Glam Night n°116 mai 2018
Glam Night n°116 mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°116 de mai 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : SARL MIEL

  • Format : (105 x 148) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 14,3 Mo

  • Dans ce numéro : le cocktail Cuban Mule.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
28 24 A-t-il été facile d’amener le personnage de Dany Versavel au milieu des « vrais gens » car, à la fin de vos caméras cachées télévisées, on vous reconnaissait de plus en plus souvent ? Tout l’enjeu a été justement de beaucoup travailler la métamorphose pour éviter cela. C’est en effet le gros écueil de la caméra cachée  : quand vous êtes reconnu, vous devez jeter la prise à la poubelle et quand vous pensez avoir été reconnu, ça fausse le jeu et ça plombe la scène… C’est comme raconter une blague à quelqu’un en se demandant s’il ne connaît pas déjà la chute ! Le maquillage de Dany était donc essentiel et ça nous prenait de 3 à 4 heures chaque jour. Je peux vous dire que c’est très inconfortable  : j’avais des prothèses dentaires, des décolleurs d’oreilles et des écouteurs, un faux ventre, de fausses cuisses… Tout cela est vraiment contraignant et pas du tout bon pour la peau puisqu’on utilise des solvants qui sont en contact avec les yeux ou la bouche… Et puis autre élément important  : dans les caméras cachées, si je jouais un guichetier de péage refusant d’ouvrir la barrière ou piquant une carte bleue, c’est moi qui menait la situation. Là, j’étais en quelque sorte le client, soumis à la réaction des piégés qui pouvaient ou pas jouer le jeu. Je dirais que 8 fois sur 10 ça a bien fonctionné pour « Mon ket » … Parmi les moments où ça fonctionne justement de manière incroyable, il y a cette scène dans la salle d’attente de l’hôpital avec le dénommé Richard. Vous êtes supposé être en cavale, on voit votre visage aux infos et pour lui, ça n’a aucune importance ! Oui et je me rends compte en discutant avec lui que si Dany, mon personnage est supposé avoir fait 10 ans de prison, Richard lui dans la vraie vie en a fait 30 ! Là j’ai été scotché, piégé en beauté… Les infos annoncent que je me suis évadé le matin même en hélicoptère, on voit un gardien de prison s’exprimer et Richard me dit « lui c’est Sébastien » ! C’est là où je percute en me disant qu’il a forcément fait un tour en prison. Honnêtement, j’ai même pensé qu’il pouvait être armé… A partir de là, mon but est de l’amener jusqu’au bout de la situation, en espérant qu’à la fin, il accepte de signer l’autorisation de diffusion. Ma crainte, c’était qu’il balance des infos compromettantes, des noms ou qu’il soit lui-même en cavale ! J’ai donc essayé de poser quelques questions sans en avoir l’air pour mieux le cerner sans éveiller ses soupçons…
Quelle est la part d’amateurs et de vrais acteurs dans ceux qui jouent vraiment dans le film et qui ne sont pas piégés ? À part Tatiana Rojot, qui joue ma femme, tous les autres sont des acteurs amateurs occasionnels, comme le jeune garçon qui interprète mon fils (Mattéo Salomone), son parrain (Christian Brahy) qui est couvreur dans la réalité où Nancy Sluse qui joue ma 2e femme… Tous les autres personnages, j’insiste bien sur ce fait, sont des quidams de la vraie vie. Cela représente tout de même environ 25 personnes qui n’étaient au courant de rien, filmées à leur insu et dont il a fallu gérer les réactions, évidemment totalement improvisées ! Rien n’était classique dans ce projet  : le scénario ne faisait pas plus d’une trentaine de pages et les dialogues étaient juste au stade de quelques idées jetées sur le papier avec Benoît Mariage… Je n’ai jamais emmené ce scénario avec moi sur le tournage car j’avais exactement en tête depuis trois ans ce que je voulais faire. Je voulais garder de la fraîcheur… Avez-vous le sentiment d’avoir fait un film très à part dans le paysage cinématographique actuel ? En tous les cas, je ne l’ai pas fait pour ça… 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :