Glam Night n°124 février 2019
Glam Night n°124 février 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°124 de février 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : SARL MIEL

  • Format : (105 x 148) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : idées de Saint Valentin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
INTERVIEW 24 NICKY LARSON ET LE PARFUM DE CUPIDON Projeté en séance spéciale lors du Festival de l’Alpe d’Huez, découvrez la nouvelle réalisation de Philippe Lacheau et sa bande  : l’adaptation au cinéma de Nicky Larson, dessin animé mythique des années 90. Le meilleur des gardes du corps, un détective privé hors-pair est appelé pour une mission à hauts risques  : récupérer le parfum de Cupidon, un parfum qui rendrait irrésistible celui qui l’utilise…
" Sur scène je m’adresse au public, puis il y a mes personnages… je ne m’interdit rien ! " PHILIPPE COMMENT EST NÉE L’IDÉE D’ADAPTER NICKY LARSON AU CINÉMA ? Philippe Lacheau  : C’était donc un rêve de gosse d’incarner le héros de mon enfance au cinéma. J’appartiens à la génération du club Dorothée et Nicky Larson, qui a débarqué à la télévision française dans les années 90, était un de mes dessins animés préférés car c’était une vraie comédie. Il y avait aussi de l’action, des enquêtes policières, des histoires d’amour, mais c’était surtout très drôle. Nicky, au-delà de me faire marrer, est le meilleur dans tout ce qu’il entreprend  : c’est à la fois un détective, un garde du corps, un nettoyeur… le James Bond de la comédie en somme. AS-TU PU OBTENIR LES DROITS FACILEMENT ? Philippe  : Ça a été très long. Ayant beaucoup de mal à acquérir les droits, nous avons demandé de l’aide à Stéphane Huard, le directeur général de Sony Pictures Entertainment France qui, grâce aux filiales américaines et japonaises du studio, nous a permis de rencontrer le créateur du manga, Tsukasa Hōjō. Cet auteur japonais a demandé un droit de regard sur le scénario. Après dix-huit mois d’écriture, je suis donc parti à sa rencontre avec mon manuscrit sous le bras et la peur au ventre. Au bout de 48 heures, le verdict est tombé  : il avait adoré ! JULIEN ET TAREK, COMMENT AVEZ-VOUS RÉAGI QUAND PHILIPPE LACHEAU A ÉMIS L’IDÉE DE FAIRE UN FILM SUR NICKY LARSON ? Julien Arruti  : Étant fan, comme lui, je me suis dit que c’était une super idée. On était sur la tournée promotionnelle de BABYSITTING 2 mais tout de suite, Pierre Lacheau, Philippe et moi avons commencé à réfléchir à un scénario et à poser des idées sur le papier. Tous les trois, nous avions les mêmes souvenirs 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :