GenMag n°309 janvier 2020
GenMag n°309 janvier 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°309 de janvier 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Gennevilliers

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : il était une fois... nos bénévoles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
HALLE DES GRÉSILLONS La belle endormie L’exposition Trésors de Banlieues a fermé ses portes le 30 novembre dernier. À quelques heures de la clôture, l’avenir des 2 800 m², qui ont accueilli 260 œuvres d’art pendant deux mois, se discute déjà en réunion publique. « Qu’allons-nous faire de la halle des Grésillons ? », questionne Patrick Bouchain, architecte urbaniste à la tête du projet La Preuve par 7, une démarche expérimentale qui vise à dessiner de nouvelles manières de construire la ville collectivement. Habitants, représentants d’association et porteurs de projet l’écoutent attentivement car ce sont eux qui viendront redonner une âme à la halle en y installant leur activité à partir de mai prochain. Une renaissance qui ne se fera pas en un jour… Deux années seront nécessaires avant que le lieu ne trouve un équilibre qui assure sa pérennité. Dans ce laps de temps, il faudra expérimenter, tâtonner sous l’encadrement provisoire de Plateau urbain, une coopérative qui s’attèle à rendre des locaux accessibles 14 k JANVIER 2020 Une idée ? Un projet ? Pourquoi ne pas lui donner naissance au sein de la halle ! Faire de la halle et de ses environs un lieu de vie porté et animé par les habitants eux-mêmes, voici l’enjeu du projet lancé par La Preuve par 7. aux initiatives citoyennes à travers la France. PHASE DE TEST 17 conteneurs, anciens écrins des œuvres d’art de l’exposition, et des espaces qui les entourent seront mis en location à un prix modéré et pour une durée de 12 à 24 mois afin que des porteurs de projet puissent tester la viabilité de leur activité dans des conditions favorables. Des projets ponctuels pourront également trouver leur place sous la verrière. William, l’un des habitants présents à la réunion, a déjà une idée en tête qu’il aimerait concrétiser au sein de la halle  : « développer leupcycling, c’est-à-dire valoriser les déchets, en les transformant en œuvre d’art par exemple, pour leur donner une seconde vie, tout en créant des passerelles intergénérationnelles. » Faimatou, installée au Luth, n’est pas en reste  : « J’ai créé une association sensibilisant les femmes à l’entrepreneuriat. Avoir des locaux dans la halle serait un plus pour leur accompagnement et permettrait de révéler leur talent au grand public. » (lire en page 24) Mais rien n’est encore joué ! Chacun pourra présenter son projet pendant le mois de février. Celui-ci doit nécessairement avoir un modèle économique autonome et favoriser le lien social dans le quartier. À noter  : alimentation responsable et circuit court seront au cœur des préoccupations. Par la suite, une commission technique, puis un jury, étudieront les candidatures et sélectionneront ceux qui façonneront la halle de demain. NORA KAJJIOU D Pour plus de renseignements, rendezvous sur le site www.plateau-urbain.com Une permanence est également assurée place Indira-Gandhi. Cécile Four, architecte urbaniste, y accueille les porteurs de projet comme les curieux, du lundi au vendredi, de 10h à 18h. Pour s’assurer de sa présence sur les lieux  : gennevilliers@lapreuvepar7.fr
CITÉ ÉDUCATIVE Éduquer en commun Une partie de la ville est labellisée « cité éducative » par les ministères de la Ville et de l’Éducation nationale. L’idée est d’intensifier, par le partage, l’action éducative en direction des enfants et des jeunes jusqu’à 25 ans, avant, pendant, autour et après la scolarité. Le territoire gennevillois associé au collège Guy-Môquet devient « cité éducative ». La démarche est conduite par l’Éducation nationale, la Ville et la Préfecture des Hauts-de- Seine, avec pour chef de file le principal du collège, Sébastien Loranz-Raze. Ce n’est pas un dispositif qui s’ajouterait ou se substituerait à ceux existants. Il s’agit de construire collectivement une méthode qui génère plus de coordination entre les différents acteurs qui participent aux missions d’éducation. Personnel de l’enseignement, de la ACTION SOCIALE DU 92 3Les espaces départementaux d’action sociale sont remplacés par des services de solidarité territoriale. Gennevilliers et Asnières sont rattachés à celui nommé SST2. Les pôles « accueil » et « évaluation » s’installent à Asnières. Celui « accompagnement », à Gennevilliers. Pour une première demande, Gennevillois et Asniérois doivent désormais se présenter à Asnières. D 14 rue des Parisiens, à Asnières. Du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30. Tél  : 01 47 90 77 00. petite enfance, associations, parents d’élèves, services de la Ville et bien d’autres acteurs vont ainsi travailler à développer une culture commune, pour construire ensemble, pas à pas, les voies qui contribueront à accompagner la UNE CARTE D’ÉLECTEUR, S’IL VOUS PLAÎT ! 3 Pour faire entendre sa voix aux élections municipales des 15 et 22 mars prochain, il est impératif d’être inscrit sur les listes électorales. Les nouveaux habitants, mais aussi ceux qui ont déménagé dans la ville, doivent en faire la demande au plus tard vendredi 7 février, avant 16 heures, en mairie, au service des affaires civiles ; ou avant minuit, en ligne sur service-public.fr Les jeunes ayant tout juste 18 ans lors des scrutins peuvent aussi être concernés si leur recensement citoyen a été effectué tardivement ou s’ils ont déménagé après ce recensement. Chacun doit être en possession de sa carte électorale afin de pouvoir voter. réussite scolaire et l’épanouissement des 0-25 ans. En décembre dernier déjà, des ateliers avaient été mis en place à l’espace Aimé-Césaire afin de favoriser rencontres et échanges, une première étape indispensable au processus. Si ce n’est pas le cas, il est encore temps de se renseigner. Les urnes n’attendent que vous ! D Service des affaires civiles de la Mairie au 01 40 85 60 90 ; ville-gennevilliers.fr, rubrique « démarche et services » ; service-public.fr JANVIER 2020 k 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :