Giphar Magazine n°46 mai/jun 2019
Giphar Magazine n°46 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de mai/jun 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : S.A. Sogiphar

  • Format : (190 x 260) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 16,7 Mo

  • Dans ce numéro : vieillir, un art de vivre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22/ÇA VA DÉJÀ MIEUX ! En prenant de l’âge, certaines tâches quotidiennes deviennent plus diffi ciles à accomplir. Heureusement, des solutions existent pour garantir bien-être et confort. Chez soi, en toute sécurité… 96% des Français citent le maintien à domicile comme l’un des critères primordiaux pour bien vieillir (1). Toutefois, demeurer chez soi, lorsqu’on avance en âge, ne s’improvise pas. L’idéal est de se poser les bonnes questions, bien en amont  : mon logement est-il à proximité des commerces, des transports et des services médicaux ? Est-ce que je m’y sens en sécurité ? L’ascenseur est-il accessible ?... … grâce à des aménagements Il est parfois nécessaire d’adapter son logement. Par exemple, aménager une chambre au rez-de-chaussée, fi xer des barres de maintien dans la salle de bains, poser des volets roulants automatisés ou des revêtements de sol antidérapants… Pour cela, la personne concernée peut bénéficier d’aides de l’Assurance retraite, de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) ou dans le cadre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie). Par ailleurs, Libeoz (www.libeoz.fr) propose un ensemble de solutions pour apporter autonomie et mobilité au quotidien. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien. Des services bien pratiques Il est possible de faire appel à une aide à domicile pour certaines tâches (toilette, ménage, courses...), de souscrire à un service de portage de repas, de faire équiper son domicile d’une téléassistance pour se sentir plus en sécurité... Les solutions pour vieillir à domicile en toute sérénité sont nombreuses. 1 « Le Baromètre de la retraite », Malakoff-Médéric, 2016. Bien-être Une vieillesse tout-confort Se faire aider Des facilitateurs du quotidien Dès que l’on rencontre des difficultés dans la vie quotidienne – faire sa toilette ou ses courses, s’habiller, cuisiner... –, s'adresser à un professionnel de santé peut être avisé. Ainsi, au sein d’un Point Conseil Libeoz, votre pharmacien peut évaluer le degré d’autonomie d’une personne et coordonner l’ensemble des solutions techniques et les services nécessaires pour pallier à sa perte de mobilité et favoriser son bien-être. Il est également possible de faire appel à un ergothérapeute qui, après une série d’entretiens et de mises en situation, pourra préconiser un plan d’aide individualisé (exercices physiques ou apprentissages adaptés, assistance humaine, amélioration du milieu de vie...). Ces deux professionnels sont, bien sûr, à même de former la personne concernée au bon usage du matériel mis en place. » > Pour aller plus loin » » Des solutions face à la perte d’autonomie Des conseils, des témoignages, des cas pratiques et des adresses utiles pour faciliter toutes les démarches liées à la dépendance. Dépendance, le guide pratique, éd. Prat, 2018. N°46 — MAI-JUIN 2019 Getty Images/Noun Project Picto/DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :