Grizette n°6 fév/mar 2014
Grizette n°6 fév/mar 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de fév/mar 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Agence Wip

  • Format : (165 x 225) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 18,9 Mo

  • Dans ce numéro : mode... le feu sur la glace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
SOCIéTé La création très prochaine d’une Maison de l’Egalité à Montpellier en est la parfaite illustration. » Mais il reste beaucoup à faire. « Nos actions bénéficieraient d’une plus grande harmonisation entre les différentes politiques publiques : il faudrait davantage de passerelles entre les mises en œuvre financées par la Région, le Département, la Ville… Et parce que l’argent public est de plus en plus rare, il doit plus que jamais être utilisé de manière éthique, sans oublier les femmes. » Pour cette responsable d’association, la ville doit également renforcer l’accompagnement social et économique des femmes dans les quartiers prioritaires en mettant en œuvre une réelle politique de l’intégration pour les femmes immigrées ou issues de l’immigration. « Il faut également insister sur tout ce qui permettra aux femmes de travailler plus sereinement. L’équipe d’Hélène Mandroux a beaucoup œuvré pour l’accueil des jeunes enfants, continuons dans cette voie. Imaginons des crèches aux horaires élargis, voire de nuit, pour les mamans mais aussi les papas solo. » Nos intervenantes Fatima Bellaredj est la présidente du Planning Familial 34. Prendre en compte toutes les sexualités, défendre le droit à la contraception, à l’avortement et à l’éducation à la sexualité, en se fondant sur l’égalité entre les hommes et les femmes, la mixité et la laïcité… L’action de ce mouvement militant, créé en 1956, est plus que jamais d’actualité. www.leplanning34.org Patricia Carette est la directrice de via voltaire. Cette clinique du lien social, conjugal et familial propose depuis 1995 des réponses en termes de soutien psychologique et d’actions d’insertion socioprofessionnelle aux personnes en situation de fragilité psycho-sociale et bénéficiaires des minima-sociaux. www.fnacav.fr/region/viavoltaire.pdf 18 GRIZETTE magazine #06 Des programmes pédagogiques abordant l’égalité filles-garçons Fatima Bellaredj attend elle aussi des actions plus fortes à destination des femmes. « Il existe déjà une délégation, mais on peut aller encore plus loin. Il ne s’agit pas uniquement de marquer le coup le 8 mars. Nous avons besoin d’une réelle politique féministe qui se traduise dans les faits. Pourquoi, par exemple, ne pas imaginer dans les écoles maternelles et primaires, qui dépendent de la mairie, des programmes pédagogiques abordant l’égalité filles-garçons ? Ou encore des actions tout au long de l’année dans les différentes Maisons pour Tous de la commune ? » LL
L’avis des électrices Marine, hôtesse d’accueil, 23 ans « C’est important pour moi de pouvoir choisir la personne que j’estime la plus apte à gérer l’endroit où je vis, à y apporter un confort pratique (mise à disposition de pistes cyclables, construction de logements...) ou visuel (développement artistique et culturel). Les gens parlent facilement de leurs opinions politiques mais c’est dommage qu’ils n’aillent pas jusqu’au bout et ne se déplacent pas pour voter. L’avis de tout le monde compte. Si tous les citoyens exerçaient ce droit, qui est aussi un devoir civique, les choses évolueraient sûrement différemment ! » Céline, médecin, 39 ans « J’ai toujours voté mais je me sens encore plus concernée depuis la montée de l’extrémisme dans les derniers scrutins. Je me sens aussi plus impliquée dans la politique locale qu’à 18 ans : pour moi, l’élection la plus importante était alors pour la présidence de la République. Depuis que je travaille et que je suis maman, j’ai aussi plus de préoccupations environnementales et sociales. Je me sens évidemment très concernée par les solutions de garde des enfants et la disponibilité de places en crèche, la qualité de circulation cycliste et automobile, l’état du centre-ville, la civilité… Mais j’espère que ce n’est pas un apanage féminin ! » Anne-Sophie, 47 ans, journaliste « Avec ces municipales, je vais aborder ma… 30 ème année d’électrice ! Je n’ai jamais manqué un scrutin. C’est important. Non loin d’ici, des gens se battent et meurent encore aujourd’hui pour ce droit. En France, les femmes ne votent que depuis 1945. C’est un droit doublé d’un devoir de responsabilité, même quand le choix est difficile. Au niveau local, il s’agit du « vivre ensemble » au quotidien. J’attends une vision pragmatique, des actions plutôt que de la communication. Je voudrais aussi une approche « slow city ». » 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :