Giphar Magazine n°47 jui/aoû 2019
Giphar Magazine n°47 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°47 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : S.A. Sogiphar

  • Format : (190 x 260) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : enfin les vacances !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26/Une seule application de crème solaire indice 50 le matin suffit pour une journée au soleil Faux. Aucun produit solaire n’est fait pour s’exposer au soleil durant plusieurs heures. L’utilisation d’une crème de protection sert à réduire les risques du soleil et non à s'y exposer plus longtemps. Pour être bien protégé, le choix d’un indice (IP ou FPS) élevé ne suffit pas. Il faut aussi renouveler les applications toutes les deux heures, après avoir nagé, joué ou randonné. « Sans provoquer d’allergie au soleil, certains médicaments sont cependant photosensibilisants et peuvent en accentuer les effets. Prenez conseil auprès de votre pharmacien. » Catherine Brémond Hardy, pharmacien à La Tour-d’Aigues (Vaucluse) LA MINUTE QUIZ La quantité de crème solaire appliquée a une incidence sur son efficacité Vrai. Avec un dosage insuffisant, un FPS (facteur de protection solaire) de 30 peut correspondre à un indice de protection de 15. La quantité de référence des laboratoires pour tester les indices, et celle qui est recommandée pour un adulte de taille moyenne, est de 2 mg/cm 2. Soit l’équivalent d’une balle de ping-pong. Il est important de respecter ces consignes et de veiller à bien appliquer et à réappliquer régulièrement la crème solaire sur tout le corps, sans négliger aucune partie (visage, oreilles, nuque, avant-bras, dessus des pieds…). ON PEUT PRÉPARER SA PEAU AU SOLEIL Vrai. Un régime à base de compléments alimentaires, à commencer plusieurs semaines avant l'exposition au soleil, peut permettre de préparer sa peau (hydratants, pigmentants, antioxydants...). Cela ne dispense pas d’une bonne protection solaire. Demandez conseil à votre pharmacien. Par ailleurs, l’usage des lampes à bronzer est contre-indiqué. Elles augmentent de 15% le risque de développer un mélanome, dès le premier usage. Source  : Inserm. Un tube de crème solaire peut durer 3 ou 4 ans Faux. Il est prévu pour durer entre six et douze mois. Ouvert et refermé à de multiples reprises, exposé à la chaleur, la crème perd rapidement de son efficacité. Votre protection solaire ne dure qu’un été. N°47 — JUILLET-AOÛT 2019
Jacobs Stock - Getty Images/Christian Bordey pour Giphar Magazine/Getty Images/DR/Noun Project Picto « Le risque solaire ne concerne pas que les vacanciers. L’exposition au soleil peut se faire aussi lors d’activités de plein air, en milieu scolaire et au travail. Plus d’un actif sur deux travaille souvent ou systématiquement au soleil. » Source  : Risques solaires et cancers  : les habitudes des Français décryptées, Santé publique France, juillet 2018. Les peaux noires ne craignent pas les coups de soleil Faux. Contrairement aux idées reçues, les peaux foncées ne sont pas à l’abri d’un érythème solaire (le nom scientifique du coup de soleil). La protection solaire est même d’autant plus importante que la rougeur associée au coup de soleil est moins visible que sur une peau claire. LE SOLEIL EST BON POUR LES BOUTONS Faux. Le soleil a une action antiinflammatoire, qui limite les éruptions cutanées… jusqu’à leur retour en force à la rentrée ! On ne doit pas interrompre son traitement contre l'acné pendant l’été. Par ailleurs, certains médicaments sont photosensibilisants et peuvent accroître le risque de coup de soleil. Pensez à vous rincer les mains après l’application de votre soin, à utiliser une crème non comédogène et un indice de protection élevé, de type SPF 50. Demandez conseil à votre pharmacien. Pour aller » > plus loin » » » » > www.prevention-soleil.fr Le site web proposé par Santé publique France explique les différents risques liés au soleil. Il propose également des gestes simples pour se protéger et passe en revue quelques idées reçues. www.pharmaciengiphar.com/27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :