HD Magazine n°4 aoû/sep/oct 2006
HD Magazine n°4 aoû/sep/oct 2006
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°4 de aoû/sep/oct 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Les Éditeurs Luxembourgeois

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 17,4 Mo

  • Dans ce numéro : Sony Vaio AR11S, première solution HD 1080p Blu-ray.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
TEST Sony HDR-HC3 « < le HDR-HC3 innove avec sa CONNECTIQUE HDMI de l’utilisation de l’appareil. En mode vidéo HDV ou DV 16/9 e, 1,434 million de pixels sont exploités pour générer l’image, contre 1,076 en mode DV 4/3. La bonne taille de ce capteur, couplée à un nombre de pixels raisonnable permet au HDR-HC3 de bénéficier d’une sensibilité en basse lumière plutôt honnête. Il profite au passage de la nouvelle 52• HD magazine n°4 bien vu, l’objectif est protégé par un VOLET INTEGRE technologie ClearVid. Le HDR-HC3 est également très peu sensible au phénomène de Smear, qui se caractérise par l’apparition de traînées lumineuses lorsqu’un point chaud est présent dans l’image, comme une lampe ou des phares de voiture. La latitude de contraste se révèle bonne, mais nous avons pu constater que la marge de manœuvre en haute lumière reste relativement faible. Comme vous pourrez le constater sur les séquences vidéo que nous avons inclues sur le CD qui accompagne magazine, il n’est pas rare de se retrouver avec des parties claires en surexposition, surtout lorsque le soleil brille. Cette surexposition se traduit par des zones de l’image totalement blanches (ou « cramées » pour employer le langage peu châtié des vidéastes amateurs). Heureusement, le HDR-HC3 dispose d’une fonction d’affichage de barres zébrées, ainsi que d’un histogramme, permettant de contrôler les niveaux. En conditions de tournage contrôlées et en passant en mode manuel, il est donc tout à fait possible d’obtenir une excellente qualité d’image. La comparaison avec des images tournées par le HDR-FX1 montre toutefois la supériorité du capteur tri-CCD de ce dernier en ce qui concerne la résolution chromatique. En mode automatique, les couleurs du HDR- HC3 apparaissent comme moins nuancées. Heureusement, il est ici encore possible de régler la saturation des couleurs via un menu. En baissant quelque peu celle-ci, vous pourrez obtenir un rendu un peu plus subtil et moins criard. L’utilisation d’un processeur DXP de 14 bits, se chargeant d’encoder la vidéo en DV ou en HDV, permet d’optimiser le signal. « < L’optique est signée CarlZeiss et offre une puissance de zoom optique de 10X, ce qui n’est pas exceptionnel. La focale minimale est de 41 mm en mode 16/9 e et de 50 mm en 4/3 (en équivalences photo 24 x 36). C’est donc l’un des points faibles de ce caméscope, et vous pourrez être amené à employer un complément optique grand angulaire. L’objectif ouvre à F1,8 en grand angle et F2,9 la PRISE EN MAIN du HDR-HC3 est excellente malgré la COMPACITÉ de l’appareil « <
HDV versus… AVCHD ! Un nouveau format HD grand public s’apprête à concurrencer le HDV qui régnait jusqu’à présent en maître dans le domaine des caméscopes HD. Il s’agit de l’AVCHD, un format conçu par Panasonic et… Sony. Rappelons les caractéristiques des deux principales normes en haute définition, le 720p et le 1080i (en attendant le 1080p, pour l’instant réservé aux matériels professionnels comme les Sony Cinealta). Le premier chiffre fait référence à la résolution verticale (au nombre de lignes), alors que la lettre « p » ou « i » indique s’il s’agit d’un signal de type progressif (chaque image est complète, comme une photo) ou entrelacé (« interlaced » en anglais). Tout comme le HDV, le nouveau format AVCHD devrait pouvoir traiter l’une ou l’autre norme, voire les deux. Mais contrairement au HDV qui emploie une compression de type Mpeg2, l’AVCHD profite des performances accrues du Mpeg4 et plus particulièrement du codec H.264/AVC. Ce nouveau format permet ainsi un enregistrement en 1080i ou 720p avec un débit moindre que celui du HDV pour une qualité identique. Dans un premier temps, ce format doit permettre la mise sur le marché de caméscopes HD enregistrant soit sur des DVD réinscriptibles de 8cm, soit sur mémoire flash (voire sur disque dur). Faut-il pour autant considérer que le HDV est un format obsolète ? Ce n’est certainement pas notre avis, d’autant que l’utilisation de la cassette conserve de nombreux avantages, dont le plus évident demeure une facilité d’archivage des vidéos. En outre, la compression employée par l’AVCHD exige une configuration informatique extrêmement puissante pour pouvoir être traitée correctement. Ce n’est donc pas, pour l’instant du moins, un format adapté au montage non-linéaire des vidéos sur ordinateur. A contrario, le montage du