Hardware Magazine n°7 oct/nov 2003
Hardware Magazine n°7 oct/nov 2003
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°7 de oct/nov 2003

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Tech.Age

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 16,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier spécial Divx.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
I > comparer ventirads <52> Intel Box Cuivre Intel continue de livrer ses processeurs Pentium 4 en version boîte avec un ventirad estampillé de son nom. Ces ventirads évoluent au fur et à mesure de la montée en fréquence des processeurs du géant américain. Au départ en aluminium, les dernières versions se sont vues dotées d’un insert de cuivre voire d’une base en cuivre comme Matériau : Aluminium - cuivre Dimension radiateur : - Dimension ventilateur : 80x80x25mm Tours/minute : 2700-4800 trs/min CFM : N/A Taisol CMP433151 Heatpipe Matériau : Aluminium Dimension radiateur : 128,8x89,2x91,81mm Dimension ventilateur : 60x60x13mm Tours/minute : 4600 trs/min CFM : 37,8 Ventirad noname Pour vous prouver l’utilité de correctement choisir son ventirad, nous avons effectué des tests avec un modèle noname d’une valeur de 10 €. Pour ce prix, vous avez un radiateur en aluminium à la conception sommaire et aux ailettes peu nombreuses. La base du radiateur est relativement lisse mais dépourvue d’inserts de cuivre. Matériau : Aluminium Dimension radiateur : 128,8x89,2x91,81mm Dimension ventilateur : 60x60x15mm Tours/minute : 4500 trs/min CFM : - Taisol s’est rendu célèbre dans nos contrées avec son excellent Aqua690 qui a fait les beaux jours de bon nombre de possesseurs d’AMD Athlon XP. Du côté du socket 478, Taisol a été l’un des premiers à proposer une solution basée sur un système heatpipe ou caloduc. Fait étonnant, il n’y a pas de radiateur en contact avec la base. Un ventilateur s’intercale en effet entre cette dernière et les ailettes et le lien s’effectue via de gros tubes en cuivre. L’évacuation de la chaleur se fait donc via le système Heatpipe et via le ventilateur qui souffle l’air chaud de la base vers l’énorme radiateur en aluminium. Ce qui surprend quand on le prend en main, c’est sa légèreté. Le Taisol ne fait en effet que 350 Le ventilateur de son côté est un modèle de 60 millimètres pour à peine 15 millimètres de haut. Il tourne à 4500 tours/minute et fait bien évidemment un bruit assez important. Côté performances, avec un vcore de 1.55V d’origine, notre P4 a eu chaud avec 61°C en burn. Avec un vcore de 1.75V, nous avons stoppé le c’est le cas du modèle ici présenté et livré avec les plus récents Pentium 4 à FSB 800 MHz. Ce radiateur est surmonté d’un ventilateur de 80 mm dont la vitesse peut varier de 2800 tours/min à plus de 4500 tours/min via thermorégulation. Cette dernière ne s’enclenche que si des températures élevées sont atteintes. Refroidissant correctement les Pentium 4 non overclocké, l’Intel Box montre clairement ses limites en overclocking. Il est loin le temps où la solution Intel suffisait même en overclocking… Il faut dire que depuis l’arrivée des hautes fréquences, les Pentium 4 chauffent bien plus. Amateurs de silence ou de performances, l’Intel Box ne vous suffira plus. dB/A : N/A Compatibilité : > 3,06 GHz Prix : Livré avec les P4 « box » Température en burn @ 1.55V : 55°C Température en burn @ 1.75V : 60°C grammes. Côté performances, on peu dire que le CMP433151 s’en sort correctement sans offrir des performances exceptionnelles. Le ventilateur de son côté tourne à plus de 4000 tours/minute et est donc loin d’être silencieux. Finalement assez cher, refroidissant bien mais pas en silence, le Taisol séduira les amateurs de produits exclusifs… dB/A : 41,3 dB/A Compatibilité : > 2,8 GHz Prix : 46 € Température en burn @ 1.55V : 47°C Température en burn @ 1.75V : 54°C test une fois les 74°C atteints car au-delà, nous mettions plus qu’en péril notre configuration de test. Les P4 ont beau se neutraliser s’ils chauffent trop, les dégâts à la carte mère ne sont pas à exclure. Tenter d’épargner de l’argent sur la solution de refroidissement est donc inutile et risque au final de vous coûter très cher… dB/A : - Compatibilité : - Prix : 10 € Température en burn @ 1.55V : 61°C Température en burn @ 1.75V : 74°C Hardware magazine octobre 02 6/10 7,5/10 2/10
r Aerocool Extreme L’Extreme est un dissipateur à la fois compatible avec les cartes mères socket 462 et socket 478. Grâce à des pattes de fixation à visser à même le ventilateur, ce produit se mue donc en ventirad pour Pentium 4. Le radiateur est intégralement en cuivre et surmonté de nombreuses ailettes. Sa base de 63x70mm s’élargit en son sommet pour permettre Matériau : Cuivre Dimension radiateur : 63x70x31mm Dimension ventilateur : 80x80x25mm Tours/minute : 2600 trs/min CFM : 34 d’accueillir un ventilateur de 8 centimètres. Ce dernier est réactif aux Ultra-Violets et dispose de 3 diodes bleues l’éclairant. Si cela n’améliore pas le refroidissement, cela intéressera les amateurs de tuning. Côté performances, ce ventirad ne s’en sort pas trop mal et se situe dans le milieu du panier. Il refroidira sans peine n’importe quel Pentium 4 non overclocké. Cependant sa vocation « silence », le ventilateur ne tourne qu’à 2600 tours/min, requière de la prudence si vous comptez pratiquer l’overclocking même s’il supportera sans soucis des overclockings modérés. Affiché à un prix raisonnable, il mérite qu’on s’y attarde au moment de l’achat. dB/A : 30 dB/A Compatibilité : 3,6 GHz Prix : 40 € Température en burn @ 1.55V : 50°C Température en burn @ 1.75V : 58°C Que ce soit pour satisfaire à des exigences de silence ou de performances de refroidissement, les produits Thermalright res- Conclusion omme nous venons de tent LA référence. Le SLK-900U le voir, l’offre de solutions de refroidissement excellente capacité à dissiper la confirme ici une fois encore son C pour processeurs Intel Pentium chaleur produite par le processeur. Il peut même s’envisager 4 est large et variée. La propension à chauffer des derniers accompagné d’un ventilateur Pentium 4 dotés de la technologie Hyper-Threading a joué son non overclocké. De son côté, le silencieux avec un processeur rôle dans cette augmentation SP-94 fait encore mieux que le des ventirads