Giphar Magazine n°46 mai/jun 2019
Giphar Magazine n°46 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de mai/jun 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : S.A. Sogiphar

  • Format : (190 x 260) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 16,7 Mo

  • Dans ce numéro : vieillir, un art de vivre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20/ÇA VA DÉJÀ MIEUX ! « N’oubliez pas, à l’automne, de vous faire vacciner contre la grippe. Votre pharmacien peut désormais s’en charger. » Valérie Ducharne, pharmacien à Lyon (Rhône) Avec l’âge, il arrive que l’appétit diminue. Si tel est le cas, fractionnez vos repas en maintenant le rythme de trois repas par jour, ponctués d’une ou deux collations. Pour vérifi er que votre alimentation est adaptée en quantité à vos besoins, pesez-vous une fois par mois et parlez-en avec votre médecin. À chaque âge, son dépistage Des examens cliniques réguliers permettent de faire le point et, le cas échéant, de modifier des habitudes, voire de mettre en place un traitement. Il est aussi important de ne négliger ni la mammographie, prise en charge par l’Assurance maladie pour toutes les femmes de 50 à 74 ans, ni le dépistage du cancer colorectal, également gratuit pour les hommes et les femmes se situant dans la même tranche d’âge. Par ailleurs, les personnes âgées souffrant d’une affection de longue durée, ou devant prendre régulièrement plusieurs médicaments, peuvent demander à leur pharmacien à bénéfi cier d’un bilan partagé de médication (voir p.40). Dents, oreilles, yeux... Revue de détail Pensez à vous rendre une fois par an chez votre dentiste pour un contrôle de vos dents et de vos gencives. Faites également vérifier votre audition chez un ORL (oto-rhino-laryngologiste). Idéalement Pour aller » > plus loin » » » » » » » » » » » » » » » » » » > J’ai choisi de bien vieillir Choisir de bien vieillir, c’est se donner toutes les chances de vivre en pleine forme aussi longtemps que possible, c’est-à-dire actif et autonome. Véritable plaidoyer pour la prévention, ce livre s’adresse à tous ceux qui souhaitent vieillir en bonne santé. J’ai choisi de bien vieillir, du Pr Françoise Forette et Laurence Dorlhac, J’ai lu, 2017. Bien vivre son âge Ce site internet conçu par Santé publique France, en partenariat avec les régimes de retraite, est destiné à donner des clés pour bien vivre son âge et préserver sa santé. Loisirs, logement, alimentation, mémoire, couple… Des professionnels apportent leur expertise, tandis que les seniors partagent leurs astuces. www.pourbienvieillir.fr N°46 — MAI-JUIN 2019
Christian Bordey/iStock/DR/G. Rougeaud tous les deux ans à partir de 60 ans, et tous les ans après 70 ans. Enfin, pour adapter votre correction visuelle et préserver votre vue en dépistant tôt une éventuelle pathologie (glaucome, DMLA ou cataracte), rendez-vous chaque année chez votre ophtalmologue. Votre pharmacien Giphar peut vous proposer un test de dépistage de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), parlez-en avec lui. Pas de retraite pour les amoureux ! Oui, on peut encore aimer physiquement en prenant de l’âge ! Le désir et les sentiments amoureux ne se tarissent pas avec les années. Bien sûr, la sexualité n’est peut-être plus celle qu’on a connue, mais ce n’est pas grave  : il faut accepter les changements. Et envisager avec bienveillance le vieillissement des corps. Il faut aussi apprendre à aimer autrement, en privilégiant caresses et tendresse pour accéder à une nouvelle forme d’intimité. Et si de petites défaillances physiques surviennent – baisse de la libido, troubles de l’érection, sécheresse vaginale –, ne pas hésiter à en parler à son médecin ou à son pharmacien. Des solutions très simples existent ! 1 Données du ministère des Solidarités et de la Santé. 2 Projections de l’Insee. 3 Résultats d’une étude britannique parue en 2015 dans le journal Archives of Sexual Behavior. 4 Étude menée auprès de 15 000 personnes, âgées de 21 à 99 ans et vivant à San Diego (Californie). Résultats parus dans le Journal of Clinical Psychiatry en 2016, citée par observatoire-des-seniors.com 5 Cell Stem Cell, Boldrini et al.  : Human Hippocampal Neurogenesis Persists Throughout Aging, avril 2018. 6 Anne Fabiny (éd), Living Better, Living Longer. The Secrets of Healthy Aging, Harvard Health Publishing, (www.health.harvard.edu), cité par www.passeportsante.net 7 Maladie du squelette qui se caractérise par une diminution de la masse osseuse. 8 Données Inserm. DÉCOUVREZ SUR pharmaciengiphar.com notre article et nos différents conseils pour vieillir heureux et en bonne santé. Serge Guérin *, sociologue, spécialiste des questions liées au vieillissement À partir de quand devient-on « senior » ? Pour l’Assurance maladie, vous êtes une personne âgée à partir de 60 ans. L’entreprise vous classe du côté des seniors passé 45 ans. Mais quand on pose la question aux gens, il en va tout autrement. Le dernier Baromètre du bien-vieillir, réalisé par l’institut Ipsos pour la fondation Korian, montre que les moins de 65 ans estiment qu’on est « âgé » à partir de 75 ans, alors que, pour ceux de 65 ans, l’entrée dans la vieillesse débute à 80 ans. En fait, c’est l’autre qui m’assigne cette place de « senior ». Que signifie « bien vieillir » pour vous ? C’est avancer en âge en préservant le mieux possible son autonomie, en étant en lien avec les autres, en se sentant bien dans leur regard et en conservant une bonne estime de soi. Certes, il existe encore des inégalités sociales et territoriales très fortes, mais 93% des plus de 60 ans sont en bonne santé. Chaque génération de seniors rajeunit. Physiquement, dans sa représentation de la vieillesse, dans son mode de vie. Aujourd’hui, les seniors recherchent plus que jamais les moyens de préserver leur santé. Le regard de la société change-t-il sur les seniors ? Le regard institutionnel continue à associer l’avancée en âge avec la perte d’autonomie et la maladie. En revanche, parce que les seniors ont changé et qu’ils sont toujours plus nombreux, la société, elle, a changé. Elle est dans une logique intergénérationnelle, et la compréhension entre les jeunes et les plus âgés est extrêmement forte. * Auteur de Silver Génération  : 10 idées reçues à combattre à propos des seniors, Michalon, 2015. www.pharmaciengiphar.com/21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :