Glam Night n°126 avril 2019
Glam Night n°126 avril 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°126 de avril 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : SARL MIEL

  • Format : (105 x 148) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 16,6 Mo

  • Dans ce numéro : Kev Adams, 10 ans...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 INTERVIEW C’EST À MI-CHEMIN ENTRE LES DAFT PUNK, LE FUTUROSCOPE ET JEAN-MICHEL JARRE ? On est dans ces délires-là ! C’est dingue car lorsque j’avais 12 ans j’ai passé plus d’un an à me lever tôt pour me repasser le concert de Jean-Michel Jarre à la Défense au petit déjeuner. J’étais déjà fasciné par la lumière, la mise en image et l’approche technologique de ce divertissement de masse. À PEINE LANCÉ, CE SHOW A DÉJÀ UNE BELLE RÉPUTATION À L’ÉTRANGER… Il y a surtout une bonne équipe, j’ai travaillé avec Frédéric Dorieux qui est le meilleur en lumière à ce jour, les cinq graphistes les plus en vogue du moment et un casting de danseurs qui sont de vrais petits diamants. On y montre toute la palette de danse possible ! Tout cela réuni, tu passes par toutes les émotions et on est ravis de démarrer ce spectacle en France. IL Y A FORCÉMENT UNE IDOLE QUI T’A INSPIRÉ DANS TA CRÉATIVITÉ ? J’en ai plusieurs  : pour moi c’était Fred Aster, Michael Jackson et Jean- Michel Jarre ! QUEL EST LE SPECTACLE QUI TE FAIT VIBRER ? C’est une comédie musicale qui s’appelle « Chorus Live » elle est peu connue en France et développée à partir d'enregistrements sur plusieurs mois de la vie des danseurs qui participaient à des ateliers. Ça me touche énormément car je suis autant passionné par la création et le développement que son résultat. En terme d’événement, je ne sais pas complètement l’expliquer, mais les spectacles d’ouverture de J.O. me font fondre comme une madeleine ! J’aime voir ces milliers de personnes fiers de leurs pays respectifs et en même temps réunis tous ensemble. EN 2019 PEUT-ON ENCORE CRÉER UN NOUVEAU STYLE DE DANSE ? Oui absolument ! Ce qui est intéressant c’est que la danse « sociale » est une représentation de la société dans laquelle elle vie. Il y a eu le rock, le twist, le Disco… Naturellement la société évolue et va constamment y apporter des choses, tous les 15 à 20 ans naissent des styles de danses complètement différents. Interview réalisée par Glam’Night



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :