Gotha Magazine n°6 jun/jui 2011
Gotha Magazine n°6 jun/jui 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°6 de jun/jui 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 24,7 Mo

  • Dans ce numéro : Kate Middleton, à peine mariée et maintenant un enfant.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
44 STARS GOTHA magazine 30 30 Il deux ou trois ans, « Il y a deux ou trois ans, je me suis demandé je me suis demandé : « Mais j’ai quel âge, « Mais j’ai quel âge, déjà ? « J’ai dû refaire déjà ? « J’ai dû refaire le calcul. le calcul. » Nathalie Baye Nathalie Baye Se voir à l’écran, Se se voir voir à vieillir l’écran, se comme voir vieillir à travers comme une loupe, à travers se une voir loupe, jeune, se dans voir les images jeune, dans prises les dans images le passé, prises quoi dans de plus le passé, terrifiant quoi pour des femmes de dont plus terrifiant la beauté, pour l’expression des femmes faciale dont sont la le beauté, métier. l’expression « Vieillir est faciale encore sont plus le dur métier. « pour Vieillir les est actrices encore car plus tout, dur photos, pour films, les leur actrices rappelle car l’époque tout, photos, de films, leur splendeur. leur rappelle Il m’arrive l’époque de de leur regarder splendeur. des clichés Il m’arrive de moi de très regarder jeune. J’ai des l’impression clichés de moi qu’il très s’agit jeune. de quelqu’un J’ai l’impression d’autre. C’est qu’il passé, s’agit de voilà. quelqu’un » confiait d’autre. Carole C’est Bouquet passé, voilà. en 2007 » confiait : « Est Carole ce que Bouquet j’ai peur en du 2007 temps : « qui Est passe ce que ? Non. j’ai peur Est ce du que temps ça m’enchante qui passe ? Non. plus Est ce ! que J’ai déjà ça m’enchante connu le privilège ? Non plus de ! J’ai plaire. déjà Il connu faut accepter le privilège que de les plaire. choses Il aient faut un accepter temps. que » On les choses les dit fascinées aient un temps. par leur » On image, les incapable dit fascinées de vieillir, par leur prêtes image, à tout incapable pour ne pas de voir vieillir, apparaître prêtes à les tout pour signes ne de pas l’âge voir qui apparaître risqueraient les de signes sonner de le l’âge glas qui de leurs risqueraient carrières. de sonner Adeptes le de glas la de chirurgie leurs carrières. esthétique, Adeptes plus ou moins de la chirurgie discrète. esthétique, Mais ce plus qui est ou vrai moins outre–Atlantique discrète. Mais ce ne qui s’applique est vrai pas outre–Atlantique forcément à nos ne s’applique actrices françaises. pas forcément Cocorico, à nos il actrices semblerait françaises. que la mode Cocorico, soit à il semblerait l’acceptation que de la soi. mode Quand soit à les l’acceptation actrices made de in soi. Hollywood Quand les actrices vont jusqu’à made se in transformer Hollywood vont totalement, jusqu’à se de transformer Mélanie Griffith, totalement, qui à force de de vouloir Mélanie rester Griffith, jeune qui pour à force séduire de son vouloir compagnon rester jeune pour Antonio séduire Banderas, son compagnon s’en trouve Antonio aujourd’hui Banderas, défigurée s’en et trouve ne trouve aujourd’hui plus de réalisateur défigurée disposé et ne à trouve la plus faire de tourner, réalisateur à Meg disposé Ryan, à dont la faire les efforts tourner, pour à Meg rester Ryan, jeune dont ont les fini efforts par causer pour l’effet rester inverse, jeune ont fini les Françaises, par causer l’effet elles, inverse, semblent les mieux Françaises, s’accepter, elles, et semblent privilégier le mieux naturel s’accepter, et la spontanéité et privilégier de leur le naturel jeu. Monica et la spontanéité Bellucci et Nathalie de leur jeu. Baye Monica ont ainsi Bellucci récemment et Nathalie créé Baye l’événement ont ainsi en récemment se confiant créé au l’événement magazine Marie-Claire en se confiant au au sujet du magazine temps qui Marie-Claire passe et de leur au sujet jeunesse du temps lointaine. qui passe « Je vis et la de fin leur de jeunesse la beauté lointaine. pure. Je ne « Je suis vis pas la fin triste de de la beauté la voir pure. partir. Je Je ne suis suis assez pas triste en paix. de la Je voir n’ai partir. plus envie Je suis d’avoir assez 20 en ou paix. 30 ans. Je n’ai plus La vérité, envie c’est d’avoir que 20 les ou plus 30 ans. belles La choses vérité, de c’est ma que vie sont les plus arrivées belles à choses 40 ans. de La ma maladie vie sont me arrivées fait peur. à 40 ans. La maladie me fait peur. Mais la vieillesse en soi, le temps Mais qui passe, la vieillesse ne m’effraient en soi, le pas. temps Je qui ne suis passe, pas ne obsédée m’effraient par pas. les rides. Je ne Pour suis le pas moment obsédée ». Certes, par les Monica rides. Pour Bellucci le moment est une belle ». Certes, femme. Monica Une Bellucci très belle est femme, une belle qui femme. vieillit avec Une très grâce, belle et qui, femme, à 46 qui ans, vieillit profite avec de sa grâce, vie de et jeune qui, maman. à 46 ans, Un profite seconde sa vie jeunesse de jeune qui maman. doit l’aider Un à seconde vivre jeunesse cette transition qui doit délicate l’aider à avec vivre le cette recul transition nécessaire. délicate Quant avec à Nathalie le recul Baye, nécessaire. elle affronte Quant elle aussi à Nathalie plutôt Baye, sereinement elle affronte les signes elle aussi du temps plutôt sereinement qui passe. À les 62 signes ans, l’actrice du temps et qui ex-compagne passe. À 62 de ans, Johnny l’actrice Hallyday et ex-compagne assume pleinement de Johnny son âge Hallyday : assume « Ce que pleinement je peux vous son dire, âge : c’est « que Ce je que suis je assez peux vous en harmonie dire, c’est que avec je mon suis mental, assez en mon harmonie âge et avec mon mon physique. mental, » Un mon âge âge dont et mon elle a physique. même, parfois, » Un âge du dont mal elle à se a rappeler même, parfois, : « Il y a du deux mal ou à trois se rappeler ans, je me : « Il suis y a demandé deux ou : trois « Mais ans, j’ai je quel me âge, suis déjà demandé ? « J’ai : dû « Mais refaire j’ai le quel calcul. âge, » Une déjà preuve ? « J’ai dû refaire de plus le qui calcul. souligne » Une le preuve fait que de l’âge plus est qui pour souligne elle loin le d’être fait que une l’âge obsession. est pour Sereine, elle loin vieillir d’être ne une obsession. lui fait pas Sereine, peur : « vieillir On perd ne du lui temps fait pas - il en peur reste : « moins On perd devant du -, temps mais on - il en s’encombre reste moins moins devant de -, mais choses on dérisoires, s’encombre on moins élimine de les choses personnes dérisoires, pas nécessaires. on élimine J’ai les personnes l’impression pas de nécessaires. plus de légèreté J’ai l’impression et, en même de temps, plus de de légèreté plus et, de en profondeur. même temps, On est de plus un peu de moins profondeur. couillon On ! » Un est regret, un peu moins néanmoins couillon ? Celui ! » Un de regret, ne pas avoir néanmoins profité de sa ? Celui beauté de jusqu’à ne pas tard, avoir profité allant même de sa beauté jusqu’à jusqu’à avouer tard, ne pas allant s’être aimée même jusqu’à tard avouer : « ne Je ne pas s’être me suis aimée jamais jusqu’à aimée. tard Il : « n’y Je a ne pas me très suis longtemps, jamais aimée. je me Il suis n’y regardée a pas très dans longtemps, Sauve qui je peut me (la suis vie) regardée de dans Jean-Luc Sauve Godard. qui peut Je (la n’avais vie) de pas Jean-Luc le droit au Godard. maquillage Je n’avais - Godard pas le envoyait droit au vérifier maquillage que je - Godard n’avais envoyait pas une goutte vérifier de que mascara je n’avais -, et je pas me une suis goutte dit : « Mais de mascara qu’est-ce -, que et je me j’étais suis jolie dit ! » : « Mais Je ne le qu’est-ce savais pas. que j’étais C’est dingue, jolie ! » Je hein ne le ? Et savais pourtant, pas. C’est j’ai eu dingue, des amoureux. hein ? Et J’étais pourtant, jolie. j’ai Ça eu aurait des amoureux. été bien que J’étais je le sache. jolie. Ça J’en aurait aurais été profité. bien que Je crois je le que sache. c’est J’en ainsi aurais pour profité. beaucoup Je crois de femmes. que c’est » ainsi Car oui, pour s’il beaucoup est une chose de femmes. que » Car l’âge oui, apporte, s’il est c’est une la chose sagesse. que l’âge L’indulgence, apporte, c’est aussi. la Mais sagesse. aussi la L’indulgence, volonté d’assumer aussi. les Mais signes aussi de la volonté l’âge pour d’assumer prétendre les à signes d’autres de l’âge rôles, pour et gagner prétendre crédibilité. à d’autres rôles, À l’instar et gagner de Nicole en crédibilité. Kidman qui À l’instar de Nicole Kidman qui
