Glam Night n°121 novembre 2018
Glam Night n°121 novembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°121 de novembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : SARL MIEL

  • Format : (105 x 148) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 13,1 Mo

  • Dans ce numéro : Bigflo et Oli, on a vraiment poussé les limites.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
INTERVIEW Après avoir goûté à la scène avec le groupe « La Femme », Clara Luciani se fait remarquer dès 2017 avec un premier EP, puis son album sorti en début d’année 2018 confirme qu’elle est une auteure et compositrice douée de talents… D’OU VIENT CLARA LUCIANI ? J’ai commencé dans la musique à l’âge de 19 ans, j’ai quitté mon village du sud de la France et une fois arrivée à Paris, j’ai fait mes premiers pas et mes premiers concerts avec le groupe « La Femme » avec qui j’ai pas mal joué pendant 2 ou 3 ans. J’ai ensuite monté un duo et un groupe qui s’appelait « Hologram », nous jouions de la dream pop anglaise, c’était chouette mais ça ne disais pas grand-chose de moi ! Après un gros chagrin d’amour j’ai vraiment ressenti le besoin d’écrire des chansons seule et en Français, c’est là que j’ai commencé mes chansons et plus tard mon album. TE RENDS-TU COMPTE DE L’ENGOUEMENT AUTOUR DE CE PREMIER ALBUM ? Pas vraiment… Je n’ai pas l’impression que ce soit quelque-chose de fulgurant comme ça pourrait l’être lorsque quelqu’un met un premier titre sur youtube et que ça enflamme la toile. Pour moi ça n’a pas fonctionné comme ça  : j’ai dû me battre pour tout ce que j’ai obtenu aujourd’hui, j’ai tout gagné à la 6 Clara Luciani sueur de mon front et rien n’a été facile. Evidemment suis hyper heureuse de ce qu’il se passe mais je n’ai pas l’impression que mon succès a été immédiat. ON RESSENT TON ALBUM COMME TRÈS PERSONNEL… J’ai toujours beaucoup écrit mais auparavant c’était plus dans une démarche de journal intime. Sur les premières chansons je me disais que personne ne les écouterai jamais. Ça m’a pris plus de temps d’admettre que je voulais les chanter sur scène. SUR CERTAINS TITRES TU JOUES SUR DES ASPECTS PLUS BRUT ? Je pense qu’il s’agit d’un autre aspect de ma féminité ! On est dans une époque où les filles ne sont pas là pour être sensibles et jolies, dans notre génération les femmes peuvent se permettre de remonter leurs manches et montrer qu’elles savent faire aussi bien que les garçons. Par contre, au-dela du genre, ce que j’ai voulu montrer c’est que je suis faite d’oppositions. Comme tous les être humains je vais du clair à l’obscur et de l’obscur au clair à longueur de temps. Il y a des jours où je me réveille en étant super héroïne, pleine de courage et de forces et puis des jours où au contraire je me sens très fragile et vulnérable. Je veux montrer ces deux aspects.
TU TOURNES AVEC UN RYTHME SOUTENU AVEC DES CONCERTS DANS TOUTE LA FRANCE, DONT CERTAINS DÉJÀ COMPLETS. EST-CE RASSURANT ? C’est trop chouette ! Pour moi c’est une forme de concrétisation et j’en suis hyper heureuse ! Je ne serai jamais rassurée, mais je crois ne pas avoir envie de l’être, je déteste les gens qui sont trop sûr d’eux et souhaite garder une forme d’insécurité. Surtout dans ce milieu là où un jour on peut être tout en haut et le lendemain en bas. TU TOUCHES ÉGALEMENT À LA PARTIE VISUELLE, EN RÉALISANT TON CLIP DE « LA BAIE » Sur notre tournée j’avais une petite caméra et je filmais la vie de tous les jours. Je crois que quand on vie des belles choses comme ça on n’a pas envie qu’elles s’échappent. En ce moment je tiens un journal où j’écris la vie de tous les jours sur ma tournée, je prends beaucoup de photos et de vidéos mais c’est le même besoin. J’ai envie de garder une trace de ce que je vie car je suis persuadée que finalement ce sont les plus belles années de ma vie et que je serai ravie quand j’aurais 50 ans d’avoir des souvenirs précis que je pourrais consulter. Interview réalisée par Glam’Night Clara Luciani sera en concert le samedi 10 novembre à 21h aux Bains Douches à Lignières 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :