GenMag n°310 février 2020
GenMag n°310 février 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°310 de février 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Gennevilliers

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : brasserie, magasin bio, fleuriste...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
EN FÉVRIER 28 k Sortir FÉVRIER 2020 5 AU 11 FÉVRIER Cinéma Jean-Vigo, du 5 février au 3 mars 1 rue Pierre-et-Marie-Curie n VO - n 3D - n Ciné-goûter - n Séances spéciales Tous les films sont accessibles aux sourds et malentendants - Tarifs et réservations sur  : www.cinema-jean-vigo.fr LE LION 16h15 20h30 18h15 20h30 16h15 21h 14h 14h30 18h30 20h30 LES TRADUCTEURS 18h15 20h30 20h30 18h30 18h15 21h 16h 16h30 14h30 LE PHOTOGRAPHE 18h15 18h15 14h 18h30 18h15 18h30 18h15 SÉJOUR DANS LES MONTS FUCHUN 18h 20h30 SAMSAM 14h30 18h30 14h 16h15 14h 16h 14h30 16h30 14h30 18h15 L’ASSASSIN HABITE AU 21 20h15 AIME ET FAIS CE QUE TU VEUX 20h30 OÙ ES-TU LUNE ? Ciné-concert 15h30 SOIRÉE GRECQUE LETTRE À THÉO Un documentaire d’Elodie Lélu Le cinéaste Théo Angelopoulos meurt le 24 janvier 2012, renversé par une moto, sur le plateau de tournage de son dernier film. Dans ce film inachevé, il racontait les destins des victimes de la crise grecque. Ironie du sort, les ambulanciers censés le secourir sont tombés en panne, les restrictions budgétaires ne leur permettant plus d’entretenir leur véhicule. Elodie Lélu faisait partie de l’équipe de tournage. Elle lui adresse cette lettre filmée… À VOIR Vendredi 28 février, à 20h, en présence de la réalisatrice et de Ekaterini Despiniadou de l’association Vigo pour tous. Accueil à partir de 19h30 autour d’un verre et de gâteaux grecs. MERCREDI 5 JEUDI 6 VENDREDI 7 SAMEDI 8 DIMANCHE 9 LUNDI 10 MARDI 11 12 AU 18 FÉVRIER MERCREDI 12 JEUDI 13 VENDREDI 14 SAMEDI 15 DIMANCHE 16 LUNDI 17 MARDI 18 #JESUISLÀ 14h30 16h30 20h30 18h15 20h30 18h30 20h30 14h 21h 16h 16h30 14h30 20h30 LE VOYAGE DU DR DOLITTLE 14h30 16h15 14h30 14h30 14h 21h 14h 16h 14h30 18h30 14h30 ADAM 18h30 18h15 20h30 18h30 18h30 14h 16h30 18h30 18h30 SCANDALE 18h15 14h30 20h30 18h30 18h 20h30 JE NE RÊVE QUE DE VOUS 20h30 16h30 18h 18h30 MA FOLLE SEMAINE AVEC TESS 14h30 14h30 LES PETITS CONTES DE LA NUIT 16h30 19 AU 25 FÉVRIER MERCREDI 19 JEUDI 20 VENDREDI 21 SAMEDI 22 DIMANCHE 23 LUNDI 24 MARDI 25 LE PRINCE OUBLIÉ 16h 18h15 14h30 20h30 18h15 14h 16h15 21h 14h 18h30 20h30 LA FILLE AU BRACELET 18h30 20h30 18h15 20h30 18h30 21h 16h15 16h30 18h15 JOJO RABBIT 16h15 20h30 18h15 20h30 18h30 16h15 18h30 18h30 18h15 CUBAN NETWORK 20h30 18h15 18h15 16h15 20h30 MISSION YÉTI 14h30 14h30 14h30 14h 14h L’ÉQUIPE DE SECOURS EN ROUTE POUR L’AVENTURE ! 14h30 14h30 16h30 26 FÉVRIER AU 3 MARS MERCREDI 26 JEUDI 27 VENDREDI 28 SAMEDI 29 DIMANCHE 1er LUNDI 2 MARDI 3 MES JOURS DE GLOIRE 16h15 20h30 18h15 18h15 20h30 14h 16h 21h 16h 18h30 20h30 NOTRE-DAME DU NIL 18h30 20h30 18h15 18h 14h 16h30 THE GENTLEMEN 18h15 21h 14h 16h15 18h15 20h30 HISTOIRE D’UN REGARD - À LA RECHERCHE DE GILLES CARON 20h30 18h15 18h15 18h30 LES PLAGES D’AGNÈS 20h30 18h15 18h30 LA BATAILLE GÉANTE DE BOULES DE NEIGE 2 14h30 14h 16h15 WONDERLAND, LE ROYAUME SANS PLUIE 14h30 18h SHERLOCK JUNIOR 16h45 16h30 LETTRE À THÉO 20h PROJECTION-RENCONTRE L’ASSASSIN HABITE AU 21 Un film de Henri-Georges Clouzot (1942) Un mystérieux assassin commet des meurtres en série et laisse sur ses cadavres sa carte de visite au nom de M. Durand. Le commissaire Wens trouve une piste qui le mène à Montmartre, dans une pension de famille. Il se déguise en pasteur et s’inscrit comme pensionnaire du 21  : un concentré de toutes les médiocrités humaines, un miroir déformant de la société française de l’époque… À VOIR Jeudi 6 février, à 20h15. Présenté par Claire Daniélou, spécialiste du cinéma sous l’occupation et par Cyril Burte de l’association Vigo pour tous.
SAMEDI 15 FÉVRIER À LA SALLE DES FÊTES All You Need is Love Une des plus belles voix de la chanson francophone vient réchauffer l’hiver, samedi 15 février, à la salle des fêtes. Apaisé et messager d’amour, Corneille dévoile ses dernières chansons sans oublier ses tubes. La soul, c’est l’âme aussi… Corneille est amour. Le chanteur canadien est définitivement entré dans l’ère de l’amour avec son huitième album sorti l’an dernier, « Parce qu’on aime ». Le réfugié rwandais, qui a vu toute sa famille se faire massacrer avant d’être adopté par un couple allemand, puis de tenter sa chance au Québec, a réglé ses comptes avec son passé dévasté dans son autobiographie, « Là où le soleil disparaît » sortie en 2016. Deux ans plus tard, il rend hommage aux chansons de sa jeunesse dans un album justement titré « Love & Soul ». Depuis plusieurs albums, dans une collaboration là aussi placée sous le signe de l’amour, il fait équipe avec son épouse Sofia pour écrire des chansons toujours portées par sa voix de velours et une musique soulr’n’b tour à tour douce et entraînante. PARCE QU’ON VIENT DE LOIN… Lors de la sortie de son dernier album l’an dernier, Corneille en détaillait la genèse dans L’Humanité (22-23- 24/02/19, p.25)  : « Après avoir souvent écrit des chansons qui véhiculaient un certain engagement social, ainsi que ma quête de résilience, j’ai eu le besoin de revenir à ce que je considère comme la matrice humaine  : l’amour. Non pas l’amour glamour, mais l’amour vrai, celui qui nous aide à vivre dans ce monde ébranlé par la violence. C’est le quatrième album dont je signe les textes avec mon épouse Sofia de Medeiros. (…) Nous nous sommes interrogés  : comment cultiver la passion, non pas dévorante, mais stimulante pour chacun et chacune, et ouverte sur le monde ? » Passé la quarantaine (Corneille est né en 1977) et père de deux enfants, le chanteur se veut apaisé et revendique le bonheur d’être au monde, le bonheur d’aimer. Ainsi dans le titre intitulé « Le Bonheur », premier vidéoclip extrait de l’album (www.corneilleofficiel.com). Une chanson qui transporte aussi dans son refrain un message plus universel, « Si on est ensemble sur cette même terre qui gronde, c’est qu’on se ressemble… » Gennevilliers a de la chance que sa grande tournée, démarrée en septembre, passe par la salle des fêtes ce mois-ci, car si Corneille a bien l’intention de défendre sur scène ses nouvelles chansons, il ne manquera pas de puiser dans son déjà riche répertoire jusqu’aux perles de ses débuts fracassants, les tubes « Parce qu’on vient de loin » et « Seul au monde ». JEAN-MICHEL MASQUÉ R À 19h, à la salle des fêtes. 14  € /10  € /5  € . Réservations au 01 40 85 64 71. Billetterie au conservatoire Edgar-Varèse. 1 re partie  : les professeurs et élèves du conservatoire Kevin-Millet FÉVRIER 2020 k 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :