GenMag n°310 février 2020
GenMag n°310 février 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°310 de février 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Gennevilliers

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : brasserie, magasin bio, fleuriste...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
On va déguster ! L’offre de restauration continue à se renouveler tout en se diversifiant. Alors que plusieurs nouvelles enseignes ouvriront dans le centre-ville, trois anciennes adresses ont retrouvé vie et originalité. Au coin du centre commercial Leclerc, ouvert sur la ville et la zone d’activités des Barbanniers, le Bistrot d’Edmond est une table fréquentée depuis des années (voir l’article de GenMag juste après son ouverture en novembre 2002, n°127, juin 2003, p.26-27). Deux amis de trente ans, Laurent et Nordine, ont décidé de poursuivre leur aventure humaine complice en redonnant de la fraîcheur et du dynamisme à ce restaurant qui en avait besoin. Laurent a tenu un tabac pendant plus de vingt-cinq ans et Nordine travaillait déjà dans le commerce. Pour dire qu’une telle expérience ne les a pas fait hésiter à s’engager dans ce pari car le Bistrot peut compter plus de 150 couverts, au rez-de-chaussée et en mezzanine, sans compter la grande terrasse pour les apéros des beaux jours ! Et 22 k FÉVRIER 2020 Le Bistrot d’Edmond s’est relooké et mise avant tout sur la gastronomie.comme les deux amis adorent bien manger, ils ont voulu en faire profiter les autres ! Avant d’ouvrir à la clientèle, les associés ont procédé à un grand nettoyage des locaux, voire à une véritable transformation de la cuisine et de la décoration. Du lundi au vendredi (midi et soir), et même le samedi midi, le nouveau Bistrot d’Edmond propose une cuisine française traditionnelle avec un plat du jour à l’ardoise. Même si les jeudis d’hiver, c’est le couscous (8 e du top dix des plats préférés des Français selon Expedia.fr) qui réjouit les convives. « Nous travaillons surtout avec les employés des bureaux et les touristes des hôtels voisins », explique Laurent. Mais bien sûr, tous les Gennevillois sont invités à découvrir le Bistrot d’Edmond « new look », une table en pleine renaissance.
Le rose est de mise au Convivial café. Habib Ayad ouvre son second restaurant Obrigado, avenue Chandon. Le premier se situe porte de Montreuil. SO COSY ! Autre reprise, celle des locaux de « L’Esprit d’équipe », idéalement situé face au conservatoire et au parvis de Carrefour, par une équipe qui a choisi le côté « cosy et chic », « convivial » et a justement baptisé son restaurant Le Convivial Café. Ici, la transformation est flagrante par rapport à l’ancienne enseigne puisque le rose et les roses sont devenus le décor dominant. Pour attirer la clientèle féminine selon les nouveaux dirigeants pour qui cette couleur serait l’apanage des femmes… Donc un concept « à l’anglaise » où l’on sert petits déjeuners, déjeuners et « tea time », voire brunch (français, anglais ou marocain) le dimanche entre 10h et 15h (sur réservation). Ce qui signifie que Le Convivial Café est largement ouvert dans la semaine (le vendredi à partir de 15h) pour que chacun vienne déguster ses spécialités d’œufs, de salades composées, de viandes, de burgers et de pâtisseries dans une ambiance calme et détendue. FAITES VOS VALISES… « Du pas cher et du frais ! 85% de produits frais cuisinés maison », annonce Habib Ayad qui ouvre ces jours-ci, à deux pas de la mairie, son Obrigado Popular, un restaurant franco-brésilien, petit frère de celui qu’il dirige porte de Montreuil et dénommé Obrigado Kitchen Favela, et déjà doté d’une belle réputation. Si « Obrigado » veut dire merci en portugais, on aura compris le sens de Popular puisque le patron a décidé de s’installer dans des quartiers et villes populaires. On y trouve des plats et des pièces de viande issus de la tradition culinaire française, on aura la curiosité d’y goûter des plats typiquement brésiliens, le bœuf grillé en brochette dit « picanha », la feijoada qui est un ragoût à base de haricots noirs et de viande de porc ou encore la « moqueca » à base de produits de la mer, de légumes et de lait de coco. Une adresse originale pour voyager sans quitter l’avenue Chandon ! JEAN-MICHEL MASQUÉ D Le Bistrot d’Edmond, 192 avenue Louis-Roche, 01 41 47 04 04 Le Convivial Café, 22 avenue Louis-Calmel, 01 88 33 81 29. Infos et carte sur FB Obrigago Popular, 8 avenue Chandon, 06 08 51 83 77 FÉVRIER 2020 k 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :