Hardware Magazine n°7 oct/nov 2003
Hardware Magazine n°7 oct/nov 2003
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°7 de oct/nov 2003

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Tech.Age

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 16,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier spécial Divx.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
> dossier <26> Mémoire vive Comment parler de vélocité, de performances sans discuter de la mémoire vive ? Plus que jamais, cette dernière est d’une importance capitale. Bien sur, il y a la capacité. Si 256 Mo représentent le minimum vital sous Windows XP, 512 Mo est la bonne valeur et ce pour un bon moment. Mais parlons également des performances de la mémoire. Et oui, directement liée au processeur par l’intermédiaire du chipset, cette dernière est capable de fonctionner à des vitesses plus ou moins élevées mais également avec des performances pouvant varier à une fréquence donnée. Mémoire DDR La mémoire DDR répond à plusieurs noms. Pour mieux s’y retrouver, voici toutes les variantes ! Nom Nom Fréquence commercial 1 commercial 2 réelle DDR200 PC1600 100 MHz DDR266 PC2100 133 MHz DDR300 PC2500 150 MHz DDR333 PC2700 166 MHz DDR366 PC3000 183 MHz DDR400 PC3200 200 MHz DDR450 PC3600 225 MHz 512 Mo de mémoire DDR333 ou DDR400 représentent le meilleur choix d’aujourd’hui Explications. Pour un fonctionnement idéal, la mémoire doit fonctionner à la fréquence de bus du processeur. Ainsi, pour les Pentium 4 à 533 FSB et les anciens Athlon XP, de la mémoire capable de tourner à seulement 133 MHz est suffisante. Mais depuis, les Athlon XP sont passés à 166 MHz de bus et les Pentium 4 à 200 MHz ! Vous pourrez trouver la mémoire dont vous avez besoin en vous référent au petit encadré récapitulatif cicontre. La majorité des cartes mères modernes permettent de désynchroniser la fréquence de la mémoire de celle du bus processeur. Nous avons vu qu’il était plus intéressant conserver les mêmes fréquences, mais vous pouvez très bien faire fonctionner la mémoire plus rapidement. Cependant, bien que la bande passante augmente, vous ne pourrez pas vraiment l’exploiter. A l’inverse, vous pouvez Hardware magazine octobre/novembre 03 également cadencer la mémoire moins rapidement. C’est bien sur une perte de vitesse assurée, mais c’est le moyen de réutiliser des barrettes de mémoire un peu plus anciennes sans avoir à en racheter immédiatement… ou bien d’aller plus loin que prévu si vous overclockez le processeur et donc la fréquence de bus ! Par exemple, si vous overclockez un Pentium 4 "C" de 200 (800 MHz "quad-pumped") à 250 MHz (1000 MHz…) et que votre mémoire certifiée à 200 MHz n’est pas capable de suivre, vous pourrez la ralentir quelque peu pour quelle s’approche le plus possible des 200 MHz dont elle est capable. Bien sur, si vous en avez les moyens, il vaut mieux investir dans une mémoire de qualité encore supérieure qui pourra restée synchronisée avec la fréquence de votre processeur, sauf pour les CPU en FSB 200. En
Cr. 256M15 0171q PC400 BIC.W•1 P70 kee0C13R 11* effet, la DDR 500 a de mauvaix timings et mieux desynchroniser avec de la DDR 400 qui a un bon timing que rester synchonisé ! A force de parler d’overclocking en permanence, nous en sommes venus à nous occuper des nombreux réglages mémoire disponibles dans le BIOS, les fameux timings. Et là, a fréquence de fonctionnement identique, vous pourrez enregistrer des différences de performance mémoire de plus de 15% selon les paramètres ! Si vous êtes vraiment à la recherche de puissance, vous aurez donc tout intérêt à vous y intéresser. Quelques fabricants proposent désormais de la mémoire hautes performances qui est certifiée pour fonctionner avec les réglages les plus agressifs. Hélas, les prix de cette mémoire s’envolent pour doubler et parfois même tripler par rapport à la mémoire standard. Du coup, faut-il en acheter ? Pas nécessairement. Le plus important est de prendre de la mémoire de marque. En effet, trop de barrettes "no name" sont incompatibles avec les cartes mères, et croyez moi, il n’y a rien de plus désagréable que de parcourir des dizaines de kilomètres et de rentrer en s’apercevant que la nouvelle acquisition ne fonctionne pas sur son PC en ayant simplement voulu économiser cinq ou six euros. En ce qui concerne les performances de la mémoire, tout dépend de la fréquence à laquelle vous souhaitez la faire fonctionner. Si vous avez un• ancien processeur à 133 MHz de bus, n’importe quelle barrette moderne de 200 MHz vous offrira des performances excellentes. En effet, si elles ne sont pas capables de tenir aux timings très serrés à 200 MHz, elles y arrivent sans problème en tournant à 133 MHz. Vous pourriez aussi acheter de la mémoire seulement certifiée à 133 MHz, mais quel intérêt aujourd’hui, le prix étant le même ? L’autre intérêt de la mémoire à 200 MHz est de vous laisser une marge de manœuvre pour l’overclocking. Et oui, en restant synchronisé, vous pourrez monter votre processeur jusqu'à 200 MHz de bus, une belle performance. Si en revanche vous optez pour l’un des nouveaux P4 à 200 MHz de bus d’origine, alors vous aurez intérêt à prendre de la mémoire de très bonne qualité pour overclocker. En effet, les barrettes standards de DDR400 ne vont pas souvent au-delà de 200 MHz alors que des mémoire dites "d’overclockers" comme les modules Corsair peuvent aller bien au-delà sans trop baisser les timings. Comme vous le voyez, le choix n’est pas forcément le même pour tout le monde, et c’est pourquoi il est intéressant d’en discuter. Nous reviendrons un peu plus sur la mémoire au cours des pages qui suivent, donnant un maximum de détail sur l’overclocking. Vous pouvez déjà vous rendre compte de la difficulté à conseiller tel ou tel processeur. Avant de nous prononcer plus précisément, nous allons procéder à une batterie de tests divers et variés pour essayer de mettre en évidence tout ce que nous venons de dire. Hardware magazine octobre/novembre 03 <27>



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 1Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 2-3Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 4-5Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 6-7Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 8-9Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 10-11Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 12-13Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 14-15Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 16-17Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 18-19Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 20-21Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 22-23Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 24-25Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 26-27Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 28-29Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 30-31Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 32-33Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 34-35Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 36-37Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 38-39Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 40-41Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 42-43Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 44-45Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 46-47Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 48-49Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 50-51Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 52-53Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 54-55Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 56-57Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 58-59Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 60-61Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 62-63Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 64-65Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 66-67Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 68-69Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 70-71Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 72-73Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 74-75Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 76-77Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 78-79Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 80-81Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 82-83Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 84-85Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 86-87Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 88-89Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 90-91Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 92-93Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 94-95Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 96-97Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 98-99Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 100-101Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 102-103Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 104-105Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 106-107Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 108-109Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 110-111Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 112-113Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 114-115Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 116-117Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 118-119Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 120-121Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 122-123Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 124-125Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 126-127Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 128-129Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 130-131Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 132-133Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 134-135Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 136-137Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 138-139Hardware Magazine numéro 7 oct/nov 2003 Page 140