GuyaMag n°87 novembre 2019
GuyaMag n°87 novembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°87 de novembre 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : EPAG

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : la production locale au coeur de l'économie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Angélique Prevoteau, Caraïbes Gouttières Le logo assure un process qui permet de mettre en avant des entreprises, des entrepreneurs et leur savoir-faire, et le plus important, la qualité des produits. Angélique Prevoteau Caraïbes Gouttières Paroles de producteurs locaux ASSOCIATION Produit en Guyane Le premier comité a attribué le label « Produit En Guyane » à huit entreprises. Parmi elles, la Brasserie Guyanaise, Caraïbes Gouttières et LRS. Entretiens avec leurs dirigeants, trois entrepreneurs fiers de représenter la production locale. Pourquoi avoir candidaté à l’association « Produit En Guyane » ? Frédéric Farrugia  : Nous voulions Propos recueillis par Aurore Portelli valoriser notre production locale, mais nous voulions aussi que les consommateurs guyanais puissent distinguer notre bière de celles qui sont importées. En plus de représenter la production locale, le label atteste que notre production respecte un certain nombre de 30/Novembre 2019 www.ewag.fr/Guyamag/@ewagmedia
critères qualité. Pour la Brasserie Guyanaise, comme pour les autres producteurs, il y a un fort enjeu. Nous espérons donc, à travers le label et l’association, une meilleure visibilité. Cela passe par des actions communes et spécifiques sur les produits guyanais, comme des mises en valeur dans les rayons de supermarchés et commerces de proximité, mais également par des campagnes de communication. Yves Simoneau  : Je crois beaucoup en l’appellation « Produit En Guyane » et en la production endogène. Le but c’est d’apporter une certaine visibilité à nos produits et sensibiliser les clients au caractère local de notre production. Angélique Prévoteau  : L’association est un formidable levier de valorisation de nos produits qui sont fabriqués localement. Le logo assure un process qui permet de mettre en avant des entreprises, des entrepreneurs et leur savoir-faire, et le plus important, la qualité des produits. Comment encourager d’autres entreprises à adhérer à l’association ? Frédéric Farrugia  : À mon sens, l’apposition du logo « Produit En Guyane » doit permettre de faire reconnaître le produit comme un produit de qualité et qui apporte de la valeur ajoutée au territoire. Toutes les entreprises qui développent des produits, et ce quels que soient les domaines, ne peuvent qu’être encouragées dans ce sens. Pour des petites structures, c’est l’opportunité de bénéficier de possibilités de communication collectives auxquelles elles n’auraient pas forcément eu accès en restant isolées. Yves Simoneau  : La valorisation des produits des adhérents passe inévitablement par une valorisation du label, à travers les réseaux sociaux mais aussi les supports de communication classiques. Angélique Prévoteau  : Nous devons mener une démarche d’aide auprès des producteurs, les encourager à avoir cette approche de qualité afin d’entraîner l’ensemble de la Frédéric Farrugia, Brasserie Guyanaise production guyanaise vers le haut. Selon vous, qu’est ce qui différencie ce logo du précédent, à savoir, « Produit de Guyane » ? Frédéric Farrugia  : C’est l’implication des producteurs, contrairement au précédant qui était géré par une entité externe. Tous les détenteurs du logo vont devoir, à terme, s’impliquer à travers des actions collectives. Par conséquent, les entreprises devraient pouvoir fournir une force vive, variée, et mouvante. C’est une vraie action collective qui part des entreprises. Yves Simoneau  : Le label est impulsé par une structure juridique DOSSIER PRODUIRE LocaL associative qui regroupe des chefs d’entreprise volontaires et prêts à donner de leur disponibilité. L’existence de collèges représentatifs de métiers permet d’apporter une vraie dynamique. Angélique Prévoteau  : C’est un label porté par les producteurs locaux, des personnes de terrain qui vont s’approprier leur logo et le promouvoir. Au-delà de la simple apposition du logo, il y a un vrai enjeu pour les producteurs et une vraie dynamique de mise en réseau et de démarche qualité pour toute la production locale. contact@produitenguyane.gf www.produitenguyane.gf Facebook  : Produit En Guyane www.ewag.fr/Guyamag/@ewagmedia Novembre 2019/31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :