HD Magazine n°4 aoû/sep/oct 2006
HD Magazine n°4 aoû/sep/oct 2006
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°4 de aoû/sep/oct 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Les Éditeurs Luxembourgeois

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 17,4 Mo

  • Dans ce numéro : Sony Vaio AR11S, première solution HD 1080p Blu-ray.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
TEST 36• HD magazine n°4 Sony Vaio AR11S La guerre HD DVD contre Blu-ray… On le lit de droite et de gauche (beaucoup sur Internet) : l’image du HD DVD est supérieure à celle du Blu-ray et les prix sont en faveur du HD DVD. Il est pourtant beaucoup trop tôt pour émettre un jugement définitif quant à l’issue de la guerre des formats qui vient à peine de débuter ! Il reste donc à voir qui du HD DVD ou du Blu-ray remplacera le bon vieux DVD et son image SD (résolution standard) vieillissante. Il faut savoir que les promoteurs du HD DVD ont investi des sommes considérables pour promouvoir leur poulain. Le premier lecteur HD DVD signé Toshiba – le HD-A1 testé en exclusivité dans le numéro 3 de HD Magazine – n’est rien d’autre qu’un PC, sans doute vendu largement à perte par le constructeur japonais. Ses images HD sont excellentes, certes, mais l’appareil préfigure en fait assez mal ce que seront sans doute les futures véritables platines HD DVD ! Quant à la question de la qualité d’image, elle semble liée au fait que les premiers disques HD DVD ont adopté le codec VC- 1 (très efficace) alors que les premières sorties en Blu-ray ont été réalisées avec l’ancien codec Mpeg2 (celui des DVD standards), bien moins efficace ! De plus, des ordinateurs PC comme le Toshiba HD- A1 (HD DVD) ou notre Vaio AR11S (Blu-ray) sont capables d’exploiter de puissants filtres de post-traitement spécifiques (anti-blocking, netteté, etc.) en général inaccessibles à de simples platines de salon. C’est particulièrement vrai en Mpeg2, qui nécessite peu de puissance pour le décodage, libérant d’autant le processeur pour d’autres tâches dont le fameux postprocessing ! Ceci étant, souhaitons que les éditeurs passent le plus vite possible à l’AVC (Mpeg4-10) ou au VC-1 pour les titres Blu-ray, ces codecs se révélant très, très supérieurs au Mpeg2 à débit égal ! Quant à la bataille industrielle : n’oublions pas que Sony proposera bientôt la PS/3 avec un lecteur Blu-ray intégré à environ 500 à 600 € ttc. C’est sensiblement le prix du HD DVD de Toshiba… mais avec une console de jeux de dernière génération en prime !!! Côté informatique, c’est le Blu-ray qui domine : plusieurs graveurs sont disponibles et on trouve même des supports vierges, y compris réinscriptibles (hors de prix pour le moment). Donc, si la norme HD DVD a marqué les esprits avec une platine à environ 600 € et une qualité d’image fabuleuse (comme nous l’avons indiqué dans notre n°3), le Blu-ray n’a pas dit son dernier mot. Notre conseil serait donc d’envisager d’acquérir un produit PC MCE ou portable intégrant un graveur HD DVD ou Blu-ray (le choix n’est pas très important pour le moment). Ce PC pourra, en effet, dans tous les cas, encore servir si l’une des normes domine l’autre
parfaitement… mais les Blu-ray n’ont pas la même définition. Au final, choisissez en fonction de votre utilisation principale et rien ne vous empêche de basculer d’un mode à l’autre avant chaque visionnage… En HD, la vraie nouveauté, c’est que la puissance de processeur Core Duo T2500 permet de conserver le post-traitement sur les Mpeg2 en 1080i ! Bon, on atteint certes 60% à 70% d’occupation processeur (pour du Mpeg2 !) mais la qualité d’image s’en ressent : pratiquement plus aucun bloc visible, une netteté retrouvée, des couleurs qui font « cinéma ». Les films 1080i sur Internet, en provenance des télévisions américaines qui adoptent le plus souvent des débits assez faibles, s’en trouvent transfigurés ! À ce jour, c’est la première fois que nous voyons ce niveau de qualité pour ces films téléchargés sur Internet (même si l’on reste encore assez loin de ce que l’on peut obtenir en Mpeg4/AVC). Pourtant, nous n’avions encore rien vu : en lançant les premières séquences en H.264 (des films ré-encodés en 720p et du vrai 1080p) nous sommes tombés à la renverse. L’écran interne du Vaio nous permet d’apprécier les gains du full HD. C’est hallucinant… même si la technologie TFT n’est pas la meilleure pour rendre les Sony Vaio AR11S TEST Enregistrer son Vaio Sony propose pas mal d’avantages aux possesseurs de Vaio qui enregistrent leur produit. Mais cette étape d’enregistrement nécessite d’entrer le numéro de série de l’appareil. Plutôt que de soulever le notebook d’une main alors qu’on tape le numéro de l’autre (et avec un Vaio de pratiquement 4 kg, c’est du sport), nous vous conseillons de lancer le Vaio Control Center dans le Panneau de configuration. Choisissez l’onglet Catégories puis cliquez sur le signe « + » à côté d’Informations Système. Un dernier clic et voilà toutes les informations utiles… dont le numéro de série de l’appareil. images cinématographiques. On est d’autant plus impatient de voir arriver les premiers projecteurs DLP full HD abordables en Europe (voir l’annonce de Texas Instruments dans les actualités de ce numéro). Nous attendons notamment le projecteur 1080p de Marantz, le VP11S1, déjà disponible aux États-Unis ! Pour la première fois, le home cinéma va se retrouver au niveau du cinéma tout court, voire au-delà suivant les installations ! Alors, parfois, en 1080p H.264, il faut supprimer quelques post-traitements pour conserver la cadence d’images optimale mais globalement, tout passe (à condition de bien installer le splitter Haali). HD magazine n°4• 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 1HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 2-3HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 4-5HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 6-7HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 8-9HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 10-11HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 12-13HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 14-15HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 16-17HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 18-19HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 20-21HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 22-23HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 24-25HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 26-27HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 28-29HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 30-31HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 32-33HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 34-35HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 36-37HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 38-39HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 40-41HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 42-43HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 44-45HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 46-47HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 48-49HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 50-51HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 52-53HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 54-55HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 56-57HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 58-59HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 60-61HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 62-63HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 64-65HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 66-67HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 68-69HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 70-71HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 72-73HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 74-75HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 76-77HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 78-79HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 80-81HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 82-83HD Magazine numéro 4 aoû/sep/oct 2006 Page 84