HDV est aujourd’hui possible avec la plupart des logiciels de montage existants et tout à fait envisageable avec une configuration PC ou Macintosh récente (à base de processeur Core Duo ou Core 2 Duo). Une évolution de l’AVCHD qui pourrait être intéressante serait des caméscopes à cassettes employant ce format, par exemple pour encoder du 1080p. On pourrait alors imaginer des produits de niveau professionnel accessibles au grand public ! Sony HDR-HC3 L’ERGONOMIE du HDR-HC3 est MINIMALISTE. le viseur est fixe et les boutons peu nombreux. TEST en longue focale. Le stabilisateur est de type électronique, mais Sony semble l’avoir amélioré par rapport à celui qui équipait le HDR-HC1. C’est une très bonne chose, d’autant plus le HDR-HC3, de par sa taille et son poids plume, est difficile à maintenir stable ! L’une des caractéristiques particulièrement intéressantes du HDR- HC3 est sa capacité à filmer au choix en HDV ou en DV, ainsi qu’à enregistrer en HDV puis convertir ensuite à la volée le signal en DV. Cette option permet par exemple de filmer en HDV, conserver tous ses rushes en haute définition, mais d’effectuer un montage en résolution standard, en attendant d’être équipé en HD. En DV, vous pouvez opter pour le 4/3 ou le 16/9e. Bien entendu, le HDR-HC3 est optimisé pour le 16/9 e et l’écran LCD adopte d’ailleurs lui-même ce rapport. Cela signifie que lorsque vous filmez en 4/3, l’écran LCD affiche de chaque côté des barres verticales noires. Celles-ci ne sont pas totalement opaques, ce qui est agréable lors d’un panoramique puisque cela permet d’anticiper ce qui va entrer dans le cadre. L’écran est plutôt petit, arborant une diagonale de 6,9 cm (soit 2,7 pouces), mais Sony a accompli un effort au niveau de sa résolution puisqu’elle atteint 211 000 points. C’est un minimum pour retranscrire d’éventuels défauts de l’image, comme une mise au point approximative. Sur le côté de l’écran, on retrouve, comme sur l’ensemble de la gamme Sony, des commandes de zoom et d’enregistrement. Le viseur est en couleur et une glissière permet d’en ajuster la dioptrie. Il ne peut par contre pas être relevé et doit donc être utilisé impérativement à hauteur d’œil. « < HD magazine n°4• 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 1HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 2-3HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 4-5HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 6-7HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 8-9HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 10-11HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 12-13HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 14-15HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 16-17HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 18-19HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 20-21HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 22-23HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 24-25HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 26-27HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 28-29HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 30-31HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 32-33HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 34-35HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 36-37HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 38-39HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 40-41HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 42-43HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 44-45HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 46-47HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 48-49HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 50-51HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 52-53HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 54-55HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 56-57HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 58-59HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 60-61HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 62-63HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 64-65HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 66-67HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 68-69HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 70-71HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 72-73HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 74-75HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 76-77HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 78-79HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 80-81HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 82-83HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 84