Gotha Magazine n°6 jun/jui 2011
Gotha Magazine n°6 jun/jui 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°6 de jun/jui 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 24,7 Mo

  • Dans ce numéro : Kate Middleton, à peine mariée et maintenant un enfant.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 ACTU CINÉMA ZSA ZSA GABOR Son combat pour la vie ! AMPUTÉE DE LA JAMBE DROITE LE MOIS DERNIER, LA CÉLÈBRE ACTRICE LUTTE DEPUIS POUR RETROUVER LA FORME. UN VÉRITABLE CHEMIN DE CROIX JALONNÉ DE RECHUTES ET DE LUEURS D’ESPOIR. MALGRÉ TOUT, UNE BONNE ÉTOILE PLANE AU DESSUS DE LA TÊTE DE ZSA ZSA GABOR QUI A PU RENTRER CHEZ ELLE POUR FÊTER, AVEC SES PROCHES, SES 94 ANS. Trahie par sa santé, la star hollywoodienne lutte depuis juillet dernier pour sa survie. Elle avait alors subi une intervention chirurgicale visant à lui remplacer une prothèse à la hanche après une chute. Malheureusement, cette hospitalisation s’avéra être la première d’une longue série. Des gonflements importants des jambes et l’apparition de caillots sanguins à plusieurs endroits dans l’organisme avait alors conduit à l’amputation partielle de sa jambe droite. Mais alors que la blonde platine semblait s’être remise de son opération, cette dernière, victime d’un malaise a été de nouveau hospitalisée pour un épanchement pleural accompagné d’une forte fièvre. Et un malheur n’arrivant jamais seul, il semblerait que Gabor ait également été victime d’une attaque cérébrale lors de l’intervention. Son mari, le prince Frédéric Von Anhalt, était alors resté à son chevet à l’hôpital Ronald Reagan de l’université de Los Angeles, où les médecins des urgences tentent de stabiliser son état, afin de la soutenir. D’origine hongroise, Zsa Zsa Gabor a été un sex-symbol hollywoodien des années 50 et 60. Elle a joué au cinéma dans des classiques comme Moulin Rouge de John Huston en 1952 ou La Soif du mal d’Orson Welles en 1958, mais elle est aussi connue pour son train de vie glamour ou ses neuf divorces dont deux avec le même homme. Une vie bling-bling que des petits plaisantins ont jugé bon de singer en lui envoyant un cercueil aux ornements en or 24 carats. Un présent de luxe, mais de très mauvais goût étant donnée la santé de Zsa Zsa ! Le cercueil était accompagné d’une lettre, qui disait : « Nous estimions que Zsa Zsa voudrait être à jamais comme elle a toujours été dans la vie : belle, élégante, sans concession et totalement originale. » Interrogé par TMZ, le neuvième époux de l’ancienne reine de beauté hollywoodienne avait alors lancé, agacé : « Je vais prendre le cercueil et le faire fondre pour obtenir une belle bague. Il y a tout de même des gens complètement cinglés ! » Finalement, ce cadeau aura peut-être réussi à redonner un peu de force à l’actrice qui, contre toute attente est rentrée chez elle pour fêter son anniversaire. Son mari lui a préparé pour l’occasion un gâteau « avec son nom dessus », a confié son porte-parole John Blanchette. Quelques amis étaient présents pour l’intime réception, à laquelle elle ne croyait plus. Le corps de Zsa Zsa Gabor, bien qu’en très mauvais état, tient le choc. Une force de caractère mais aussi de la nature ! GOTHA magazine
Malgré une carrière menée de main de maître, aujourd’hui, ce sont davantage ses frasques et son goût pour la débauche qui intéressent ses électeurs visiblement agacés par ce qu’ils lisent dans les journaux. Ainsi, selon un récent sondage, un Italien sur deux souhaiterait dès à présent la démission de leur Président. La faute à Ruby, la fille de trop, une prostituée, mineure au moment où Silvio Berlusconi lui aurait fait des avances. Car avec cette énième révélation, c’est le mode de vie à la Cavaliere qui est pointé du doigt. Un univers de paillettes, de mensonges, de nuits folles, dépeint comme tel par les médias. Crinière gominée, SILVIO BERLUSCONI PRÉSIDENT DU CONSEIL DEPUIS HUIT ANS, IL CAVALIERE, COMME LE SURNOMMENT LES JOURNALISTES, EST PLUS QUE JAMAIS DANS LA TOURMENTE. SON IMAGE DE BON PÈRE DE FAMILLE, CHÈRE AUX ITALIENS, EST DÉSORMAIS ÉGRATIGNÉE. SI BIEN QUE SA CÔTE DE POPULARITÉ EST TOMBÉE EN FLÈCHE. POURTANT, SILVIO BERLUSCONI NE SEMBLE PAS PRÊT À LÂCHER LES RÊNES DU POUVOIR. POLITIQUE botox et sourire carnassier, Silvio Berlusconi a fait sien le chic bling-bling à l’italienne. Un look qui a fait ses preuves, auprès des femmes notamment, qui se pressent à ses pieds en quête de reconnaissance et d’argent. Des filles plus que des femmes d’ailleurs, qui ont tout compris de l’art de séduire le Président du Conseil. Crinière de sirène, poitrine avantageuse, audace vestimentaire, Nicole Minetti, ex-assistante dentaire n’a reculé devant rien pour se faire remarquer et cela lui a été payant. Elle est propulsée conseillère de la région Lombardie par son ange-gardien après lui avoir prodigué des soins... Une ascension vite stoppée par les militants du parti qui préfèrent visiblement les blondes... Idem pour Barbara Matera. Ex-animatrice de télé, candidate à l’élection de Miss Italie en 2000, actrice à ses heures et aujourd’hui heureuse membre du parti populaire européen. Une jolie blonde qui assume largement sa place dans la vie politique italienne. Mais trop, c’est trop, et le peuple italien refuse aujourd’hui d’être gouverné par un homme qui accorde des faveurs comme ces femmes les leurs... Si l’avenir politique du Cavaliere est aujourd’hui très incertain, la relève n’en est pas moins assurée. Sur les pas de son père, Persilvio, semble avoir hérité de son amour pour les femmes puisqu’il s’affiche avec une grande brune aux charmes ravageurs, Silvia Toffanin. Bon sang ne saurait mentir ! Rien ne va plus pour Il Cavaliere ! GOTHA magazine 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 1Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 2-3Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 4-5Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 6-7Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 8-9Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 10-11Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 12-13Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 14-15Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 16-17Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 18-19Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 20-21Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 22-23Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 24-25Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 26-27Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 28-29Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 30-31Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 32-33Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 34-35Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 36-37Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 38-39Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 40-41Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 42-43Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 44-45Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 46-47Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 48-49Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 50-51Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 52-53Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 54-55Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 56-57Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 58-59Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 60-61Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 62-63Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 64-65Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 66-67Gotha Magazine numéro 6 jun/jui 2011 Page 68