déclarait fin janvier arrêter le Botox, après des années de déni qui faisaient d’elle la risée d’Hollywood. Et a ainsi vu sa crédibilité remonter en flèche, et ses aptitudes à incarner des rôles forts, comme dans Rabbit Hole, son dernier film dans lequel elle incarne une mère qui doit affronter la mort de son enfant, revenir. Une prestation qu’elle était incapable de fournir du temps de sa dépendance à la toxine botulique, lorsqu’elle avait le front aussi « large et lisse qu’un écran plat », telle que l’avait décrite Sharon Osbourne en 2008. Un avis que partage bien Juliette Binoche : « Lorsque vous regardez les femmes qui ont fait appel au Botox, vous voyez la peur sur leurs visages. Lorsque vous regardez les autoportraits de Rembrandt, vous voyez un vieil homme, avec l’histoire de sa vie sur le visage. Pouvez-vous imaginer Rembrandt avec un lifting ? Non. » Un avis que Jeanne Moreau, qui avait elle aussi eu recours à la chirurgie esthétique « par politesse à l’égard des autres » partage maintenant : « Les actrices n’ont pas le droit de vieillir ? On fait ce qu’on veut. Une femme n’est plus désirable quand elle est ménopausée ? Ce sont des conventions. Souvent, la peur de vieillir abîme plus que l’âge. Moi, je me suis toujours fichue du qu’en-dira-t-on. » Catherine Deneuve, beauté froide mais intemporelle, ne s’exprime pas sur le sujet. Mais préfère l’autodérision en s’affichant dans la série américaine Nip/Tuck, dont les héros sont deux chirurgiens esthétique de l’extrême. Et continue de tourner, l’aura en bandoulière. Quant à Christine Scott- Thomas, si elle préfère laisser faire le temps, c’est avec beaucoup d’humour qu’elle dépeint la fatalité : « Un costume froissé est toujours mieux qu’un costume mal coupé ! » L’idée commence ainsi à faire son chemin. Comme à Hollywood, où même après des années de quête de jeunesse éternelle, ratée, à l’instar de Nicole Kidman, les actrices commencent à revenir à la raison. Avec une certaine hypocrisie, pour certaines : Sharon Stone, Demi-Moore ou Michelle Pfeiffer n’avouent STARS aucune concession à la chirurgie mais affichent, à presque cinquante ans, un teint lisse et insolent comme celui d’une jeune première. D’autres assument, à leur manière, en postant leur rides en gros plan sans aucune retouche, sur leurs profils Facebook, comme Teri Hatcher, la jolie Susan de Desperate Housewifes dont le public à vu le coin des yeux se plisser au fil des saisons. Il n’est pas ici question de savoir qui a tort ou a raison. Ni même de féliciter le courage de ces femmes ordinaires qui acceptent finalement l’idée de vieillir. Mais de souligner le fait qu’il existe, de plus en plus d’actrices prêtes, après un demisiècle de règne du lifting-roi, à mettre leur égo de côté pour servir le septième art, résignées à se ressembler plutôt que toutes se ressembler. GOTHA magazine 31 30 « Il y a je me s « Mais j déjà ? « le calcu Nathalie B 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 1Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 2-3Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 4-5Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 6-7Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 8-9Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 10-11Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 12-13Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 14-15Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 16-17Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 18-19Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 20-21Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 22-23Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 24-25Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 26-27Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 28-29Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 30-31Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 32-33Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 34-35Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 36-37Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 38-39Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 40-41Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 42-43Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 44-45Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 46-47Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 48-49Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 50-51Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 52-53Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 54-55Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 56-57Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 58-59Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 60-61Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 62-63Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 64-65Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 66-67Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 68