Gotha Magazine n°6 jun/jui 2011
Gotha Magazine n°6 jun/jui 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°6 de jun/jui 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 24,7 Mo

  • Dans ce numéro : Kate Middleton, à peine mariée et maintenant un enfant.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
62 DOSSIER À LA UNE DOSSIER BRIGITTE BARDOT GOTHA magazine Une grande fille (pas) toute simple. Deux autres films la mettront au firmament : « Le Mépris » de Jean-Luc Godard qui remporte les meilleures critiques la consacrant définitivement en tant qu’actrice au delà du sex-symbol, et « Viva Maria » qui reçoit un énorme succès public. Elle fait aussi quelques choix hasardeux, du moins d’un point de vue purement professionnel en refusant de tourner avec SteveMcQueen dans L’affaire Thomas Crown où Faye Dunaway va la remplacer. Dans un autre registre, elle refuse également de faire la James Bond Girl. « Boulevard du Rhum » et « les Pétroleuses » viennent se rajouter à sa filmographie la plus connue, mais c’est avec « Colinot trousse-Chemise » que sa carrière va prendre fin. QUATRE MARIAGES ET DES AMOURS Tout comme avec Marilyn, on peut dire que les hommes qui ont côtoyé B.B. sont souvent tombés amoureux d’elle. Victimes de son charme, de sa beauté, de son succès. Son premier amour, Vadim, se déroule sous des auspices on ne peut plus classiques. Brigitte est très jeune, elle commence juste à se lancer, toutes les conditions sont réunies pour le coup de foudre. Qui mènera à son mariage en décembre 1952, à 18 ans à peine. Ce premier homme amateur de très belles femmes est fondamental par l’influence qu’il aura sur sa carrière et par l’assurance qu’il va lui apporter. La chrysalide se fait papillon, ce qui est bien logique à cet âge de transition. C’est aussi indirectement par son intermédiaire que le divorce sera prononcé en 1957, car elle a rencontré Jean- Louis Trintignant pendant le tournage à Saint-Tropez et tombe amoureuse de lui. Amours intenses et fugitives, B.B. devient star et enchaîne les tournages, souvent avec un stress énorme. L’acteur quitte sa femme Stéphane Audran mais leur liaison ne dure pas. Gilbert Bécaud passe dans sa vie fugitivement. En 1959, c’est à l’occasion du tournage de « Babette s’en va-t-en guerre » qu’elle rencontre Jacques Charrier et se retrouve enceinte sans que cela ne soit programmé dans sa vie. Elle a 25 ans et vit un véritable tourbillon. Pour finir, elle se ma-
Innocence et beauté fatale. rie en juin et le petit Nicolas naît le 11 janvier 1960 au domicile parisien. Le moins que l’on puisse dire est qu’elle n’est pas une mère heureuse. Non seulement, elle n’avait pas désiré d’enfant, mais loin de finalement se faire à la situation et de devenir une mère comblée, rien ne se passe comme prévu. Elle n’aime pas être enceinte, et de façon logique, l’accouchement est mal vécu. Le lien entre la mère et l’enfant ne se créera finalement pas en dépit de tentatives tardives… Des tubes pour une reine Serge Gainsbourg écrit pour elle et tombe sous son charme. Elle sera l’interprète de « La Madrague », « sous le Soleil », « Harley Davidson » et évidemment « Je t’aime… moi non plus » qui ne sera pas diffusé pendant des années, jusqu’en 1986. On se souvient aussi de son duo avec Sacha Distel « Le soleil de ma vie », ainsi qu’avec ses partenaires de cinéma tels que Jeanne Moreau, Guy Marchand ou Annie Girardot. Après Gainsbourg, c’est Jean-Marie Rivière qui écrit pour elle entre autres. Son dernier 45 tours est très symbolique « Toutes les bêtes sont à aimer », en 1982. B.B. et son fils Nicolas. Pendant le tournage de « La Vérité » qui suit la naissance, elle a une liaison avec Sami Frey qui finit par devenir publique. Les paparazzis ne cessent de la poursuivre, son secrétaire particulier la trahit et monnaie des révélations avec la presse, DOSSIER À LA UNE DOSSIER BRIGITTE BARDOT B.B. se trouve dans un état dépressif tel que sa mère décide de l’obliger à faire une pause en l’envoyant sur la Côte d’Azur. Sami Frey reste auprès d’elle jusqu’en qu’en 1963, où la rupture se consomme. Elle a une aventure avec un photographe GOTHA magazine 63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 1Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 2-3Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 4-5Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 6-7Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 8-9Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 10-11Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 12-13Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 14-15Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 16-17Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 18-19Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 20-21Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 22-23Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 24-25Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 26-27Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 28-29Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 30-31Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 32-33Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 34-35Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 36-37Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 38-39Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 40-41Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 42-43Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 44-45Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 46-47Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 48-49Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 50-51Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 52-53Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 54-55Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 56-57Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 58-59Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 60-61Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 62-63Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 64-65Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 66-67Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 68