être réglés manuellement, et l’absence d’entrée microphone et de prise permettant le branchement d’un casque limitent tout usage professionnel. Le HV10 ne dispose pas non plus de fonction de doublage permettant l’enregistrement de commentaires audio a posteriori. Le HV10 est livré avec une batterie InfoLithium BP-310 dont l’autonomie moyenne tourne autour de 50 minutes en fonction de l’utilisation. Ce n’est pas énorme mais le fabricant propose en option une batterie longue durée BP-315. Le HV10 est livré sans chargeur externe, ce qui signifie qu’il faut le laisser branché sur le secteur pour charger la batterie (heureusement l’adaptateur est compact et léger). Une télécommande à infrarouge complète l’équipement de ce caméscope. Superbe définition d’image La bonne surprise vient de la qualité de l’image qui est tout simplement extraordinaire pour un caméscope aussi compact. Le rendu de l’image nous semble très naturel. Les couleurs ne sont pas trop contrastées et les contours restent assez doux. Au final, on obtient une image très plaisante, qui ne souffre pas du côté électronique que l’on rencontre souvent sur les caméscopes destinés au grand-public. La résolution du capteur permet d’obtenir une image bien définie sans qu’il soit nécessaire d’accentuer artificiellement les
contours. De ce point de vue là, les résultats obtenus avec le HV10 sont plus que satisfaisants et le Canon nous a paru surpasser quelque peu le Sony HDR- HC3 dont les couleurs sont par défaut plus criardes et les contours plus accentués. Sur deux autres points, le capteur montre malheureusement ses limites. Le premier concerne la latitude de contraste qui est relativement limitée. En conséquence, la marge de manoeuvre en haute lumière reste relativement faible. Comme vous pourrez le constater sur les extraits vidéo accompagnant ce test sur le CD du magazine, il n’est pas rare de se retrouver avec des zones claires en surexposition, surtout lorsque le soleil brille à l’extérieur. Cette surexposition se traduit par des zones de l’image totalement blanches (ou « cramées »). Certes, le HV10 dispose d’une fonction d’affichage de barres zébrées, ainsi que d’un histogramme, permettant de contrôler les niveaux. En conditions de tournage contrôlées et en passant en mode manuel, il est donc tout à fait possible d’obtenir une excellente qualité d’image. Mais, dans la majorité des cas, il n’est pas possible de maîtriser l’éclairage de ce que l’on est en train de filmer, et cette faible latitude de contraste devient problématique. Cela n’est pas trop gênant pour une utilisation de type familiale mais s’avère être franchement rédhibitoire si vous espériez pouvoir exploiter ce modèle de manière plus professionnelle. L’autre point faible du caméscope concerne la Camescope HDV Canon HV10 TEST sensibilité en basse lumière. Le HV10 est annoncé comme atteignant 1 lux, mais ce chiffre ne veut pas dire grand-chose. Dans la pratique, l’image se dégrade rapidement dès que la luminosité baisse, et ce d’autant plus qu’il n’est pas possible de contrôler manuellement le gain. Sur ce point en particulier le Sony HDR-HC3 se débrouille un peu mieux, sans toutefois réaliser non plus de miracles. À cela s’ajoute les caractéristiques propres au format HDV. Répétons qu’il existe des situations dans lesquelles la compression Mpeg2 montre ses limites. C’est valable pour tous les HDV : l’algorithme se sort assez bien des situations comportant des mouvements de caméra relativement lents ou comprenant des objets fixes ou suivis. Mais si, par exemple, vous effectuez des panoramiques rapides, vous pourrez observer les limites de ce type de compression. Sur un téléviseur, les artefacts ne seront pas trop visibles en tant que tels. Par contre, l’image va perdre de sa netteté et va devenir un peu « molle ». Ce phénomène peut surtout être observé si vous filmez une situation dans laquelle toute l’image bouge de manière aléatoire, comme la mer ou la surface d’un lac (voyez nos exemples disponibles sur le CD du magazine). Autre situation difficile, l’image devient plus ou moins bruitée et se met à fourmiller. Si vous effectuez un panoramique dans ces conditions, le processeur va également montrer ses limites. Le Canon HV10 semble toutefois ne pas trop mal se sortir de ces situations difficiles. Il y a du bon et du moins bon dans ce premier caméscope HDV grand public signé Canon. Globalement, et notamment grâce à son excellente résolution d’image, ce modèle devrait séduire les amateurs équipés d’un téléviseur HD Ready. Ceux-ci ne seront vraiment pas déçus par le gain en qualité de l’image même s’ils regretteront sûrement l’absence de prise HDMI. Au final, l’arrivée de Canon sur le marché des caméscopes HD grand public ne peut être qu’une excellente chose. Ce HV10 concurrence directement le Sony HDR-HC3 et le surclasse sur certains points comme la stabilisation optique et la définition de l’image, tout en offrant une ergonomie bien différente. Si la prise en main du caméscope vous convient et que vous n’êtes pas trop gêné par ses faiblesses relatives en termes de latitude de contraste et de sensibilité en basse lumière, le HV10 devrait pouvoir vous donner satisfaction. Produit : HV10 Fabricant : Canon Catégorie : caméscope HDV Prix public : 1500 € ttc (environ 9850 F) Internet : www.canon.fr HD magazine n°5• 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 1HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 2-3HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 4-5HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 6-7HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 8-9HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 10-11HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 12-13HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 14-15HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 16-17HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 18-19HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 20-21HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 22-23HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 24-25HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 26-27HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 28-29HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 30-31HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 32-33HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 34-35HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 36-37HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 38-39HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 40-41HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 42-43HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 44-45HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 46-47HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 48-49HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 50-51HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 52-53HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 54-55HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 56-57HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 58-59HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 60-61HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 62-63HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 64-65HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 66-67HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 68-69HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 70-71HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 72-73HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 74-75HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 76-77HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 78-79HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 80-81HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 82-83HD Magazine numéro 5 nov-déc 06/jan 2007 Page 84