GenMag n°311 mars 2020
GenMag n°311 mars 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°311 de mars 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Gennevilliers

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 8,6 Mo

  • Dans ce numéro : partir en vacances pour mieux revenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
ODS Automobiles soigne des voitures de rêve dans ses ateliers de Gennevilliers, ouverts début 2019. L’entreprise se fonde sur une expertise et une réputation de plus de vingt ans. Pour le commun des mortels, le spectacle est déjà impressionnant. Pour les vrais amateurs et autres collectionneurs passionnés, ce doit être la caverne d’Ali Baba ! Bien sûr, c’est le rouge Ferrari qui frappe d’abord, mais les autres marques automobiles prestigieuses se font aussi remarquer au côté des belles Italiennes, Rolls, Jaguar, Porsche, Mercedes, Lamborghini, MG, Tesla… Silencieuses, et c’est un paradoxe quand on imagine ce que doit pouvoir vrombir leur moteur, elles attendent le retour de leur « pilote » ou, plus ou moins dépecées, portières ouvertes et capot relevé, elle se refont une coquille, une armure. Nous sommes chez ODS Automobiles, une entreprise spécialisée dans la restauration et la réparation des voitures de luxe et sportives, anciennes et modernes, plutôt la carrosserie sur le site de Gennevilliers. « Spécialisé dans la voiture spéciale ! », plaisante Olivier de Stefano, fondateur 22 k MARS 2020 Ils bichonnent de vrais bijoux. Au chevet des et responsable de l’entreprise. Olivier est tombé tout jeune dans la passion automobile, devenant mécanicien dès l’âge de seize ans, puis chef d’atelier tour à tour chez Ferrari et Porsche. Il y a vingt ans, il décide de voler de ses propres ailes en s’installant à son compte. Il reprend alors une carrosse- rie Volkswagen sur le quai Aulagnier, à Asnières, pour ouvrir la sienne, déjà spécialisée dans la voiture haut de gamme. Il y a quelques années, la ville d’Asnières lui annonce l’expropriation du terrain qu’il occupe. « J’ai cherché pendant assez longtemps un nouveau site à proximité, mais plus grand et plus moderne », raconte Olivier de Stefano. Début janvier 2019, ODS Automobiles ouvre ses portes rue du Fossé-Blanc à la place d’une entreprise de transport. DANS LE RÉTRO Si l’essentiel de l’activité qui occupe la quinzaine d’employés d’ODS Automobiles concerne la carrosserie, une partie de l’atelier est quand même consacrée à la mécanique. Pour compléter son offre de services dans ce domaine, Olivier de Stefano a repris à Nanterre un atelier plus spécifiquement mécanique. Il dirige aussi, à proximité de son domicile, une carrosserie plus
bolides généraliste à Boissy-Saint-Léger qui emploie aussi quatorze personnes. Longtemps sous-traitant pour Ferrari, Jaguar et Porsche, ODS est désormais agréé Tesla et Maserati, ce qui signifie qu’elle dispose de l’autorisation expresse de ces constructeurs pour réparer les carrosseries de leur marque et ne veut pas dire que les experts ODS ne touchent pas aux autres marques ! Parmi ces mécaniciens experts qui s’affairent auprès des « belles convalescentes », on trouve des employés chevronnés et passionnés qui suivent ODS depuis de longues années, mais aussi des plus jeunes issus pour la plupart de la filière technicien en restauration de véhicules anciens du Conservatoire national des véhicules anciens, installé à Antony. « J’essaie d’employer des jeunes et même des apprentis », indique le patron. Ainsi, les plus anciens transmettent leur savoir unique aux plus jeunes. Un gage de perpétuation de gestes et de techniques quasi artisanales. Il faut dire que le plus souvent, pour de telles voitures, il ne suffit pas de remplacer des pièces de carrosserie abimées par des neuves mais de les reconstruire… « Désormais, à Gennevilliers, précise Olivier de Stefano, nous sommes passés à une échelle supérieure en termes de volume et de capacité d’accueil de véhicules. » Environ 1 500 voitures par an se font refaire une beauté dans ces ateliers qui donnent d’ailleurs plus l’impression d’un salon d’esthétique que d’un garage graisseux ! Il va sans dire que l’entreprise travaille en bonne intelligence avec le sellier-garnisseur Renard, installé à Gennevilliers depuis plus de soixante ans (voir GenMag n°182, juin 2008, p.30-31). La clientèle d’ODS est très large et hétéroclite qui va du collectionneur au sportif argenté en passant par le chef d’entreprise. Sa notoriété est aussi médiatique puisque l’entreprise expose très souvent au salon annuel Rétromobile qui s’est déroulé début février porte de Versailles. Et l’émission spécialisée de la chaîne RMC Découverte, Vintage Mecanic, a poussé plus d’une fois les portes des ateliers ODS ! JEAN-MICHEL MASQUÉ D 79 rue du Fossé-Blanc, 01 41 32 23 60, odscarrosserie.com MARS 2020 k 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :