GuyaMag n°78 décembre 2018
GuyaMag n°78 décembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°78 de décembre 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : EPAG

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : au coeur du développement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Pourquoi un nouveau câble ? Afin d’accompagner la forte croissance des usages numériques et l’explosion des données d’une part, et d’améliorer la qualité du réseau d’autre part, Orange déploie sur ses fonds propres un nouveau câble sous-marin en fibre Relier LES territoires Orange Avec le câble en fibre optique Kanawa, Orange améliore la connectivité en Guyane. optique, qui relie la Martinique et la Guyane  : le câble Kanawa. Mise en service en janvier 2019 Le 27 octobre dernier, sur la plage de la cocoteraie, à Kourou, Orange a procédé au raccordement terrestre de Kanawa. Ce nouveau câble, dont la mise en service est prévue début 2019, permettra d’anticiper la croissance du trafic et diversifier les points de connexion afin d’assurer la qualité de service entre la Guyane, la Martinique mais aussi la Guadeloupe. 14/décembre 2018 www.ewag.fr/Guyamag/@ewagmedia
Renforcer les connexions avec les Etats-Unis Cette liaison sous-marine en fibre optique s’interconnectera également avec le câble existant ECFS, offrant un lien direct entre la Guyane et le continent américain. Une connexion supplémentaire qui permettra notamment de sécuriser davantage le trafic de la Guyane, dont 80% est à destination des Etats-Unis. Le câble sera ouvert à tous les opérateurs présents dans la zone par l’accès à des offres de capacité diversifiée. 80% du trafic est à destination des Etats-Unis. Un projet intégré Représentant un investissement d’environ 35 millions d’euros de la part d’Orange, le câble Kanawa est projet d’envergure pour lequel l’opérateur s’est engagé à respecter un ensemble de règles qui permettent de maîtriser les conséquences que ses activités peuvent avoir sur l’économie, la société, les personnes et l’environnement. Plus particulièrement, concernant le volet environnemental, le planning des ingénieurs du projet Kanawa a notamment pris en considération la période de ponte des tortues en Guyane. à la une événement Kanawa  : un nom amérindien Pour trouver le nom du câble, un concours de « naming » a été lancé en interne auprès de tous les salariés du groupe Orange en 2017. Plus de 1700 propositions ont été recueillies et c’est Kanawa qui a été choisi. Kanawa signifie « grande pirogue » en kali’na ou caribe, la langue des amérindiens Kalina qui auraient peuplé les Antilles au départ de l’Amérique du sud. Cette embarcation traditionnelle amérindienne a été un moyen d’échange entre les îles. Le câble Kanawa prolonge cette histoire en consolidant aujourd’hui les échanges de communication du territoire avec les îles voisines et les États-Unis. www.ewag.fr/Guyamag/@ewagmedia décembre 2018/15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :