HD Magazine n°1 nov-déc 05/jan 2006
HD Magazine n°1 nov-déc 05/jan 2006
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°1 de nov-déc 05/jan 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Les Éditeurs Luxembourgeois

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 17,9 Mo

  • Dans ce numéro : HD tout de suite... votre premier film dans moins de deux heures !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
INTERVIEW 30• HD magazine Joseph Guégan, DGA du groupe Canal+ à la norme Mpeg4 (mais il n’est pas encore finalisé). Depuis le 1er octobre, nous nous attachons donc à valider en interne notre chaîne HD (caméras, régie) en diffusant les programmes phares de Canal+ dans leur mouture haute définition. HD Mag : Combien de temps cette seconde phase de test va-t-elle durer ? Pouvezvous nous communiquer une date pour le lancement commercial ? J. G. : Aujourd’hui, nos plans les plus optimistes tablent sur un lancement commercial au printemps 2006, par exemple au mois d’avril. Toutefois, la politique de Canal+ au niveau de la HD est claire : nous n’envisagerons de proposer des abonnements à nos clients qu’à partir du moment où nous serons en mesure de leur offrir un service sans défaut, tant au niveau technique qu’en termes de contenu. Le principal argument de la HD étant justement le gain de qualité (image et son) par rapport à la SD (Standard Definition) actuellement diffusée en France, notre offre ne devra souffrir d’aucun défaut ! D’ailleurs, pour assurer ce gain qualitatif, nous avons évidemment été obligés de mettre à jour la plupart de nos moyens techniques (caméras compatibles HD, régies à 100% numériques, prise de son en 5.1, etc.). Cela représente un investissement important, aussi bien financier que logistique. HD Mag : Concrètement, quels sont les défis qui vous restent encore à relever aujourd’hui, d’un point de vue technique, pour pouvoir présenter une offre commerciale ? J. G.. : Si la diffusion de films, ou d’émissions tournées en HD, ne pose pas de problème majeur, notre principal défi consiste aujourd’hui à assurer les directs sportifs – les matches de football en particulier – en qualité HD. Forcément, pour que vous puissiez savourer un match de foot en 5.1 (le tacle par derrière prend une dimension nouvelle), tranquillement installé dans votre canapé, nos équipes techniques doivent radicalement modifier leurs méthodes de prise de son. Croyez moi que cela ne va pas sans difficulté au niveau du placement des microphones ! D’autre part, nous devons également prendre une décision concernant le format de diffusion de ces retransmissions sportives. Une image HD, en effet, ne se traite pas de la même manière qu’une image SD. Très concrètement, le choix d’une diffusion en 720p, plutôt qu’en 1080i, est aujourd’hui plus que probable. L’image progressive du 720p nous semble nettement mieux adaptée à ce type de programmes. HD Mag : En quoi le 720p est-il supérieur ? J. G. : Les problèmes de rémanence et de scintillement sont pour ainsi dire inexistants en 720p. Chaque image est complète (mode progressif) et il y en a… 50 par seconde ! A contrario, le 1080i, du fait de son signal entrelacé (50 trames par seconde, soit 25 images) donne des séquences moins fluides, du moins dans le cas particulier des retransmissions sportives. Pour un film, le 1080i est supérieur cette fois : la définition (1920 x 1080 points) prime et les 50 images par seconde du 720p ne servent à rien puisque la source a été tournée à 24 ips ! Dans le cas d’une production propre, les 50 images par seconde donnent un résultat époustouflant : les ralentis sont parfaits et les mouvements de caméra rapides deviennent possibles (suivre un joueur en pleine course le long de la ligne de touche, par exemple). Au final, c’est le spectateur qui est gagnant, ce qui reste notre objectif premier. HD Mag : Justement, si je suis déjà abonné à Canalsat et que je veux continuer à regarder ma chaîne préférée, Jimmy, le futur décodeur sera-t-il compatible avec tous les standards existants, à savoir – outre le Mpeg4 en HD –, le Mpeg4 en définition standard et le Mpeg2 (aussi bien en HD qu’en SD) ? J. G. : Bien sûr. Tous les abonnés qui voudront profiter de l’offre Canalsat HD pourront remplacer leur ancien décodeur satellite (les modèles Mpeg2 SD actuels) par la mouture multistandard. Nous ne savons
pas, à l’heure actuelle, quel sera le surcoût occasionné par ce changement. HD Mag : D’un point de vue technique, quelles sont – dans les grandes lignes – les caractéristiques du futur décodeur ? J. G. : HD oblige, le décodeur sera équipé d’une sortie numérique HDMI protégée par HDCP (ndlr : High-bandwidth Digital Content Protection system, protocole d’échange destiné à empêcher l’enregistrement des émissions). Un écran compatible HDCP sera donc indispensable pour pouvoir regarder nos programmes HD. Au niveau du son, qui sera en Dolby Digital 5.1, une sortie numérique sera également proposée. Reste à savoir si elle sera optique ou coaxiale, ou les deux. Ce n’est pas encore décidé. En revanche – et c’est une bonne nouvelle – les pistes audio en 5.1 seront automatiquement converties (downmixées) en stéréo si l’équipement audio de l’abonné ne permet pas de restituer un son numérique Dolby Digital (ndlr : les décodeurs actuels contraignent Canal+ à proposer systématiquement une piste audio Dolby Digital et une piste stéréo séparément). Si vous n’êtes pas équipé d’un téléviseur compatible HD, vous pourrez tout de même regarder les programmes HD de la chaîne, mais en SD, sur la sortie analogique. En revanche, rien n’est encore arrêté concernant cette dernière. HD Mag : Une version Pilotime du décodeur est-elle prévue ? J. G. : Absolument. Les premiers décodeurs avec disque dur devraient être disponibles dans les six mois qui suivront la commercialisation effective de notre offre. Nous essayerons de réduire ce délai si possible. La taille exacte du disque dur Joseph Guégan, DGA du groupe Canal+ n’est pas encore connue, mais on peut penser qu’il permettra de stocker quatre à cinq films HD. HD Mag : Justement, le Pilotime sera-t-il le seul appareil à pouvoir enregistrer les programmes HD ? Ou bien pensez-vous qu’il sera possible d’employer les futurs magnétoscopes à haute capacité (HD DVD ou Blu-Ray) à cet effet ? J. G. : C’est une question épineuse. Les conditions de protection des œuvres imposées par les détenteurs des catalogues de films étant pour le moins drastiques, la possibilité d’enregistrer les programmes sur un graveur de salon HD DVD ou Blu-Ray est d’ores et déjà exclue. Seul le Pilotime permettra d’enregistrer les films, mais nous devons encore régler l’épineuse question des DRM (ndlr : Digital Rights Management ou gestion des droits numériques) par rapport aux contenus enregistrés. On peut imaginer que les films sauvegardés ne pourront êtres visionnés qu’un nombre limité de fois, ou qu’ils ne resteront disponibles qu’un certain temps. Mais rien n’est arrêté à ce niveau pour l’instant, les choses peuvent encore changer d’ici la disponibilité effective de notre offre… HD Mag : Faudra-t-il un décodeur différent pour recevoir la HD sur la TNT, le câble et l’ADSL ? J. G. : Nous attendons encore l’agrément du CSA pour pouvoir proposer Canal+ en HD via la TNT. Mais, a priori, les décodeurs Mpeg4 qui seront mis sur le marché seront compatibles avec les chaînes payantes HD. Il ne devrait donc pas y avoir de problème. En revanche, pour le câble, comme pour l’ADSL, la disponibilité de l’offre se fera INTERVIEW au cas par cas. Cependant, il est très probable que la HD sera aussi disponible à terme sur ces réseaux, en tous cas chez les principaux opérateurs et fournisseurs d’accès. Techniquement, rien ne s’y oppose… HD Mag : Mettons un peu la technique de côté ! Que pourra-t-on voir sur Canalsat HD ? J. G. : Le contenu proposé sera très similaire à celui du bouquet Canalsat qui existe aujourd’hui sur le satellite et le câble. Lors du lancement, nous proposerons d’abord une chaîne Premium, qui diffusera des programmes similaires à ceux de Canal+ aujourd’hui. En clair, une programmation axée sur le sport et le cinéma, sans oublier les émissions phares de la chaîne, dans leur mouture HD. Cette chaîne sera très rapidement complétée par un bouquet de 3 à 5 chaînes supplémentaires qui devraient ressembler à celles disponibles aujourd’hui sur le bouquet existant (Canal+ High Tech, Cinéma, Sport, etc.). En ce qui concerne le cinéma, des accords commerciaux avec les différentes majors sont en cours de finalisation afin que Canal+ puisse disposer dès le lancement d’un catalogue de films HD conséquent. Ces accords conditionneront, là encore, la disponibilité effective de l’offre. HD Mag : Avez-vous une petite idée du prix de l’abonnement ? J. G. : Pour l’instant, aucune ! Les tarifs, ainsi que le contenu exact des offres ne seront décidés qu’à la dernière minute, quelques semaines seulement avant le lancement. Qui est Joseph Guégan ? Depuis décembre 2004, Joseph Guégan est Directeur Général Adjoint du Groupe Canal+. Il est responsable des Technologies et Systèmes d’informations. Cet ingénieur, né en octobre 1947, a débuté sa carrière dans les Télécoms. Il a ensuite rejoint Cap Gemini, où il a assuré des fonctions de direction générale en France et à l’étranger. C’est un spécialiste des missions de stratégie et d’organisation dans le domaine de l’informatique, notamment HD magazine• 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 1HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 2-3HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 4-5HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 6-7HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 8-9HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 10-11HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 12-13HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 14-15HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 16-17HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 18-19HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 20-21HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 22-23HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 24-25HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 26-27HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 28-29HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 30-31HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 32-33HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 34-35HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 36-37HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 38-39HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 40-41HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 42-43HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 44-45HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 46-47HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 48-49HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 50-51HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 52-53HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 54-55HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 56-57HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 58-59HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 60-61HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 62-63HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 64-65HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 66-67HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 68-69HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 70-71HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 72-73HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 74-75HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 76-77HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 78-79HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 80-81HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 82-83HD Magazine numéro 1 nov-déc 05/jan 2006 Page 84