disponibles pour SLK-900U grâce à son système socket 478. Le ventirad Intel, à caloduc. La différence par livré avec les versions boîtes des rapport au SLK-900U n’est pas Pentium 4, a également évolué gigantesque, contrairement à la mais s’avère aujourd’hui insuffisant pour refroidir en silence ou SLK-900U peut déjà être consi- différence de prix. Là où le pour pratiquer des overclockings dignes de ce nom. encore plus onéreux avec un déré comme cher, le SP-94 est Parmi les produits testés dans ce dos- sans ventilateur fourni… prix flirtant avec les 80 € et ce sier, il y en a pour toutes les bourses, pour tous les goûts et pour tous les besoins… Alors lequel choisir pour quel usage ? Pour les moins fortunés, une solution sort du lot et de loin, c’est le Zalman CNPS 7000 AlCu. En plus d’un prix alléchant d’un peu plus de 30 €, d’un ventilateur de 92 mm et d’un variateur de tension pour régler la vitesse de rotation du ventilateur, il se permet d’être performant et silencieux sur une configuration non overclockée, et performant et un peu moins discret sur une configuration overclockée. Ce 8/10 Hardware magazine octobre 02 <53> ■ dissipateur présente ni plus ni moins que le meilleur rapport performances/prix/nuisances sonores. Nous déconseillons d’ailleurs le CNPS 7000 Cu qui, certes refroidit un peu mieux, mais en contrepartie affiche un poids inadmissible de 767 grammes pour un ventirad se fixant via le classique système de rétention. A côté de ces ténors, il convient d’épingler le Nexus PHT3600 qui pour un prix d’à peine 29.90 € refroidira en silence des configurations non overclockées. Notons également la bonne tenue de l’original Aero 478 de Coolermaster qui grâce à son potentiomètre permettra de satisfaire le plus grand nombre. Le Verax P16Cu souffre d’un prix exorbitant de plus de 80 € que son silence parfait ne peut justifier puisqu’on ne peut guère overclocker avec. Enfin, ne comptez pas épargner de l’argent en optant pour un refroidissement noname à bas prix, vous pourriez y perdre votre processeur, bien plus coûteux…



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 1Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 2-3Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 4-5Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 6-7Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 8-9Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 10-11Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 12-13Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 14-15Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 16-17Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 18-19Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 20-21Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 22-23Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 24-25Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 26-27Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 28-29Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 30-31Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 32-33Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 34-35Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 36-37Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 38-39Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 40-41Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 42-43Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 44-45Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 46-47Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 48-49Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 50-51Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 52-53Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 54-55Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 56-57Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 58-59Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 60-61Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 62-63Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 64-65Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 66-67Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 68-69Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 70-71Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 72-73Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 74-75Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 76-77Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 78-79Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 80-81Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 82-83Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 84-85Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 86-87Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 88-89Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 90-91Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 92-93Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 94-95Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 96-97Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 98-99Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 100-101Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 102-103Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 104-105Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 106-107Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 108-109Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 110-111Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 112-113Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 114-115Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 116-117Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 118-119Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 120-121Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 122-123Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 124-125Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 126-127Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 128-129Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 130-131Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 132-133Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 134-135Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 136-137Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 138-139Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 140