GenMag n°308 décembre 2019
GenMag n°308 décembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°308 de décembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Gennevilliers

  • Format : (188 x 265) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : deux centres culturels et sociaux accueillent les familles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Des objets par milliers Romain Cahoreau allie créativité et qualité. 22 k DÉCEMBRE 2019 Atelier d’impression textile et agence de communication par l’objet, Yuma et Napa est une société fondée et développée avec succès par un jeune Gennevillois qui a installé ses locaux aux Agnettes, au début de l’année. La radio mène à tout, à condition d’en sortir ! C’est un peu le cas de tous les métiers, mais cette histoire-là est celle de Romain Cahoreau, fondateur et président de la société Yuma et Napa. Après l’obtention d’un BTS de journalisme radio, le jeune Gennevillois travaille dans différentes radios musicales. Mais l’ambiance ne lui convient pas. Il décide de se lancer dans le e-commerce, spécialement la vente de t-shirts. Il crée la marque « Catchy », des personnages historiques portant des lunettes noires. Et ça marche ! Romain est embauché par l’atelier qui imprimait ses t-shirts. Et comme c’est à l’autre bout de Paris, il ouvre son propre atelier textile à Neuilly. C’est la naissance de la société Yuma et Napa, une évocation mystérieuse et « exotique » qui associe les noms d’une ville de l’Arizona et d’une ville de Californie. En 2016, à l’occasion de l’Euro de football qui se déroule en France, Romain lance la marque « Happy Team », des t-shirts personnalisés avec quatre prénoms de ses joueurs favoris classés selon son choix (www.happyteam.fr). Cette marque a été forcément relancée lors de la dernière coupe du monde remportée par l’équipe de France. On peut aussi personnaliser son t-shirt avec les prénoms des joueurs de son équipe de club préférée. L’acquisition d’une seconde imprimante oblige Yuma et Napa à intégrer un plus grand local, dans une pépinière d’entreprises de Clichy cette fois. « Je savais déjà que ça ne serait pas suffisant, indique Romain. J’écris alors à plusieurs mairies des environs. Je reçois une réponse positive de la
Ville de Gennevilliers qui me dit disposer de locaux adaptés en rez-de-chaussée. » Yuma et Napa s’y installe en janvier dernier et a embauché un salarié à mitemps pour la production. ÉTHIQUE EN STOCK La société se développe dans trois secteurs  : atelier d’impression textile ; agence de communication par l’objet (un catalogue de milliers d’objets, du stylo au support de téléphone en passant par le mug ou la gourde) ; et une boutique TackShop à Rouen qui associe Romain à sa sœur Emmanuelle (vente d’objets-cadeaux artisanaux français et t-shirts). Yuma et Napa travaille presque exclusivement avec d’autres entreprises pour l’impression de vêtements ou le conseil en objets de communication marqués. Dans ce vaste marché, la société est même sous-traitante pour d’autres agences de communication par l’objet, ce qui fut le cas pour 2 000 sacs à la dernière Paris Games Week. À Gennevilliers, ses clients s’appellent ERDT ou Sybat. Orange, Muji ou le PSG entre autres ont déjà fait appel à ses services. Avec Grafitee, la société de vente de t-shirts sur Internet qui partage ses locaux de la rue Edmond- Darbois, Yuma et Napa entretient un partenariat fructueux qui produit plusieurs dizaines de t-shirts par jour. Trois marques, dont les vêtements « Gang de Paris » et les collants « Yade », ont même laissé des vêtements en stock pour les envoyer au fur et à mesure des commandes. Romain Cahoreau est très attentif à la qualité de ses produits. Son principal fournisseur de t-shirts, Stanley/Stella, est certifié 100% bio, labellisé Fair Trade et Vegan, c’est-à-dire commerce équitable et utilisant des colorants non testés sur les animaux. Yuma et Napa a d’ailleurs répondu, mi-novembre, à un appel d’offres « éthique » pour les ateliers du Louvre concernant des sacs en coton. La société est également très complète pour ce qui concerne les techniques de marquage  : impression numérique, sérigraphie, transfert sérigraphique. « Je suis très content de la façon dont la société se développe, confie Romain. En trois ans, elle est passée de 50 000  € à 200 000  € de chiffre d’affaires. Nous répondons de plus en plus à des appels d’offres et nous sommes présents dans de nombreux salons. Je suis surtout satisfait de mener à bien de nouveaux projets, comme la marque liée au football ou la boutique à Rouen. Et aussi de commencer à embaucher ! » Une belle réussite pour ce Gennevillois qui est revenu implanter son entreprise dans la ville de son enfance. JEAN-MICHEL MASQUÉ www.yumaetnapa.com DÉCEMBRE 2019 k 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :